C'est un verdict sans précédent qui risque d'avoir des répercussions importantes. L'association des Témoins de Jéhovah de Suisse avait poursuivi pour diffamation deux spécialistes des sectes pour leurs critiques publiques envers l'organisation. A partir des preuves produites, la cour a examiné chacune des affirmations des experts, et a conclu que toutes les critiques étaient justifiées : la pratique religieuse des Témoins de Jéhovah viole effectivement les droits fondamentaux de ses membres et de leurs proches.

Il s'est passé un an avant que ce verdict soit rendu public, le temps laissé aux Témoins de Jéhovah pour faire appel de la décision, ce qu'ils n'ont pas fait. En juillet 2019, la Cour régionale de Zurich a acquitté un expert des sectes et un ancien employé d'InfoSekta (association luttant contre les sectes) qui avaient émis publiquement de lourdes critiques à l'encontre de l'organisation des Témoins de Jéhovah. Toutes leurs affirmation ayant pu être prouvées devant la cour, ils ont pu être disculpés de toutes les accusations de diffamation. C'est une belle victoire pour tous ceux qui dénoncent les dérives sectaires de ce mouvement depuis de nombreuses années.

A partir des preuves produites, la cour a examiné chacune des affirmations des experts, et a conclu que toutes les critiques étaient justifiées : la pratique religieuse des Témoins de Jéhovah viole les droits fondamentaux de ses membres et de leurs proches.

Dr phil. Regina Spiess, l'experte en sectes qui travaille désormais pour l'association association JW Opfer Hilfe eV, a pu prouver la véracité de ses principaux arguments et / ou ses explications ont été reconnues par le tribunal comme « connues du tribunal » (« Gerichtsnotorisch » - connu du tribunal en raison de processus antérieurs).

Toutes les affirmations suivantes ont été prouvées et ont été acceptées par le tribunal :

  1. La pratique de l'ostracisme existe et constitue au moins dans une certaine mesure une violation des droits de l'homme. Cette pratique est une forme de harcèlement et viole l'intégrité et la liberté implicite de croyance et de conscience des personnes concernées.
  2. Les enfants et les jeunes sont eux aussi affectés l'ostracisme. Les enfants éprouvent une grande peur en raison de cette pratique religieuse.
  3. Il arrive encore à plusieurs reprises que des Témoins de Jéhovah meurent à la suite de l'interdiction des transfusions sanguines.
  4. La «règle des deux témoins» existe.

Les membres baptisés des Témoins de Jéhovah qui se détournent de la foi ou enfreignent les règles sont expulsés de la communauté. D'autres Témoins de Jéhovah peuvent ne plus avoir de contact avec eux. Cela s'applique également aux membres de la famille proche.

Les personnes touchées perdent souvent tous leurs êtres chers à la fois, y compris leurs proches: parents, enfants, frères et sœurs, partenaires, grands-parents et amis. Les personnes ostracisées apprennent souvent le mariage, la naissance ou le décès de leurs plus proches parents auprès de tiers.

Aujourd'hui, les enfants sont souvent baptisés à l'âge de 11 ans ou moins. Après cela, ils ne peuvent plus décider librement comment ils veulent vivre et en quoi ils veulent croire - sinon ils perdront leur famille et leurs proches.

L'expert a pu fournir une preuve de bonne foi en ce qui concerne ces déclarations:

  • La «règle des deux témoins» susmentionnée et d'autres directives de l'organisation facilitent les abus sexuels, en particulier sur les enfants.
  • La communauté est problématique, affichant des formes sévères de violence: violence psychologique par évitement et violence sociale par manipulation, punition et menaces d'exclusion. Les médias de la Watchtower visent à effrayer les enfants.
  • Le groupe est très problématique, manipule ses membres et viole leur intégrité physique, psychologique et sociale.
  • Par la pratique de l'ostracisme, la Watchtower Organization refuse implicitement à ses membres la liberté de foi et de conscience.

Extraits significatifs du communiqué de presse d'InfoSekta (compte rendu du jugement)

Concernant l'ostracisme :

"Nous attirons l'attention sur la pratique de l'évitement (ostracisme), une violation des droits de l'homme. […] C'est une forme d'intimidation décrétée par les autorités religieuses. Elle viole les droits de l'homme et la constitution." / "Chacun a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion - un droit que les Témoins de Jéhovah revendiquent pour eux-mêmes mais n'accordent pas à leurs membres"
La pratique de l'évitement (ostracisme) existe et constitue, au moins en termes fondamentaux, une violation des droits de l'homme. Cette pratique peut être comprise comme une intimidation prescrite; elle viole l'intégrité personnelle ainsi qu'implicitement la liberté de croyance et de conscience des personnes concernées.
La pratique de l'évitement se révèle donc être une sorte de «harcèlement» qui est, au moins dans ses tendances fondamentales, une violation des droits de l'homme parce que c'est une violation de l'intégrité personnelle. Ce type de harcèlement est également utilisé lorsque les membres des Témoins de Jéhovah ne croient plus ou développent une foi différente. (...) Ils sont donc implicitement privés de la liberté de croyance et de conscience au sein de la communauté ».
En ostracisant les membres qui ne partagent plus la foi, on leur refuse implicitement la liberté de foi et de conscience

Concernant les transfusions sanguines :

En Allemagne et en Autriche, qui ont reconnu les Témoins de Jéhovah comme une entreprise publique (Körperschaft des öffentlichen Rechts), se pose la question de l'État de droit. Un croyant qui accepte une transfusion sanguine est considéré comme ayant volontairement démissionné d’être témoin de Jéhovah. Ce n'est que si elle se repent et si la repentance est reconnue comme «authentique» qu'elle peut être réintégrée.
Mais que faire si elle a besoin de nouvelles transfusions sanguines? Et si elle ne se repent pas? Et si elle, après avoir été exposée à une vie d'images sanglantes d'Armageddon, refusait une transfusion sanguine malgré son état affaibli? Elle prend ces décisions parce qu'elle ne veut pas mourir d'une manière horrible pendant l'Armageddon; Parce qu'elle veut revoir ses proches au paradis; Parce qu'elle préfère qu'on se souvienne d'elle comme une martyre plutôt que comme un apostat faible. Ou, parce que dans une période de vulnérabilité intense, quand elle a désespérément besoin de ses proches, elle ne peut tout simplement pas se permettre de les perdre à cause de l'ostracisme - et choisit donc de mourir. Aucune de ces décisions n'est libre. Il est inhumain et une violation des droits de l’homme de forcer les gens à prendre de telles décisions.

