Témoignages en rapport avec les Témoins de Jéhovah (JW.ORG)

Sentez-vous libre de témoigner de votre expérience, bonne ou mauvaise, au sein de l'organisation des Témoins de Jéhovah !


Merci de rester respectueux et courtois dans vos témoignages afin qu'ils ne soient pas supprimés. Les témoignages des personnes non enregistrées sur le site (Guest) seront relus avant publication et apparaîtront donc plusieurs heures après leur écriture.

Ajouter un témoignage
Témoignage de Sara
posté le 28/03/19, 02:05

Bonjour , je m’appelle Sara j’ai 20 nos. je suis tomber sur se site par pur asar je ne vais pas faire un roman , ou critiquer car je nest rien à reprocher au témoin de Jéhovah , mon père et mes grands parents le sont moi même je ne le suis pas mais j’y crois. Pour moi c’est la seule religion crédible de toutes autres , Et puis si on cherche bien dans toute les religions il y a des soucis n’oubliez pas que nous sommes imparfait.
Bonne soirée.

Témoignage de Nicia
posté le 26/03/19, 15:38

Bonjour, je viens de découvrir ce site, et je suis contente de voir un site avec autant d’infos sur les Témoins de Jéhovah, qui démasque et met en lumière les mensonges de cette secte.
Voilà mon témoignage :
Je ne suis pas totalement née dans une famille TJ, mon père était un peu agnostique et croyait en Dieu à certains moment de sa vie. Ma mère, elle, était TJ. Elle l'est devenue quand j'étais encore toute petite, je devais avoir environ 3 ans. J'ai donc eu une éducation à demi témoin, d'un coté mon père était contre le fait que ma mère nous emmène, mon frère et moi, à la salle du royaume, mais d'un autre côté ma mère nous a toujours appris à suivre les voies de Jehovah. Jusqu'à mes 7 ans environ, nous avions l'habitude d'aller à la salle du royaume et aux assemblées et de côtoyer les frères et soeurs TJ, mon père qui s’est peu à peu adouci sans pour autant se convertir, était devenu ami avec certains frères TJ. A ma rentrée en classe de CE1, nous avons déménagé dans une nouvelle ville. Et ma mère c’est éloignée, peu à peu des témoins. Elle se sentait de plus en plus comme oppressée. Elle voulais vivre sa vie sans pour autant se demander ce qu'en penserai les frères et soeurs. J'ai appris en grandissant que ma mère ne s'était pas baptisée par conviction mais plutôt parce qu'elle se sentait redevable envers Dieu qui avait permis à mon grand frère qui était resté en Afrique pendant 2 ans de venir en France. Elle à donc accepté le baptême avec une certaine pression implicite venant des frères et soeurs qui avaient en plus aidé mes parents à trouver un logement.

