Témoignages en rapport avec les Témoins de Jéhovah (JW.ORG)

Sentez-vous libre de témoigner de votre expérience, bonne ou mauvaise, au sein de l'organisation des Témoins de Jéhovah !


Merci de rester respectueux et courtois dans vos témoignages afin qu'ils ne soient pas supprimés. Les témoignages des personnes non enregistrées sur le site (Guest) seront relus avant publication et apparaîtront donc plusieurs heures après leur écriture.

Ajouter un témoignage
Témoignage de lan
posté le 4/08/19, 23:22

Bonjour j'ai lu quelques témoignages et je suis vraiment heureuse et mon coeur s'adoucit en voyant tout ces messages, ce n'était pas un hasard mais bien Dieu qui m'a mise sur cette page.
J'ai 17 ans et ma famille est TJ, principalement ma mère, son père était ancien.
De base nous étions tous TJ mais mon père s'est fait excommunié se qui a fait qu'elle se s'est faite oppressée par les anciens. Nous avons changé de congrégation.J'étais très jeune à ce moment, j'aimais juste voir mes amies à la salle comme toute les petites filles, mais a ce moment la ma mère était très dépressive.Nous nous sommes donc éloignés de la communauté cependant nous allons toujours aux mémorials et assemblés.J'ai donc vécu une adolescence normale, j'ai pu être amies avec qui je voulais, j'allais à des anniversaires, je ne passais pas des heures à étudié des brochures ou je ne sais quoi (pourtant je n'ai jamais mis Dieu totalement de coté, mais si c'est pas grand chose je priais chaque nuit) et bien entendu je cachais à mes amies que j'étais TJ, ma mère me disait de dire aux autres que j'étais juste chrétienne et les moment ou on parlait de religion me gênais bcp, en vrai je ne savais pas grand chose de la religion que je suivais que des trucs un peu superficielles. En grandissant quand nous allions aux assemblés je souhaitais vraiment me remettre dans l'organisation, faut pas mentir ils vendent du rêve ( je voulais tellement me faire baptiser ce moment là c'était un rêve qu'il fallait que j'accomplisse dans le futur, je trouvais cela magnifique, les vidéos et les discours me poussaient ) et puis ma mère m'avait toujours dit que seul les Tj était la vérité que les autres organisations chrétiennes c'était du mensonge.
À l'entrée au lycée je me suis fait des amies chrétiennes ( je leur est fait croire que je l'étais moi aussi mais non mdrr) elle m'ont aidé sans intentions bien entendu a me questionner.J'ai regardé de nombreuse vidéos de pasteurs sur Jésus, l'Esprit Saint, alors que ma mère m'interdisait de m'intéresser aux autres religions "fausses" mais tout ça m'intéressait réellement ... je faisais ça en cachette bien entendu.Mais je n'osais pas regardé des articles contre les TJ ça me faisais mal (j'étais tombé sur plusieurs articles qui montrais les rapports avec les franc-maçons mais je quittais subitement la page me jurant que tout ça était du pipo) mais d'un autre coté je me posais pleins de questions, pourquoi crée cette religion à la fin des années 1800, ceux qui vivaient bien avant cela n'étaient-t-il ps dans le "Vérité"? bref des petites questions comme celles-la un peu idiotes mais qui me tracassaient.
Je me suis donc a prier Jésus notre Seigneur, je lui est demandé de me montrer la Vérité et la vraie, les TJ était la religion que je devais suivre ? à chaque fois j'avais une intime convction que non et je tombais sur des articles, des videos, pleins de choses qui montraient que Jésus est la VÉRITÉ.J'ai donc prié donc de tout mon coeur j'ai demandé à Dieu d'ouvivr les yeux de ma famille,si pour les ouvrir il devait passer par moi alors je ai lui demandé la force étant timide.Je le fais encore et je le ferais tout les jours si il le faut.Dernièrement nous sommes aller à une assemblé, comme nous ne sommes pas affilié à une congrégation on découvre toujours de nouvelles choses aux assemblés. La propagande est toujours très bien faite, les videos montrent l'amour et la bienveillance alors qu'on s'est tous qu'ils sont hypocrites. Récemment un des frères qu'on côtoyait dans la congrégation s'est suicidé, il vivait seul mais pourtant étant un bon serviteur par rapport au nous par exemple, cela montre la détresse que certaines ressentent .Bref je suis tombée aujourdhui sur ce site et je remercie Jésus pour cela, je sais que les TJ ne sont pas la vérité pourtant je ne sais pas comment aborder ma famille surtout ma mère avec qui je suis très proche.Je demande à quiconque qui puissent m'aider, un conseil peut importe vous pouvez m'envoyer un e-mail à lycriebabe@gmail.com, Je vous remercie encore que Dieu vous bénisse abondamment.

Témoignage de CLAVELIN
posté le 19/06/19, 14:00

Bonjour à tous.
Après avoir lut plusieurs de vos témoignages, je me dis que nous avons tous beaucoup en commun, ou du moins que mon histoire est d’une banalité presque rassurantes. J’ai particulièrement aimé les témoignages de Gilgamesh, superbe référence au passage, de Nicia, qui est arrivé a la même conclusion que la mienne comme tant d’autre ici, celui de chimene et tous particulièrement celle d’un Guest posté le 1/09/17, 08:04, un Rom condamné pour avoir manifesté de l’Amour. Je ne sais pas qui est cet homme, mais j’ai sincèrement versé une larme pour lui et sa femme. Ne vous attendais pas à ce que mon témoignage soit aussi profond.