Concernant la règle des deux témoins :

La règle des deux témoins entraîne le fait que les délinquants (sexuels) ne sont pas poursuivis et restent dans la communauté. La règle des deux témoins et d'autres directives religieuses facilitent et dissimulent la violence (sexuelle) contre les enfants et les femmes dans la communauté des Témoins de Jéhovah. 

Pourquoi ce jugement est si important

Le tribunal a jugé que la critique des Témoins de Jéhovah refusant à leurs membres les droits de l'homme en vertu de l'article 18 à la liberté de pensée, de conscience et de religion était justifiée.

Jusqu'à présent, la Suisse a toléré les directives religieuses qui mettent en danger l'intégrité psychologique et physique des enfants et des adultes au sein de la communauté des Témoins de Jéhovah. En réponse à ce jugement, les responsables politiques suisses seront appelés à prendre des mesures pour revoir la législation et décider des mesures politiques à prendre.

L'arrêt indique également clairement que les Témoins de Jéhovah n'ont manifestement pas dit la vérité à l'État au cours de leur processus de demande de devenir une entreprise publique (Körperschaft des öffentlichen Rechts), car l'ostracisme affecte également la famille nucléaire, y compris les parents-enfants, les frères et sœurs et relations de couple. 

Ce jugement est également important car l'organisation des Témoins de Jéhovah tente d'intimider les experts en dérives sectaire, les journalistes et les militants par des poursuites judiciaires dans le monde entier.


Le communiqué de presse complet peut être téléchargé ici (anglais) : communiqué de presse


Commentaires  

+1 #1 Gilgamesh 11-09-2020 16:35
Bonjour Thomas et encore merci pour tes recherches et la mise à disposition d'informations utiles.

Ici il s'agit de la Suisse, j'espère que les autres pays européens lui emboîteront le pas sur cette thématique sensible et cruciale pour la liberté de conscience. En effet, l'organisation s'avère être un piège fatal pour tous ceux qui ont encore un peu d'esprit critique en son sein et se retrouve dans la quasi impossibilité de s'exprimé, au risque de tout perdre!...
Signaler à l’administrateur
+3 #2 angelo 12-09-2020 20:09
Concernant la phrase que je reproduis ci-dessous, il faut rappeler que l'organisation des TdJ se donne le droit de mentir .
Ils appellent cela "la stratégie de guerre théocratique ".

L'arrêt indique également clairement que les Témoins de Jéhovah n'ont manifestement pas dit la vérité à l'État au cours de leur processus de demande de devenir une entreprise publique (Körperschaft des öffentlichen Rechts), car l'ostracisme affecte également la famille nucléaire, y compris les parents-enfants, les frères et sœurs et relations de couple.
Signaler à l’administrateur
+1 #3 daniel 13-09-2020 08:13
Suite au commentaire d'Angelo, ce n'est plus un secret en effet, qu'ils ont menti souvent, tout au long de leur histoire "pour le bien", "pour protéger l'organisation, la faire avancer", mais aussi par prétention ( fausses explications, fausses prophéties, fausses dates, et il fallait adhérer et y croire sans discussion, sous peine de sanctions ) Comme ils se prétendent le lien entre Dieu et les hommes, ils se prennent le droit de mentir ou de dissimuler, puisque pour reprendre les termes de Paul dans sa lettre aux thessaloniciens, ils sont dans "le temple de Dieu, se proclamant Dieu" eux-mêmes. Ces mensonges sont donc pour eux tout naturel, car tout est permis à "Dieu". Encourageant à tous l'humilité, c'est à dire une soumission servile et infantile, ils sont eux, pétris d'un orgueil sans exemple ! Mais là aussi, ils ont le droit... Ils ont TOUS les droits.
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés."
Actes 4:12

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Se souvenir de moi

Derniers commentaires

  • Suisse : la justice donne raison aux critiques des Témoins de Jéhovah

    daniel il y a 1 semaine
    Suite au commentaire d'Angelo, ce n'est plus un secret en effet, qu'ils ont menti souvent, tout au ...

    Lire la suite...

     
  • Suisse : la justice donne raison aux critiques des Témoins de Jéhovah

    angelo il y a 1 semaine
    Concernant la phrase que je reproduis ci-dessous, il faut rappeler que l'organisation des TdJ se donne ...

    Lire la suite...

     
  • Suisse : la justice donne raison aux critiques des Témoins de Jéhovah

    Gilgamesh il y a 1 semaine
    Bonjour Thomas et encore merci pour tes recherches et la mise à disposition d'informations utiles.

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    Thomas il y a 1 semaine
    Bonjour Nicodème, En Suisse un tribunal vient de reconnaître que la pratique d'ostracisme est bien ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    DANIEL il y a 2 semaines
    A NICODEME En parcourant les réseaux sociaux, j'ai constaté qu'il existe de plus en plus de TJ qui ...

    Lire la suite...