Même pendant cette période sans réunions, nous avons continué de prier Jéhovah, car même si ma mère s'est éloignée de l'organisation, elle ne s'est pas éloignée de Dieu pour autant, et a toujours continué à nous enseigner dans les voies bibliques telles qu'elle les connaissait à l'époque. Cette période loin de l’organisation WatchTower à durée environ 10 ans. Le temps pour moi de grandir, d'avoir une adolescence équilibrée, tout en restant toujours attachée à Dieu. Je ne me souviens pas avoir passée une seule journée sans prier, même si certaines de mes prières ne duraient que quelques secondes. J'ai toujours compté sur l'aide de Jéhovah dans ma vie.
Quand je suis devenue étudiante, mon petit frères à commencé une étude avec un jeune homme témoin de Jéhovah croisé sur le stand d'un marché. C'est comme ça que les témoins de Jéhovah on recommencé à faire partie de nos vies. Mon frère à rapidement abandonné son étude mais ma petite soeur a pris la relève, et les frères et soeurs on rapidement constaté que ma mère était une TJ "refroidie". Elle a donc commencé à suivre une étude biblique et ma mère et ma soeur on commencé à assister aux réunions régulièrement. Je les accompagnais de temps en temps mais sans grande conviction malgré un amour pour Dieu et sa Parole.
Pour moi les témoins de Jéhovah étaient ceux qui s'approchaient le plus de la vérité, mais je ne souhaité pas m'engager à ce moment là. J'ai finis par suivre une étude biblique téléphonique avec une des rares soeurs TJ avec qui nous avions gardé contact depuis mon enfance. Après le passage de mon DUT j'ai décidé de partir en Angleterre afin de perfectionner mon anglais. Quand je suis arrivée dans cette ville, j'ai commencé une nouvelle étude biblique avec une soeur de la congrégation francophone de la ville dans laquelle je me trouvais Je ne m'étais jamais sentie réellement à l'aise avec les TJ, j'avais l'impression de ne jamais être assez "parfaite", je les trouvais un peu « éteints ». Mais bizarrement, je me suis sentie très à l'aise avec les TJ anglais, et je me suis même fait une amie avec qui je m'entendais réellement bien, même si nous n'avons pas pu garder contact. A mon retour d'Angleterre, j'ai accepté une nouvelle étude biblique avec une soeur de ma ville cette fois, et j'ai commencé à assister à toutes les réunions et assemblée. Petit à petit, je suis devenue intégrée à la congrégation, avec ma soeur, nous étions invitée au sorties entre jeunes de la congrégation. Au début, j'étais vraiment contente de faire partie de la congrégation, de cette organisation, mais au bout de 2 ans, je n'avais toujours pas terminé mes études bibliques avec les deux livres d'études. Et je posais certaines questions à la soeur qui me faisait l'étude mais les réponses me semblaient souvent vides et incomplètes. Par exemple, je lui demandais la preuve biblique claire et irréfutable que les témoins de Jéhovah est la seule et vrai religion. Je n'ai jamais eu de réponse claire. Plus le temps passais, plus j'avais soif de réponse au sujet de Dieu, et plus j'avais l'impression d'avoir atteint un plafond de verre. Je n'avais pas encore commencé mes sujets à l'école du ministère théocratique, ni le porte à porte. Je me sentais pourtant prête à me faire baptiser car je voulais suivre Jéhovah, mais dans mon coeur il y avait comme un blocage qui m'empêchais de sauter le pas. Dès que j'assistais aux discours des baptisés au moment des assemblées, je sentais comme un poids en moi qui m'empêchait d'aller plus loin. Je commençais à me sentir de plus en plus isolée.D'un coté le monde était dangereux et il fallait s'en protéger, d'un autre côté, il y avait les frères et soeurs TJ avec qui je n'arrivais pas à être naturelle et spontanée. J'ai commencé à voir le monde de plus en plus sombre, étant de nature positive, je commençais à entrer dans une sorte de déprime, je me sentais coincée. Et je découvrais que plusieurs soeurs de la congrégation étaient dépressives, qu'au moment des prédications certains ne se souciaient que du nombre d'heures écrites sur le rapport de prédication, je voyait une sorte de compétition implicites au moment des participations aux réunions… Et après le visionnage à la télévision d’un reportage sur les Mormonts, je me suis rendue compte qu’il n’y avait pas de différence flagrante entre leur fonctionnement et celui des TJ. Beaucoup de choses m'ont amené à enfin me poser cette question : et si les témoins de Jéhovah n'étaient pas la vérité ? J'ai donc fait la chose que j'aurais du faire depuis le début, c'est à dire j'ai demandé au principale intéressé : Dieu. Je n'avais pas de doute que Jéhovah était la vérité, car Il m'a aidé et même sauvé plus d'une fois au cours de ma vie. J'ai donc demandé à Jéhovah de me dire si oui ou non les TJ ont la vérité et la réponse n'a pas tardée. Moins de 48h après ma question, ma mère, à qui je n'avais pas parlé de mes doutes, m'a montré un peu paniquée un site sur lequel un ex TJ qui a vécu au bétel témoignait sur la réalité des témoins de Jéhovah, il expliquait comment il a été gentiment mis à la porte après avoir voulu montrer au autres frères les incohérences dans leur doctrine. A ce moment là, je me suis demandé si c'était vraiment Jéhovah qui me répondait, car ma mère n'était pas du genre à consulter ce type de site étant donné que c’était strictement interdit. Mais je n'ai pas pris cette réponse au sérieux et j'ai continué à assister aux réunions comme si de rien n'était. Quelques temps plus tard, me sentant encore dans le doute, j'ai refais la même prière...et j’ai eu la même réponse avec ma mère qui me montre un site qui dénonce la société WatchTower. A ce moment là j'était bien obligée de me rendre à l'évidence que Dieu me montrait clairement qu'il ne considère pas les témoins de Jéhovah comme sa religion mais comme une secte. J'en ai parlé à ma mère et à ma soeur et j'ai été surprise d'apprendre que toutes les deux se posaient les mêmes questions et avaient fait exactement la même prière. A partir de ce moment nous avons pris la décision commune de ne plus assister aux réunions. Cette période a été vraiment compliquée mais j'ai vraiment eu la grâce de ne pas être seule mais de passer cette phase avec ma mère et ma soeur. La dernière fois que nous sommes allées à la salle du royaume était pour la commémoration. Et ce jour là c'est comme si le voile était tombé, tout était bizarre, l'ambiance, le comportement des frères et soeurs qui était comme robotisés, le concept même de la cérémonie qui consistait à se passer le pain et le vin sans y toucher. Les frères et soeurs nous ont demandés pourquoi nous n'assistions plus aux réunions mais nous leur avons dit que s'était personnel et qu'on ne voulait pas en parler. Nous y sommes plus retourné une seule fois depuis.
La sortie de l’organisation a été vraiment très difficile, je me sentais totalement perdue. Je n'avais plus de repère. Je me souviens que même mon corps réagissait, je sentais un poids constant au niveau de la poitrine, comme une pression pendant plusieurs jours. Je me demandais comment survivre et faire ma vie dans ce monde qui était si dangereux pour les chrétiens? Comment m'en sortir sans être guider par l’organisation? Les témoins de Jéhovah font croire que sans le collège central il est presque impossible de prendre de bonnes décisions et de comprendre la bible car ils sont les seuls à avoir l’onction et la sagesse nécessaire, donc je me sentait pas assez "sage" pour comprendre les écritures seules. Mais j'ai comme même commencé à lire et étudier la bible seule et, grâce à Dieu, je me suis vite rendue compte qu'il y avait beaucoup d'incohérences dans la compréhension des TJ. Plusieurs mois sont passé durant lesquels je lisais la bible et je regardais des témoignages d'ex TJ tout en consultant des sites internet toujours sur le sujet. Et un jour je suis tombé sur une vidéo d'un ex témoin qui parlait de sa rencontre avec Jesus Christ. Je me souviens de se jour là, j'était seule dans ma chambre et j'ai commencé à pleurer, je ne savais pas exactement pourquoi je pleurais, mais j'avais l'impression de ne pas connaitre Dieu, pendant tout se temps ou je pensais être proche de Lui je me trouvais en réalité loins de Lui, même si Lui n'était pas loin de moi.Je l’ai prié de me guider vers une église qu’il approuve. Aujourd'hui, toute ma famille et moi même sommes baptisés au nom de Jesus, nous allons dans une église évangéliste, même mon père et mon frère qui étaient les moins réceptifs au début ont acceptés le Seigneur. J'ai eu beaucoup de mal a comprendre le fait que Jesus est Dieu, Jésus est Jéhovah, mais le Saint Esprit me l’a fait comprendre et c'est incontestable, Dieu est réel et Jesus est Dieu. Beaucoup de vérités essentielles sont très mal comprises par les TJ (Divinité de Jesus, Baptême du Saint Esprit, Dons du Saint Esprit, mort de Jesus sur une croix et pas sur un poteau de supplice…) Je continue à découvrir l'Amour Puissant et Incomparable du Seigneur Jésus. Je voudrais dire à tous ceux qui ont quitté cette secte, que Jesus veut les guérir de leurs blessures et que "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." Romains 8:28
Dieu vous rendra bien plus fort que ce que vous pouvez imaginer. Dieu n'est pas une religion, Il est la vérité "Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi." (Jean 14:6). Les religions éloignent les hommes de la vérité contenue dans la Parole de Dieu, mais la Parole est claire « (…)Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l’Eternel (…) » Jérémie 31:34. Le Seigneur veut une relation personnelle avec chacun de ses enfants, pas une relation qui passe par une organisation qui te dicte ta conduite de A à Z, ou par un quelconque intermédiaire. La bible montre clairement l'importance de se ressembler entre chrétiens, mais le Saint Esprit et donné afin de nous enseigner. La vrai "religion" c’est d’avoir une relation personnelle avec Dieu et de vivre en aimant son prochain comme soi même, ce n'est pas le fait d'être Témoins de Jéhovah, Catholique ou Évangéliste mais s'est d'avoir une relation personnel avec Jésus Christ. Le Christ libère, il n’enferme pas et il est plein d’amour ! Je vous encourage à prendre une version de la bible qui n’est pas trafiquée (par exemple la Louis Second, le Semeur…) et de demander à Dieu de vous guider dans votre lecture et méditation. Vous découvrirez que pour devenir enfant de Dieu, il n’est pas question d’appartenir à telle ou telle groupe religieux, mais de : « (…)Changez (se repentir), et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jesus-Christ, pour que vos pêchés vous soient pardonnés. Alors vous recevrez le don du Saint Esprit. » (Actes 2:38) Courage à tous ceux qui se remettent encore des ravages de cette secte, Jesus vous relèvera si vous vous confiez à Lui et si vous lui faite confiance. Parler Lui simplement et honnêtement. Je vous conseille de regarder des témoignages chrétiens, de personne ayant rencontré le Christ, ça change des vies. Que le Seigneur vous bénisse !

