Lorsqu'ils parlent du sacrifice de Jésus, les Témoins de Jéhovah emploient le plus souvent l'expression "la rançon". En quel sens le sacrifice de Jésus est-il une rançon ? En quoi consiste cette rançon ? Qui paye quoi ? et à qui ? Dans cet article nous allons examiner la doctrine des Témoins de Jéhovah sur la rançon, voir si elle est cohérente, et surtout si elle correspond bien à l'enseignement biblique.

Qu'est-ce que la rançon ?

Le mot "rançon" appliqué au sacrifice de Jésus apparaît trois fois dans la Bible. Un fois dans l'évangile et Matthieu et dans le récit parallèle de Marc :

"le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup" - Matthieu 20:28 et Marc 10:45

et une fois dans la première épître à Timothée :

"[Jésus] s’est donné lui-même en rançon pour tous" - 1 Timothée 2:6

En quoi consiste donc cette rançon ?

La définition des Témoins de Jéhovah

Dans le livre "Qu'enseigne réellement la Bible ?"  (ouvrage que les Témoins utilisent comme support pour les études bibliques qu'ils conduisent dans le cadre de leur ministère), nous trouvons cette explication :

Puisque la vie humaine qui avait été perdue était parfaite, aucune vie humaine imparfaite ne pourrait jamais la racheter (Psaume 49:7, 8). Ce qu’il fallait, c’était une rançon équivalente à ce qui était perdu, conformément à ce principe de justice parfaite qu’on trouve dans la Parole de Dieu : “ Âme pour âme. ” (Deutéronome 19:21). Dans ce cas, qu’est-​ce qui couvrirait la valeur de l’âme (ou vie) humaine parfaite perdue par Adam ? Une autre vie humaine parfaite était la “ rançon correspondante ” qui était exigée. - Qu'enseigne réellement la Bible ? page 50 §9

Pour les Témoins de Jéhovah, la rançon est donc le prix payé par Dieu (la vie de Son Fils, le premier ange créé, incarné en un humain parfait) pour couvrir la chute d'Adam et rétablir une sorte d'équilibre. Ils utilisent d'ailleurs souvent l'illustration d'une balance parfaitement équilibrée entre, d'un côté, Adam et de l'autre Jésus (voir illustration).

Mais cela pose un problème : si la vie de Jésus ne compense que celle perdue par Adam, comment les autres humains peuvent-ils en bénéficier ? On trouve l'explication des Témoins un peu plus loin, au paragraphe 11 :

Comment un seul homme pouvait-​il servir de rançon à beaucoup, en fait à des millions d’humains ? Réfléchissons. Déjà, comment des millions d’humains ont-​ils pu devenir pécheurs ? Rappelons qu’en péchant, Adam a perdu un bien précieux : la vie humaine parfaite. Il n’a donc pas pu la transmettre à sa descendance. Il n’a pu lui léguer que le péché et la mort. Jésus, que la Bible appelle “ le dernier Adam ”, avait une vie humaine parfaite, et il n’a jamais péché (1 Corinthiens 15:45). En un sens, il a pris la place d’Adam afin de nous sauver. En sacrifiant sa vie parfaite par obéissance totale à Dieu, il a payé le prix pour le péché d’Adam. Il a ainsi offert une espérance aux descendants du premier homme. (Romains 5:19 ; 1 Corinthiens 15:21, 22) - Qu'enseigne réellement la Bible ? page 50 §11

J'ai beau relire et réfléchir comme m'y incite le paragraphe, je ne vois pas la réponse à la question posée. Si Jésus a pris la place d'Adam, et uniquement celle d'Adam, comment d'autres humains peuvent-ils être pardonnés ? Le paragraphe ne fait qu'affirmer mais il ne répond pas à la question qu'il pose. "Jésus a pris la place d'Adam afin de nous sauver"; oui d'accord, mais comment ? "Il a offert une espérance aux descendants du premier homme"; oui mais comment ? Les passages bibliques donnés en référence confirment effectivement ces affirmations, mais ils sont mal choisis : ils ne sont pas appropriés pour répondre à la question posée.

De fait, pour les Témoins de Jéhovah, le péché et la mort des humains sont le simple résultat de l'hérédité depuis Adam. Mais cette explication, comme nous le verrons ensuite, est tout simplement fausse. Cela implique que les humains ne seraient que de pauvres innocents qui subissent leur ADN, des innocents captifs malgré eux du péché et de la mort. Spoiler alert : ce n'est PAS ce qu'enseigne réellement la Bible !