Témoignage de Gilgamesh
posté le 18/03/19, 13:12

Bonjour à tous.

Voici la 4eme et dernière partie de mon récit :

Comme souligné à la partie 3, de sérieux doutes avaient fissurés mes convictions mais cela ne m’empêchait pas de continuer au sein de la congrégation…

Après tout, les approximations étant le fait de toutes les religions, je m’accommodait de tout ça… Jusqu’au jour où…

C’était en 2015, je recherchai des informations concernant le TMN sur le site de la « North Arizona University », c’est le site où publie Jason Bedhun, que la société aime à citer pour appuyer la « précision » de la TMN, j’ai voulu me faire ma propre opinion.

En tapant « jehovah’s witnesses » dans le moteur de recherche, j’ai de suite était dirigé vers des pages de la BBC Australia et d’un article en ligne du guardian traitant du procès de la WTS pour pédophilie…

Tout d’abord, j’ai été surpris car rien n’avait été dit à ce sujet dans les publications ou dans les courriers aux anciens…

Les points marquants de ces document ont été les suivant : le fait que les notes concernant ces affaires étaient systématiquement détruites, le fait que sur environ 4000 cas en Australie, 1000 étaient imputables aux TJ !, et évidemment l’application mécanique des 2 témoins… Sur le coup ça a été un choc « surtout la proportion » mais je me suis dit : La société sera condamnée et elle devra verser des dédommagements et les choses seront reconnues et clarifiées… c’est du moins ce que je pensai.

Peu de temps après, en navigant sur le site JW télédiffusion, je suis interpellé par le titre d’une vidéo que je me suis empressé de visionner et de télécharger, elle s’intitulait : « Nous protégeons nos enfants »

Au fur et à mesure que je visionnai cette vidéo, mon écœurement et ma colère n’ont cessé de monter ! je vous invite d’ailleurs vraiment à la visionner, elle est édifiante ! , voici, d’ailleurs des extraits parmi ceux qui m’ont le plus révoltés :

1’03’’ : notre position en tant qu’organisation est qu’une victime d’abus ou ses parents ne devraient
jamais être dissuadés de rapporter les faits aux autorités !

2’01’ : beaucoup d’organismes ne prenaient pas la mesure… d’autres savaient mais ils étouffaient
l’affaire…

6’30’’: bien que nous ne puissions maîtriser ce qu’une personne pourrait dire, il est clair que depuis
toutes ces années, protéger les enfants contre les abus sexuels a constitué une priorité absolue
pour notre organisation !

Tout ce qui est dit ci-dessus est quasiment lancé comme une accusation vis à vis d’autres groupes religieux ou met le TJ lambda en position de méfiance vis à vis de médias qui ne feraient que rapporter objectivement des faits !…

J’ai vraiment et tragiquement pris conscience ce jour là de toute l’abjection de la WTS et de son ésprit manipulateur. J’ai alors écrit un courrier pour me retirer puis j’en ai parlé à femme une première fois… Elle n’a pas pris la mesure de la chose.

J’ai laissé s’écouler deux ans en étant de moins en moins « proche » de l’organisation, je veillai même, dans mes discours à ne plus citer l’organisation et à pousser subtilement les auditeurs à la réflexion, ma femme n’a pas manqué de me le reprocher…

Puis en 2018, n’en pouvant plus, j’ai dit à ma femme que je quittai l’organisation, c’est là que l’enfer à commencé pour moi !…

Je ne rentrerai pas dans les détailles mais après avoir exposé mon point de vue à un ancien et avoir remis toutes mes charges, ma femme a menacer de se suicider à plusieurs reprises « parce que sa vie n’avait plus de sens sans moi dans la « vérité » »… C’est devenu très, très pénible et, malgré mon tempérament très optimiste et souple, tout cela a commencé à me plomber, j’ai alors opté pour une voie intermédiaire pour l’instant : je l’accompagne aux réunions, de temps en temps elle cherche à me convaincre que je n’ai pas tous les éléments et je l’écoute patiemment en évitant de lui répondre directement, je préchote sans conviction et surtout, je m’investi dans des trucs qui me font plaisir et oublier toute l’absurdité de cette religion, qui, je l’affirme aujourd’hui, rend les gens radicaux et étanches à toute argumentation sérieuse…

Aujourd’hui je suis toujours croyant, je prie et je lis la Bible mais plus le temps passe plus la religiosité me débecte.

Je ne sais pas ce que sera mon avenir !

En résumé :

Ce que j’ai compris de plus essentiel ces dernières années c’est que la WTS et ses membres jugent les autres sur des attitudes pour lesquelles ils sont les premiers à être en porte-à-faux !

J’ai compris aussi à quel point les TJ sont des ignorants profond de la Bible et le resteront parce qu’ils confondent tous humilité et soumission à une organisation plénipotentiaire.


Merci d’avoir eu la patience de lire jusqu’ici…

PS : petite note d’espoir :

J’ai vue, récemment, gravé sur une porte des toilettes hommes de la salle d’assemblée de Creil ( Candace Conti), ça donneras peut-être le virus de la curiosité et de l’honnêteté intellectuelle à de futures constipés…

Témoignage de Michel Ladoum
posté le 7/01/19, 10:35

Bonjour cher frère Thomas,

Premièrement que le Seigneur te bénisse richement pour toutes ces âmes qu'il gagne par ton canal dont j'en fais partie.

Je suis Michel Ladoum, jeune Congolais du Congo Brazzaville.

Je vais commencer par te dire que cela fait un moment que je consulte permanent et attentivement ton site, je dois l'avouer que dès la première fois que je suis tombé comme par miracle sur ton site d'emblée ma conscience a été interpellée. Tu dois bien te demander pourquoi ? Alors permets moi de te partager mon histoire.

Je suis né dans une famille TJ à Brazzaville, et la guerre civile de 1997 avait fait que nous quittions Brazzaville avec ma mère pour aller trouver refuge à l'intérieur du pays laissant mon père à Brazzaville. Quelques année après la guerre, j'ai regagné la Capitale. C'est là où je vais découvrir que mon père qui autre fois était frère témoin de Jéhovah exempte de toute pratique immorale était devenu la honte de toute la famille, après avoir combattu la guerre, il était devenu ivrogne extorqueur et tout ce qui va avec. La famille avait pris l'initiative d'aller voir les anciens de notre Congrégation de l'époque pour leur demander de l'aide car l'un des leurs adepte c'est à dire mon père, faisait la honte de notre famille. Peux-tu imaginer la réponse des anciens à l'égard de quelques membres de la famille qui s'étaient présentés pour leur demander de ramener l'un des leurs à la raison ?

"" SI VOTRE FILS SE COMPORTE DE LA SORTE, DÉSOLÉS ON NE PEUT RIEN Y FAIRE POUR LUI, D'AILLEURS IL EST DÉJÀ EXCOMMUNIÉ! ""

Et mon père a passé plus de 10 ans de vie contrôlée et dictée par des démons. En faisant l'opprobre de la famille. Quelque temps après quand j'avais pris un peu de l'âge j'ai aussi commencé moi aussi à étudier la bible avec les TJ, car je m'étais résolu de connaître Dieu afin d'essayer d'aider mon père. Une étude qui n'était pas prometteuse car les difficultés sociales que je rencontrais à Brazzaville faisait à ce que je sois à cheval entre la capitale et l'intérieur du pays dans une localité où il n'y avait pas de congrégation.

Quelque temps après, je commençais à profiter des quelques minutes de son état sobre pour lui reparler Dieu, au bout d'un moment mes efforts commençaient à payer, un jour il m'a dit de l'accompagner à la salle, à partir de ce jour-là il reprit conscience et fut réintégré après 4 mois. Et moi j'étais juste étudiant. Mais après sa réintégration je m'étais résolu de faire moi aussi des efforts pour devenir proclamateur. L'histoire va bientôt basculer.

Mon père était devenu vraiment pieux et prononçait même des discours pendant les assemblées. Mais moi à chaque fois que je voulais avancer j'étais freiné par un sentiment de culpabilité car je ne voulais pas briller à l'hypocrisie, car j'avais une petite amie avec laquelle on vivait, donc l'idée de rompre notre relation pour me consacrer entièrement au service de l'organisation n'était pas encore envisagée.

Tout allait tellement mieux au point où je m'étais dit que l'organisation des TJ était réellement la seule vraie religion au monde. Jusqu'à ce qu'arrive le jour sombre.

Papa s'était fiancé avec une soeur dans notre congrégation, une soeur qui menait une double vie, dès lors que papa l'avait su il decida de rompre discrètement leur relation avec cette soeur. La soeur se sentant coupable et humiliée, alla vers les anciens inventer une histoire comme quoi, qu'elle aurait attrapé mon père en flagrant délit de fornication avec une prostituée. Et sur base de cette déclaration les anciens décidèrent donc de sanctionner mon père. Mon père voyant que les anciens l'avaient sanctionner injustement, il decida de ne plus assister aux réunions, en se replongeant dans l'alcool pour se consoler. Et la congrégation lui excommunia pour une seconde fois et sa reprise d'alcool lui rendît la vie plus misérable et dégoutante qu'avant jusqu'à ce qu'il trouve la mort en 2012 étant excommunié.

Après sa mort je me suis demandé si réellement Dieu existait, puis je me suis si dit si il existe réellement donc c'est un Dieu insensible. Car je voyais mal un Dieu d'amour qui permettrait qu'une personne comme père qui a tant soufert pour retrouver sa face, soit une fois de plus délaissée par Dieu jusqu'à trouvé la mort.

Après cet événement tragique, je résolu donc de me soustraire de cette organisation et ne fréquenter aucune communauté religieuse car les TJ m'avaient appris que seule leur Organisation était l'unique agréée de Dieu et que le reste des autres églises étaient les branches de catholique qui elle même est l'Empire de la fausse religion. Je suis resté sur ma position jusqu'en Mars dernier quand je suis tombé sur ton site en l'examinant soigneusement j'ai eu la réponse à plusieurs questions que je ne cessais de me ressasser.

Je te remercie pour tes efforts, et depuis un certain temps je prie le Seigneur de me conduire vers une communauté religieuse qui le sert sincèrement. Car par ton canal il m'a réveillé de mon hibernation spirituelle et le meilleur reste à venir.

Une fois de plus merci frère, continue ton œuvre, car beaucoup sont entrain d'être réveillés.

Que Dieu te bénisse au nom Jésus-Christ.

Michel.

Témoignage de virginie
posté le 19/12/18, 17:47

bonjour,
voila, je vais essayer de vous expliquer vite fait mon expérience. une tj etait venue taper a ma porte, et gentille comme je suis je ne l'ai pas refoulée, donc j'ai écouté et j'ai beaucoup apprécier la personne cette dame donc elle était tres gentille. donc a force toute les semaines elle venait me voir avec ces brochures, et elle ma donnée leur bible "traduction du monde nouveau", et aprés cela elle ma proposer une étude biblique avec leur petit bouquin, jai dit OUI pourquoi pas. car j'essayais de comprendre le message de Ma Bible Version Segond, et je comprenais pas tout, donc je pensais qu'elle allait m'aider dans ce sens. mais au fils du temps je me suis mise a étudier sa bible a faire etude du petit bouquin, donc cela fait deja 2 ans que sa dure. et un jour bizarrement, le clocher de mon église a sonné ( sa fait un peu cliché je sais mais bon ce fut mon ressenti a ce moment là). donc remords de conscience je ressort ma bible, et mes petits livres que javais. et je sort aussi sa bible et tout ce qui va avec, et mon pc. donc la premiere chose que je cherche c'est le nom de leur Dieu Jéhovah, et la je tombe des nues, car en faite cest un mélange du tétragramme YHWH et Adonai, donc je me suis dit si sa c'est pas vrai, donc tout ce quelle m'a dit est dinc faux. donc je'en suis arrivé à la conclusion q'en faite elle m'avait légérement embrouiller le cerveau avec Sa religion.
et depuis ce temps que j'ai decouvert ceci, je suis en mode recherche FBI (mrd) je cherche si tout ce quelle ma dit à une part de vérité ou un tissu de mensonge.
c'est pour cela que je me suis inscrite ici car je pense que vous pourrez éclairé ma petite lanterne.
cordialement a vous tous

Témoignage de Gilgamesh
posté le 27/09/18, 16:55

Bonjour à tous.