La définition biblique

Les Témoins de Jéhovah ratent une donnée biblique importante : le péché et la condamnation à mort ne concernent pas uniquement Adam. Adam était comme notre représentant auprès de Dieu, à travers lui c'est l'humanité toute entière qui a dit NON à son Créateur. "La mort", nous dit Paul, "a atteint tous les hommes", non pas parce qu'ils étaient de pauvres innocents victimes de leur hérédité, mais "parce que tous ont péché" (Romains 5:12). Bien que nous héritions en quelque sorte du péché adamique, ce sont nos propres péchés qui nous condamnent à mort aux yeux de Dieu. Oui, le point crucial, occulté par les Témoins de Jéhovah est que tous nous sommes RESPONSABLES de notre propre condamnation à mort. Tous nous sommes déclarés COUPABLES par Dieu à cause de NOS péchés. "En effet, (...) par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs"  (Rm 5:19). Pécheurs, donc condamnés par nos propres fautes. Voir aussi Ephésiens 2:1-3 ou Psaume 90:7-9.

Par conséquent, si la rançon ne couvrait réellement que le péché d'Adam, cela ne changerait absolument rien pour nous, nous serions toujours condamnés à mort à cause de nos propres péchés ! Pourtant, les versets cités en introduction le confirment : Jésus a donné sa vie en rançon, non pas pour un seul homme, Adam, mais pour beaucoup. L'apôtre Paul développe cette idée :

Mais il y a une différence entre le don gratuit et la faute. En effet, si beaucoup sont morts par la faute d’un seul, la grâce de Dieu et le don de la grâce qui vient d’un seul homme, Jésus-Christ, ont bien plus abondamment été déversés sur beaucoup. (...) Ainsi donc, de même que par une seule faute la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte d’acquittement la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes. - Romains 5:15,18

Jésus a donc payé la rançon, d'une part pour compenser le péché adamique mais AUSSI, pour délivrer du péché et de la condamnation tous les humains qui le souhaitent. 

Dans l'Ancien Testament, Dieu a expliqué à son peuple ce qu'Il attendait d'eux pour qu'ils puissent vivre en Sa présence : la sainteté (Lév. 19:2). Pour y parvenir, le peuple devait respecter toute la Loi de Moïse. Chaque manquement à la Loi était un péché. Pour couvrir les péchés, un animal devait être sacrifié pour purifier la personne et, en quelque sorte, mourir à sa place. La lettre aux Hébreux explique que c'est dans ce cadre précis que Jésus a donné sa vie. Rien à voir avec le principe "âme pour âme", sorti de son contexte par les Témoins de Jéhovah, et qui ne concernait pas la sanctification ni l'expiation des péchés.

L'exigence de Dieu aujourd'hui n'a pas changé : nous devons être saints pour espérer vivre en Sa présence, dans Son Royaume (1 Pi. 1:15, 16). Dans son amour, Dieu nous a fourni le sacrifice parfait pour couvrir tous nos péchés afin que nous puissions finalement devenir saints et vivre en Sa présence dans la nouvelle création à venir.

et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non pas avec le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais avec son propre sang. Il nous a ainsi obtenu un rachat éternel. En effet, le sang des boucs et des taureaux ainsi que la cendre d’une vache, dont on asperge ceux qui sont souillés, les rendent saints en leur procurant une pureté rituelle. Si tel est le cas, le sang de Christ, qui s’est offert lui-même à Dieu par l’Esprit éternel comme une victime sans défaut, purifiera d’autant plus votre conscience des œuvres mortes afin que vous serviez le Dieu vivant ! - Hébreux 9:12-14

En résumé :

  • Dieu exige la sainteté, l'absence de péché
  • Nos péchés nous condamnent à mort
  • Nos péchés doivent être couverts par des sacrifices
  • Dieu, par amour pour les humains, nous a fourni à travers Jésus le sacrifice parfait, capable de couvrir l'ensemble des péchés de tous ceux qui veulent vivre pour toujours avec Lui.

==> La rançon est donc le prix que Jésus, par amour, a consenti à payer à Dieu pour satisfaire à Sa sainte justice et éloigner de nous Sa colère.

En effet, alors que nous étions encore sans force, Christ est mort pour des pécheurs au moment fixé. À peine mourrait-on pour un juste ; peut-être accepterait-on de mourir pour quelqu’un de bien. Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. Puisque nous sommes maintenant considérés comme justes grâce à son sang, nous serons à bien plus forte raison sauvés par lui de la colère de Dieu. - Romains 5:6-9

Comment bénéficier de la rançon ?

Comment pouvons-nous bénéficier de ces merveilleux cadeaux : la rançon, le pardon, la vie éternelle ? Comparons la réponse des Témoins avec cette de la Bible.

Réponse des Témoins de Jéhovah

Reprenons l'ouvrage d'étude cité plus haut :

Tous ces bienfaits futurs, y compris la vie éternelle avec une santé parfaite, ont été rendus possibles parce que Jésus est mort pour nous. Pour les recevoir, nous devons montrer notre reconnaissance pour le don qu’est la rançon. - Qu'enseigne réellement la Bible ? page 54 §17

Pour les Témoins de Jéhovah, la rançon est un cadeau que Dieu a fait, non pas à eux personnellement, mais pour les humains en général. La preuve : pour en bénéficier personnellement il faut "montrer [sa] reconnaissance pour la rançon". Selon eux, pour obtenir la libération du péché, la vie éternelle et toutes les autres bénédictions permises par la rançon, il faut faire des oeuvres exprimant notre reconnaissance à Dieu pour cette rançon, fournie en compensation du péché d'Adam. J'ai un peu du mal avec ce concept : pour bénéficier du cadeau gratuit, il faut d'abord dire merci par des actions. Ensuite seulement on obtient le cadeau. Cela n'a pas sens !

Réponse de la Bible

En trois mots : on bénéficie de la rançon PAR - LAFOI

Mais maintenant, la justice de Dieu dont témoignent la loi et les prophètes a été manifestée indépendamment de la loi : c’est la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a pas de différence : tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, et ils sont gratuitement déclarés justes par sa grâce, par le moyen de la libération qui se trouve en Jésus-Christ. C’est lui que Dieu a destiné à être par son sang une victime expiatoire pour ceux qui croiraient. - Romains 3:21-25a

Oui, Christ a donné sa vie pour tous ceux qui croient lui :

En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. - Jean 3:16

Dans la Bible, pour obtenir les cadeaux qui vont avec la rançon (libération du péché et de la mort, vie éternelle...), il faut simplement les recevoir... par la foi ! Jésus ne l'a-t-il pas dit lui-même ?

Jésus lui dit : « C’est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt ; et toute personne qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? - Jean 11:25, 26

Et toi, cher lecteur, crois-tu cela ?

Cette foi consiste à appliquer la rançon, non pas à Adam, mais à toi-même. Evidemment, celui qui reçoit ce cadeau par la foi voudra montrer par tous les moyens possibles sa reconnaissance à son Seigneur ! On ne peut pas recevoir un tel cadeau et rester indifférent, ou bien c'est qu'on en a pas compris la valeur ! Mais en aucun cas la reconnaissance est une condition pour obtenir le cadeau (quelle drôle d'idée !). 

L’Esprit et l’épouse disent : « Viens ! » Que celui qui entend dise : « Viens ! » Que celui qui a soif vienne ! Que celui qui veut de l’eau de la vie la prenne gratuitement ! - Apo 22:17

Pourquoi cette doctrine erronée ?

Les conséquences de l'erreur des Témoins de Jéhovah sont catastrophiques. Au final, puisque la rançon ne sert qu'à compenser le péché adamique, les Témoins se croient en quelque sorte rétablis dans une position neutre vis-à-vis de Dieu, une position dans laquelle ils ne sont plus vraiment condamnés, mais pas vraiment sauvés pour autant. Selon eux ils peuvent, comme Jésus, choisir de rester fidèles et d'obéir à Dieu pour obtenir la vie éternelle ou alors, comme Adam, décider de le rejeter et être détruits. Leur salut dépend de leurs actions et de leur degré d'obéissance et de fidélité (à l'organisation ?). En outre, leur compréhension ne leur donne aucun moyen "juridique" de devenir saints aux yeux de Dieu, ils ne peuvent que "faire de leur mieux" en espérant un regard bienveillant de Jéhovah au jour du jugement. Finalement, n'est-ce pas réduire le sacrifice de Jésus à bien peu de choses ?