Voici la suite N°3 du récit.

Comme je l’ai dit précédemment, mon point de vus allait commencer à évoluer sur le fond.
Comme j’avais à l’époque un pied en France et un pied en Afrique du nord où je me rendais à présent un peu plus souvent, un premier constat s’est vite imposé à moi : bien que je pensais que nous étions les seuls à avoir une conviction religieuse forte et un inimitable prosélytisme, je me suis vite aperçu que le monde arabe était traversé par un « flux religieux » encore plus prégnant et plus profondément enraciné… à un moment de ma vie chrétienne il m’est même arrivé de ressentir un fort sentiment d’absurdité : nous cherchions à convertir des gens déjà bien convaincus et, surtout, des deux côtés, les arguments relevaient souvent de la manipulation plus ou moins subtile des textes sacrés… J’ai commencé à comprendre que la foi reposait sur bien autre chose que des « faits avérés et incontestables » mais cela ne m’a pas empêché de continuer.
Un peut plus tard, c’est un événement anecdotique qui m’a interpellé : Je lisait, durant mon service civile, l’excellent ouvrage de Jean Bottero « naissance de Dieu » où il expliquait la lente élaboration du texte de l’AT et notamment, il revenait en détail sur la théorie documentaire dont je n’avait jamais entendu parlé dans les publications. Je trouvait cette explication intéressante et je m’était fait la réflexion, avant lecture de ce livre que, si Moise a écrit la Thora dans son ensemble, comment avait-il eu l’idée de réécrire la loi « le deutéronome » alors qu’il devait être bien occupé avec les hébreux au Sinaï ? pas de réponse dans les TG… Bref, ce livre m’a tellement plut que j’ai proposé à un frère de le lui prêter. Ce frère était à l’époque étudiant en prépa, il avait une excellente réputation, était perçu, à juste titre par ailleurs comme un gars intelligent, spirituel, cultivé et ouvert, bref, quelqu’un qui devait aimer apprendre des choses vraies et fondées au sujet de la Bible. Après lecture je lui ai donc prêté le fameux ouvrage, c’était un mercredi, le soir à la salle. Le vendredi nous allions nous revoir en fin de journée pour la prédication. Ce vendredi même nous nous retrouvions en ville et là il me dit, avant tout autre chose : j’ai quelque chose pour toi… il me tend le livre et me dit : tiens ton bouquin ! Tu l’as déjà lu ? Non, et je préfère pas ! Ok ! Puis nous avons prêché, je ne lui ai même pas demandé ce qui motivait son refus de lire mais ça m’a donné une sacré leçon : on insistait sur le fait de bien connaître la Bible, je savait qu’il fallait éviter les écrits apostats mais en l’occurrence ici il s’agissait d’un livre sérieux sans but polémique… Ce jour là, j’ai saisi à quel point nous étions tenus en laisse, à quel point il était difficile même pour quelqu’un de capable intellectuellement de s’écarter de la ligne doctrinale… Pour ma part, que ce soit Moise ou un groupe de gens qui avait écrit la Thora ne changeait rien à ma foi et à l’intérêt du texte mais pour un TJ de longue date, penser selon une modalité non autorisé n’est pas possible, quelque soit le niveau de culture, aller à l’encontre de l’enseignement officiel c’était déjà pécher « c’est aller au-delà de ce qui est écrit » !

D’autres aspects à l’époque me semblaient difficiles à comprendre « je les résumerais juste ici » :

- Si le christianisme est une religion universelle « et elle se doit forcément de l’être » pourquoi une religion aussi compliqué à expliquer : (1914, 1919, 1935, le sang etc…) et donc à comprendre et appliquer( 3 réunions / semaine, la prédication, la lecture des publications etc…)?

- Dieu peut-il détruire des gens qui ont une foi sincère, qui font le bien de façon désintéressée, et qui n’ont jamais entendus parlé des TJ ou qui ont entendu un message confus d’un TJ ou qui ne sont pas d’accord avec leur interprétation de la bible en toute bonne foi ?

- L’excessive assurance des TJ : quand j’ai commencé à prêché, un frère m’a dit pour me rassurer : tu en sais plus sur la Bible que la plupart des gens. Il y avait une petite part de vérité la dedans mais j’ai vite été confronté à des Mennonites qui en savaient 1000 fois plus que moi de porte en porte et j’ai commencé à relativiser. Mais le pire au fond c’est que peu de TJ ont conscience de l’étendue de leur ignorance biblique, et ce n’est pas un hasard… en 2012 j’ai fait l’école des anciens à Louviers et, lors d’une séance qui avait pour thème « la TMN » l’instructeur nous a parlé des annexes contenus dans cette bible, puis il a affirmé, en évoquant les appendices qui traitaient des points linguistique (grec et hébreux) : je cite : « avec ça vous pouvez être confiant, personne ne peut vous tenir tête »… Je suis resté coi ! je n’ai pas eu le courage de répondre, et tous ceux qui l’ont fait ont abondé dans son sens mais comment pouvait-il affirmer une telle idiotie ? Le jour où un TJ même ancien est devant un helléniste ou un hébraïsant chevronné il est mort, c’est tout ! TMN sous le bras ou pas ! Ici c’est évidemment un cas extrême mais ce constat s’est peu à peu imposé à moi : Leur certitude des TJ à bien connaître la Bible est ce qui les empêchent le plus de vraiment l’approffondir.


Voilà donc pour les premiers doutes qui ont commencé à entamer mes certitudes. La prochaines fois je parlerais de ce qui m’a carrément aidé à comprendre que la WTS n’était pas détentrice de la vérité mais aussi les conséquences difficiles qui en résultent.