Pour enseigner un salut par les oeuvres

Cette position ne peut pas être vraie, et heureusement ! Le Nouveau Testament insiste lourdement sur le fait que nos oeuvres, même celles issues de la reconnaissance pour la rançon, ne peuvent nous sauver. Aucun israélite n'a réussi à obéir aux 10 commandements en plus de 1500 ans. Nous en sommes tout autant incapables. Ainsi donc, ce ne sont pas nos oeuvres, notre obéissance, ni même notre fidélité à Dieu ou à sa supposée organisation qui nous sauveront mais ce sont les oeuvres, la fidélité et l'obéissance de Christ qui nous sauvent. Croire cela, c'est l'essence même de la foi.

En effet, tout comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, beaucoup seront rendus justes par l’obéissance d’un seul. - Romains 5:19

Souvenez-vous que les Témoins de Jéhovah ne savent pas expliquer clairement comment les humains peuvent bénéficier de la rançon. De fait, ils utilisent souvent des expressions vagues comme "la rançon nous permet d'avoir l'espérance de..." ou "la rançon nous donne la possibilité de...". En réalité, comme le dit la Bible, si nous croyons que Jésus est mort pour nos péchés, sa justice nous est imputée, nous sommes déclarés justes aux yeux de Dieu, et par conséquent nous avons dès maintenant la vie éternelle, gratuitement (Rm 5:1-21, Jean 11:25, 26). Ce n'est pas seulement une "espérance", ce n'est pas une "possibilité", c'est une réalité présente.

En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. - Ephésiens 2:8, 9

Pour diminuer la personne et le rôle de Jésus

Si Jésus n'était qu'un simple homme lorsqu'il est mort, alors il n'aurait gagné la vie éternelle que pour lui-même. En effet, il a mené la vie sainte que Dieu attendait, il a accompli la Loi sans pécher, donc il obtient sa récompense. Fin de l'histoire. D'où l'impossibilité pour les Témoins de Jéhovah d'expliquer comment la mort de ce seul homme peut profiter à une multitude ! Par contre si Jésus, comme l'enseigne la Bible, est vraiment mort en rançon pour une multitude d'humains, si il a vraiment porté les péchés de tous ceux qui croiraient en lui, alors forcément il était bien plus qu'un homme. Pour racheter une infinité de vies humaines la mort d'un seul homme, même parfait, ne peut suffir. Il fallait un être infini pour porter une infinité de péchés. Puisque seul Dieu est infini, il fallait nécessairement que Jésus soit Dieu pour accomplir parfaitement sa mission ! Ce passage de la lettre aux Colossiens exprime particulièrement bien cette idée :

En effet, Dieu a voulu que toute sa plénitude habite en lui. Il a voulu par Christ tout réconcilier avec lui-même, aussi bien ce qui est sur la terre que ce qui est dans le ciel, en faisant la paix à travers lui, par son sang versé sur la croix. - Colossiens 1:19, 20

Ce passage de l'épître aux Romains est également magnifique :

En effet, alors que nous étions encore sans force, Christ est mort pour des pécheurs au moment fixé. À peine mourrait-on pour un juste ; peut-être accepterait-on de mourir pour quelqu’un de bien. Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. - Romains 5:6-8

Avez-vous noté ? Paul explique qu'un humain hésiterait à donner sa propre vie, même "pour quelqu'un de bien". Il contraste cela avec l'oeuvre de Dieu en Christ : "voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous" . Paul est-il en train de dire que Dieu est comme les humains, hésitant à donner sa propre vie pour des pécheurs ? Est-il en train de dire que Dieu a envoyé une simple créature, même sa préférée, faire le boulot pour Lui ? Bien au contraire ! En Christ, c'est Dieu lui-même qui s'est donné (voir aussi 2 Co. 5:19). Dire que Jésus-Christ est Dieu, c'est créer un lien infiniment proche entre le Père et son Fils. Dire que Jésus est Dieu, c'est dire que Dieu a montré un amour infini en envoyant Christ mourir pour nous.

L'amour de Dieu pour l'humanité est aussi grand que le lien qui unit le Père et le Fils. Si Dieu, en Christ, a montré un amour infini pour l'humanité, alors Jésus est Dieu.