PS : en relisant les deux premiers post je me suis rendu compte de nombreuses erreurs « accord, orthographe etc.… » désolé pour les puristes. J’ai fait un effort cet fois-ci en relisant attentivement ce que j’ai écris mais il peut encore y avoir des coquilles, soyez indulgents, merci

Témoignage de Marco
posté le 26/09/18, 06:02

Bonjour à tous,
Déjà merci à Thomas pour ce site qui je trouves est un des mieux documenté et un des plus objectif sur la communauté des TJ.
Je souhaite apporter mon témoignage, celui d'un TJ de 2eme génération (j'ai été élevé par des parents TJ équilibrés et aimants).
J'ai grandi dans un foyer TJ avec la conviction que c'était la vérité . Je me suis logiquement fait baptisé puis me suis marié et maintenant j'ai des enfants.
J'ai vraiment une famille formidable et je reconnais que vivre dans la communauté des TJ à des côtés agréables: amis ,famille respectant des valeurs chrétiennes , possibilité d'être accueilli par la communauté n'importe où dans le monde.
Mais je reconnais aussi qu'il y a des dérives. Les plus importantes me semblent être 1: La gestion de l'excommunication 2: La gestion des cas de pédophilie et 3: La question du sang.
Je penses que je vais rester TJ peut être par confort mais aussi pour ma famille et parce que je ne suis pas convaincu que l'herbe est plus verte ailleurs.
Je m emploi néanmoins à essayer de changer les mentalités au sein de ma famille et au sein de la communauté en les faisant réfléchir sur certaines pensées bibliques ( j'avoue j'utilise pas mal d'arguments trouvés sur ce site) mais sans éveillé trop de soupçons afin de ne pas être considéré comme apostat.
J'invite d'ailleurs les personnes qui sont dans le même cas que moi a faire la même chose.
Ainsi les mentalités pourront peut etre changer pour le bien de tous.
Fraternellement.

Témoignage de Gilgamesh
posté le 14/09/18, 16:56

Bonjour à tous.

Me voici à nouveau pour la suite de mon récit...

Avec mon frère nous avons donc été placés dans deux familles d'accueil distinctes.

C'est dans ma nouvelle famille que je reprend contact avec les TJ.

tout a commencé alors que je visitai ma mère tous les 15 jours environs. Elle avait remis de l'ordre dans sa vie et avait donc décidé de reprendre une étude biblique. Comme j'était chez elle je la suivais à la salle et j'assistai à son étude. La sœur qui s'occupait d'elle me relançait presque à chaque fois pour que je reprenne une étude de mon côté, je lui répondais que je n'avait pas trop le temps, en fait je n'avais pas trop envie, en effet j'avais environ 15 ans et je pensais filles et copains plutôt que bible... Mais la sœur ne s'est pas arrêté là! Cette sœur était quelqu'un de respecté et de respectable "mais je la trouvais un peu étroite d’esprit pour ma part au regard du fait qu'elle avait été infirmière et donc, théoriquement instruite..." cette soeur donc s'est permise d'appeler dans ma famille d'accueil, c’était un samedi, à l'heure du repas... C'est ma mère d'accueil qui avait décroché puis m'avait passé le combiné. La soeur a donc commencé à me refaire tous son discours sur la nécessité d'étudier la bible, je lui ai répondu pour la énième fois que ça n'était pas ma priorité. La soeur a alors commencé à monter dans les tours puis m'a dit: si tu n'étudies pas tu mourras... cette remarque m'a tellement énervé que je lui ai répondu que de toute façon il faut bien mourir un jour! puis j'ai raccroché. A table la famille était bouche bée, moi, plutôt policé et posé... "on en discute encore aujourd'hui aux repas de famille et on en rigole bien".

Bref, ma vie continue, je vais toujours voir ma mère et je continu de voir cette soeur, qui continue de vouloir me convaincre.

C'est quelques mois plus tard que les choses vont changer.

Dans le cadre d'un échange, avec ma classe de 3 em nous allons en séjours dans le nord de l'Angleterre. C'est à ce moment là qu'un truc se passe... dans ma tête!

Une nuit je fais un rêve très sombre où je me vois mourir... à Armageddon! c'est très bête mais ce rêve m'a ébranlé toute la journée. Les copains me demandaient pourquoi je ne faisait pas le con comme d'habitude... Je me suis livré à un de mes plus proche camarades, il m'a dit que je ne devais pas m'en faire...

Aujourd'hui, avec le recule je n'aurais pas réagis très sérieusement mais à l'époque ça m'a fait faire le grand saut "ou sot, c'est selon"

A la rentrée du séjour, je recontacte donc la soeur et elle me recommande de rencontrer un ancien, pionnier spéciale d'une congrégation proche de mon lieu de résidence. La semaine suivante, en vélo je vais à l'adresse de la salle à 15km de chez moi, je rencontre le frère puis nous nous mettons d'accord pour une étude biblique.

La semaine suivante tout se met en place et je commence à étudier la bible. Dans le même temps, ma famille d'accueil ainsi que l'éducateur qui se chargeait de mon cas m'ont mis en garde, sans m'obliger à quoi que ce soit. je leur ai dit que je comptai faire ça sérieusement et qu'ils ne devaient pas s'inquiéter... Ils m'ont laissé libre de choisir, je n'avais que 15 ans à l'époque...

Tout se passer comme sur des roulettes et je prenais de plus en plus goût à l'étude. En parallèle j'avais droit à quelques moqueries de la part de ma famille mais ça avait plutôt tendance à renforcer ma détermination. Plus je progressai, plus j'étai impliqué en temps et en comportement, et ma famille n'a pas tardé à me faire remarquer que "fallait pas avoir toujours le nez dans les bouquins"...

Rapidement je suis devenu proclamateur "et ça me plaisait", j'ai fais des progrès puis je me suis fait baptisé "à 18 ans pour éviter les soucis avec ma famille", après mon baptême, je me suis retrouvé en appartement dans la ville où il y avait la SDR (étant à la DASS j'avais signé un contrat pour pouvoir finir ma scolarité). Un peut avant alors que j'étais en BEP, mon enseignant qui était gentil mais encore plus étroit d'esprit que la soeur qui me l'avait recommandé m'avait suggéré d'arrêté au BEP puis de postuler au bethel... Heureusement, 1 j'était très curieux, 2 ma famille m'avait fortement conseillé de continuer au moins jusqu'au bac et 3, mes profs idem. J'ai donc ajourné la proposition "bethel"...et j'ai poursuivi ma formation tant que la DASS me soutenanait financièrement. J'ai donc passé un bac pro . Après obtention, j'ai dû quitté la ville qui ne m'offrait aucune perspective et je me suis installé chez ma mère, dans une ville plus importante. A la même époque, j'ai rejoins un groupe d'expression étrangère où j'ai appris la langue. En parallèle, j'avais décidé de poursuivre en BTS via le CNED, ce que j'ai fait. Je menais à présent de front: mes études, l'apprentissage d'une langue, la recherche d'un job et le service de pionnier. ça a été une période exaltante et c'est à ce moment que l'on m'a nommé AM, j'avais environ 20 ans. Ma situation allait encore beaucoup évoluer et mon point de vue commençait lui aussi à le faire!

Je vous raconterais ça prochainement.

Témoignage de Gilgamesh
posté le 7/09/18, 13:50

Bonjour à tous.

Ça fait quelques temps déjà que je connais ce site et je remercie vraiment Thomas de l'avoir crée et de continuer à l'animer. Je ne saurait manquer de souligné la qualité des articles déposés et leur pertinence.

Je me propose juste à présent de faire part de mon expérience dans les rangs de l'organisation.

Pour alléger la lecture je posterais mon histoire en plusieurs "feuilletons". Alors à tous ceux qui les liront: bonne lecture.

Partie 1: Découverte de la "vérité"

Je suis issu d'un mariage mixte, mon père est maghrebin et ma mère française. Je suis né dans les années 70 et avec mes parents nous avons vécu en Afrique du Nord lorsque j'étai encore un bambin. Rapidement mes parents ont divorcé et je me suis retrouvé avec ma mère et mon demi-frère en centre d'hébergement, nous avions respectivement 3 et 5 ans et j'était le plus jeune. Peu de temps après nous avons été séparés de ma mère, placés en foyers puis en familles d'accueil. L'année de mes 9 ans, ma mère s'est remise avec le père de mon demi-frère, ils sont venus nous récupérer dans la famille d'accueil où nous étions placés puis nous sommes allé vivre en région Parisienne. Avec mon frère nous avions déjà vécus beaucoup d'expériences difficiles, et malheureusement ça allait continuer... en effet le père de mon frère était une homme qui avait fait bonne figure au début mais s'est rapidement révélé être un individu toxique. Peu de temps après la rentrée "en ce2 pour moi" il a montré son vrai visage. C’était un homme alcoolique, raciste, radin, verbalement violent enfin, bourré de qualités... C'est à cette époque que ma mère nous a mis en contact avec les TJ "elle-même avait étudié peu avant ma naissance". Ce contact a été pour moi un choc positif, une révélation! En effet j'aspirais depuis longtemps à ce que les choses s'améliorent pour ma famille et le message du livre "vivre éternellement" semblait apporter toutes les réponses que j’attendais. Nous étudiions en cachette de mon beau-père mais pour ma part je discutai de ce que j’apprenais avec mon meilleur ami. Puis les chose se sont gâtés, au bout de quelques mois le beau-père a fait sa petite crise, ils nous a foutu dehors "ma mère, mon frère et moi" puis nous avons fuis la région Parisienne pour finir dans un centre d'hébergement d'urgence dans l'est de la France. Nous sommes resté quelques moi dans ce centre avant que ma mère trouve un travail et que nous emménagions dans une zone HLH d'une grande ville de l'Est. Nous avons continué à étudier la bible mais aussi à avoir de gros problèmes... Je ne rentrerais pas dans le détail mais à cette période "de 1986 à 1989" nous avons eu trois beau-pères, tous alcooliques et violents. En parallèle notre proximité avec les TJ a été très fluctuante, ça a été l'une des périodes les plus instables de mon enfance. Au bout du compte, ma mère nous a laissé seuls mon frère et moi pour rejoindre un homme qu'elle avait connu dans les années 70 dans le village de mon père en Afrique du Nord. J'avais 13 ans et demi, mon frère et moi avons à nouveau été placés en foyer, toujours dans l'est. Peu après, mon frère qui avait entamé un BEP cuisine a été placé dans une famille 'accueil, de mon côté j'ai été placé dans une autre famille d'accueil. c'est là qu'un nouveau chapitre allait s'écrire pour mon frère et moi. A suivre...