Conclusion

La doctrine de la rançon, telle qu'elle est enseignée par l'organisation JW.ORG, me donne l'impression que tout est fait pour que les Témoins de Jéhovah ne se sentent pas concernés directement par ce merveilleux cadeau. Pour eux il s'agit simplement d'une affaire légale entre Dieu, Jésus et Adam. Il est vrai qu'ils affirment (mollement) que Jésus est mort pour eux. Mais derrière cette formule se cache en réalité : "Jésus est mort pour nous donner la possibilité de vivre éternellement si nous montrons notre reconnaissance en faisant ceci et cela et ceci et cela (souvent des oeuvres en rapport avec l'organisation)". C'est tout le contraire de l'évangile biblique qui affirme avec force une rédemption et un salut complet et parfait pour quiconque met sa foi en Christ et s'applique personnellement son sacrifice (acte symbolisé, par exemple, en consommant le pain et le vin lors du repas du Seigneur).

Jésus devait être un homme pour être l'équivalent d'Adam, mais il devait aussi être Dieu pour porter une infinité de péchés : les péchés de tous ceux qui croiraient en lui. En niant la divinité de Jésus, on ne peut pas expliquer comment il aurait pu accomplir cette expiation infinie. Et effectivement, nous avons vu que les Témoins de Jéhovah se savent pas expliquer clairement comment les humains peuvent bénéficier du sacrifice d'un seul homme, même parfait ! Quelque part ils sont cohérents dans leur erreur en niant à la fois la divinité de Jésus et le fait qu'il a été bien plus qu'une compensation du péché d'Adam...

En réalité c'est toujours la même chose qui se dégage de leurs raisonnements : une diminution du rôle et de la personne de Jésus, et un salut par les oeuvres déguisé. Comme ils aiment à le répéter chaque année au moment du Mémorial, la "reconnaissance pour la rançon" se démontre en servant l'organisation, en assistant aux réunions, en faisant de la publicité pour le site web de l'organisation ("prédication"). C'est ainsi qu'ils pensent bénéficier des bienfaits de la rançon, et obtenir au final la vie éternelle. Que personne ne se laisse tromper par ce faux évangile !

L'évangile biblique est pourtant d'une merveilleuse simplicité : c'est en croyant que Jésus a tout accompli à la croix que nous sommes libérés de la condamnation et de la mort. Oui, si tu crois de tout ton coeur que Jésus est mort pour toi, qu'il a pris sur lui tes péchés, qu'il a pris ta condamnation en mourant à ta place, si tu fais de Lui le Seigneur de ta vie tu reçois gratuitement la vie éternelle, tu es sauvé !

Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été révélés, il nous a sauvés. Et il ne l’a pas fait à cause des actes de justice que nous aurions pu accomplir, mais conformément à sa compassion, à travers le bain de la nouvelle naissance et le renouvellement du Saint-Esprit qu’il a déversé avec abondance sur nous par Jésus-Christ notre Sauveur. Ainsi, déclarés justes par sa grâce, nous sommes devenus ses héritiers conformément à l’espérance de la vie éternelle. - Tite 3:4-7

 

Voir aussi :

 


Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"Il dit : “ Prenez garde de ne pas vous laisser égarer ; car beaucoup viendront à cause de mon nom, en disant : ‘ Moi je suis [lui] ’, et : ‘ Le temps s’est approché. ’ N’allez pas à leur suite."
Luc 21:7, 8

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Se souvenir de moi

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Outils d'étude

Derniers commentaires

  • Vidéo JW.ORG : Les brebis, les chèvres et le salut par les œuvres

    Marie il y a 1 mois
    Bonsoir Pierre, Une réponse biblique à votre question : mais quelle sont donc ces œuvres? Dans son ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo JW.ORG : Les brebis, les chèvres et le salut par les œuvres

    Thomas il y a 2 mois
    Bonjour Pierre, Merci pour ton commentaire. Les oeuvres d'un chrétien ne contribuent en aucune manière ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo JW.ORG : Les brebis, les chèvres et le salut par les œuvres

    Pierre il y a 2 mois
    Très bon travail. L'organisation est une championne dans la com. Si on prends la façon comment ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo JW.ORG : Les brebis, les chèvres et le salut par les œuvres

    HEGOAK il y a 2 mois
    En parfait accord avec toi Daniel , j'apporte un Bmol à la fin de l'article trés perspicace , par ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo JW.ORG : Les brebis, les chèvres et le salut par les œuvres

    daniel il y a 2 mois
    Merci pour cet excellent article. On relève plusieurs points : 1 ) le fait de "retourner en arrière" ...

    Lire la suite...