Témoignage de Guest
posté le 31/07/18, 22:01

Je viens de lire quelques uns des nombreux témoignages et tous me rendent infiniment triste. Cependant, je voudrais apporter une note d'espoir à tous ceux qui se sentent perdus, abandonnés, détruits, en errance totale à tous points de vue après avoir fait le choix ou avoir été contraints de quitter les TJ.
J'ai tout compris chez les TJ depuis l'âge de 13 ans. J'ai surtout compris que les TJ résument à eux seuls le genre humain dans ce qu'il a de plus pervers ; car derrière l'honorable et souriante façade qui pourrait paraître séduisante au regard du monde dans lequel on vit, on trouve tout : les gentils, les méchants, les hypocrites, les menteurs, les voyeurs, les criminels, les sadiques, les prétentieux, les profiteurs, les ingrats etc etc Mais néanmoins, beaucoup sont sincères dans leur Foi et sont persuadés de bien faire et ne se rendent même pas compte qu'ils ont tout faux et que leur conduite est lamentable. En effet, comment peuvent-ils se rendre compte de la réalité de la vie alors que depuis leur naissance ils sont confinés dans une structure diabolique dans laquelle ils ont été conditionnés, décérébrés, lobotomisés, voire tyrannisés. Ils sont incapables de se rendre compte qu'ils sont manipulés et utilisés par leur organisation. Ils sont incapables de s'apercevoir qu'en fait ils sont à côté du Bien et que l'amour, le vrai, le sincère, l'inconditionnel, celui qui n'a pas peur et qui ne veut se manifester que par le don et l'acceptation de l'autre est complètement absent chez eux. On ne peut pas grand chose pour eux tant qu'ils sont à l'intérieur de cette secte qui hormis les crimes de sang n'ont rien à envier aux fanatiques religieux musulmans ou autres. Simplement espérer que le grand moment venu, Dieu dans son infinie bonté leur ouvrira les yeux et se montrera miséricordieux envers toutes ces victimes. Je n'ai jamais connu un seul témoin de Jéhovah vraiment heureux. Tous sont malades, dépressifs, fragiles physiquement et "du haut", mal dans leur peau, mal dans leur vie. Ils sont incapables de voir les ravages psychologiques qu'ils s'infligent et qu'ils infligent à leur entourage : tant de familles détruites, anéanties, de vies perdues au nom d'une organisation qui se prétend céleste.
Alors vous tous qui me lisez et qui peut être vous trouvez dans cette situation, dites vous que vous pouvez vous en sortir.
1° - rapprochez vous des gens avec qui vous travaillez, de vos voisins, de vos anciens amis etc... pour apprendre à aborder les réalités de la vie sous un nouvel angle et surtout ne pas être désocialisé. Attention vous êtes fragiles et pas forcément suffisamment blindés pour aborder la réalité, avancez à pas de loup avant de donner toute votre confiance. Les TJ sont en principe des gens honnêtes ce qui n'est pas le cas dans la réalité. Mais cela s'apprend et est supportable. De jolies amitiés peuvent en découler.
2° - inscrivez vous dans des associations caritatives ainsi vous rencontrerez des personnes avec un bon état d'esprit et vous vous rendrez compte que les TJ ne sont pas tous des philanthropes et que le Bien, le Bon et le Beau existent réellement. Vous ressentirez le véritable amour de personnes vraiment désintéressées qui agissent sans peur avec simplement leur cœur et leur amour du prochain. (Secours catholique, Restos du Cœur, Emmaüs, Samu social....)
3° - Sentez vous libres de visiter Internet, vous vous rendrez compte qu'il existe une multitude de sites chrétiens (attention néanmoins de ne pas vous laisser attirer par d'autres sectes car vous êtes encore "sous emprise" et susceptibles de retomber dans les mêmes travers. Je vous conseille d'aller sur des sites catholiques tels "le grand réveil" de Louis d'Alencourt et de lire tous ses articles depuis le début et sa présentation.
Il a aidé un grand nombre de brebis égarées à garder où à retrouver la Foi (j'en fais partie). Surtout ne cherchez pas à vous affranchir de Dieu Au contraire apprenez maintenant à l'aimer sincèrement et sans peur. Dieu n'a rien à voir avec l'organisation des TJ, vous vous en rendrez compte rapidement et cela vous rendra infiniment heureux et confiant. Adieu la culpabilité, la peur, le sentiment d'abandon, et bonjour l'espoir de retrouver le sourire, l'amour vrai et inconditionnel. Bien entendu, tout le monde n'est ni beau, ni gentil et les bisounours sont faits pour les enfants.
Dites vous que votre combat sera quotidien, puis vous franchirez des étapes une à une, le combat deviendra hebdomadaire, mensuel, annuel puis cessera. Hélas vous ne pourrez pas vous affranchir de cette organisation du jour au lendemain surtout si vous y avez vécu depuis votre enfance et que vous ne connaissez rien d'autre et que tous les membres de votre famille y sont encore. Ce sera dur mais nécessaire pour connaître l'apaisement et la sérénité.
4° - Demandez à Dieu de vous aider, important : récitez le Notre Père en pesant toutes les paroles de cette prière et en y ajoutant votre propre demande. Les choses s’éclairciront petit à petit.
5° - Découvrirez la vraie Bible, celle d'origine, pas celle ré-écrite et interprétée maintes fois pour coller à une doctrine dictée par des hommes perdus qui se croient Dieu à la place de Dieu.
Vous n'aurez plus peur du jugement des hommes car vous comprendrez Qui juge réellement et ce sera facile de vous conformer aux Écritures car cela se fera dans l'amour et non plus dans la peur et la contrainte. La nuit disparaitra de votre esprit et l'espoir et la lumière apparaitront. Faites confiance aux nouvelles personnes que vous rencontrerez (attention toutefois au début, n'oubliez pas que vos antennes ne sont pas encore déployées). De votre passage chez les TJ il va rester des choses positives : le respect des règles, l’honnêteté, la bonne tenue et d'autres qualités qui seront détectées par votre nouvel entourage et qui seront très appréciées. Alors vous verrez que les gens seront contents de vous avoir comme amis. Petit à petit vous allez apprendre à dompter ce nouveau monde qui n'est certes pas très beau mais vous verrez qu'on peut y rencontrer des gens vraiment biens. Et cela en vaut la peine.
Les blessures ne s'effaceront jamais, il vous faudra apprendre à vivre avec. C'est difficile mais c'est faisable. Vous rêverez de convertir votre famille, vos anciens amis ; cela vous rendra malheureux de voir que c'est quasiment peine perdue quoique...
Voilà, j'espère que je vous aurais aidés un peu.
Gardez espoir et priez, priez et vous serez surpris de constater qu'une vraie prière adressée à Dieu où à Jésus est exaucée un jour ou l'autre quand le temps est venu. Et le temps de Dieu n'est pas le temps des hommes.
Vous verrez la Foi en Dieu sous un nouvel angle et cela vous remplira d'un bien-être que vous n'avez peut être jamais connu.
Ce soir je vais prier pour vous.
Je sais ce que vous traversez.

Page: 1 2 3 4 5 6 7 8

Citation biblique

"Car le Père ne juge personne, mais il a remis tout le jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé."
Jean 5:22, 23

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Se souvenir de moi

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Derniers commentaires

  • L'organisation JW.ORG refuse de payer la taxe incendie sur ses hôtels à Newburgh (USA)

    DANIEL il y a 2 mois
    J'ai cru comprendre que par l'expression" Toutes les religions améliorent la qualité de vie…" les ...

    Lire la suite...

     
  • Les Témoins de Jéhovah et la grâce (faveur imméritée)

    angelo il y a 2 mois
    Vous écrivez : "J'aime beaucoup cette encyclopédie car, contrairement aux "Tour de Garde", elle ...

    Lire la suite...

     
  • Le Repas du Seigneur, la Sainte Cène, le Mémorial chez les Témoins de Jéhovah

    Serge il y a 3 mois
    Bonjour à tous, Pendant la cène, on ne bénit pas le pain, ni le vin. La matière (pain et vin) n’a ...

    Lire la suite...

     
  • Dossier : Les Témoins de Jéhovah et la Croix

    Gilgamesh il y a 3 mois
    Je n'ai pas encore lu les 10 parties de cet article "mais ça viendra"... mais je souhaitai faire une ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    DANIEL il y a 3 mois
    Un dépôt de plainte auprès du procureur pour empêchement de changer de religion, pour discrimination ...

    Lire la suite...