Banalement donc, je suis un Tj de 3éme génération. Mes grands parents, aussi bien paternel que maternel, se sont convertis dans fin des années 60. Je n’ai jamais rien connu d’autre, mon petit monde se résumait à la Congrégation local. De mon enfance je ne sais pas vraiment quoi dire, je me souviens des périodes de dépression de mes parents après une série d’exclusion dans chacune de leurs familles. Je me souviens que mon père a perdus ses privilèges, et qu’il a fallut pas mal de temps pour qu’ils se reconstruisent. Aujourd’hui je me dis même qu’ils n’y sont jamais vraiment parvenus. En grandissant j’ai toujours été plus ou moins isolé. J’ai toujours eu de bon contacts, la discutions facile, et serviable je n’ai jamais eu d’ennui ; non, je m’isolais car je ne savais pas comment réagir avec les autres. Aussi bien dans la congrégation que mes parents n’on jamais cessé de fréquenter assidûment, qu’a l’extérieur. Enfermé sur moi-même je me suis perdu dans la littérature et les sciences pour compenser. Très tôt je me rendais bien compte que pas mal de chose n’était pas comme présenté dans les publications ou du haut du pupitre, mais la peur de la réaction de mes parents avait brisé toute volonté, toute esprits critiques, et dans de cette fracture était née une étonnante capacité à segmenter mes connaissances. Selon les circonstances je pouvais me monter polymorphes, trouvant toujours le masque le plus utiles selon le public. Hypocrisie qui s’ignorait. Quand il a fallut choisir mes études mes parents s’y sont opposé, ou pour être plus précis ont choisit pour moi un BTS. Aucun de mes profs n’a compris, moi j’ai fais confiance. N’étais-je pas jeunes et inexpérimenté, stupide et faible ? Je me suis fait chier pendant 2 ans et j’ai réussit à négocier une année de licence supplémentaire. Partit loin de chez moi j’ai essayé une première fois de me libérer de mon mal être. Echec cuisant puisque j’étais un… n’ayons pas peur des mots : handicapé sociale. Je n’arrivait pas à me sentir a l’aise avec mes amis de l’extérieur. Par dépit je suis rentré dans le seul groupe sociale que je maîtrisais un peux, je me suis fait baptisé et j’ai finit par travailler pour un Ancien de ma congrégation. Pendant 7 ans j’ai assisté silencieux aux coulisses du décor local, A l’époque je me suis promis de devenir un homme spirituel. Aujourd’hui a 30 ans, l’âge de la prêtrise selon Nombres 4 :47 ce qui été ma limite temporel, je me rends compte que ce que l’Organisation nomme spiritualité n’est pas ce que je ressens comme tel. Je percevais bien déjà qu’il y avait un décalage entre ce que je lisais dans ma Bible et ce que j’entendais, mais en Février de l’année dernière j’ai décidé de tous reprendre. Je me suis donc permis de revenir sur tous qui me dérangeait dans les enseignements de la Watchtower, sur le principe de 1 Jean 4, j’ai testé l’esprit. Je n’ai pas tout de suite consulté les « Apostats », non de peur de me faire contaminer, mais pour rester objectifs, partant du principe si bien exprimé par Frank Herbert : « La mémoire ne recrée jamais la réalité. Elle la reconstitue. Et toute reconnaissance modifie l'origine en devenant elle-même un cadre de référence externe obligatoirement imparfait». La mémoire pouvant jouer des tours, la rancune obscurcir le cœur, je désirais avoir une expérience personnel a confronté, me forger ma propre image avant toute chose pour la comparée a celle des autres. Ce fût révélateur, presque destructeur.

La question 48 de la Somme Théologique de Thomas d’Aquin est la meilleur description de mon Mental de l’époque : « Selon l'enseignement d'Aristote, les plaisirs, surtout les plaisirs sensibles et corporels, remédient à la tristesse. Aussi, plus la tristesse et l'anxiété dont ils nous guérissent est profonde, plus le bienfait qu'ils apportent est ressenti : on a plus de plaisir à boire quand on a soif. Or il est évident, d'après ce que nous avons dit, que le mouvement de la colère est provoqué par un tort qu'on nous a fait et qui nous attriste. C'est à cette tristesse qu'on remédie par la vengeance. C'est pourquoi celle-ci apporte avec elle un plaisir, lui-même d'autant plus grand que la tristesse avait été plus forte. Donc, si la vengeance est présente réellement, il y a plaisir parfait, excluant complètement la tristesse et par là calmant le mouvement de la colère. Mais avant que la vengeance soit présente réellement, elle devient présente d'une double manière à celui qui est en colère. D'abord par l'espoir, car nul ne s'irrite s'il n'espère se venger, comme nous l'avons vu plus haut. Ensuite par une pensée continuelle. Il est agréable en effet à quiconque éprouve un désir, de demeurer dans la pensée de ce qu'il désire ; c'est pour cela d'ailleurs que les imaginations de nos rêves nous sont agréables. Et donc, quand l'homme irrité se repaît continuellement de la pensée de sa vengeance, il en éprouve du plaisir. Toutefois ce plaisir n'est pas parfait au point de bannir la tristesse et, par voie de conséquence, la colère.». J’étais en colère, d’autant que je percevais maintenant des chaines bien plus lourdes que je ne l’avais imaginé. Oui, entre autre j’ai aussi lut pas mal de commentaires écrit pas tous les mouvements religieux a ma disposition. Mais cette colère n’est qu’une chaîne supplémentaire. Se définir en Opposition de l’organisation, c’est encore se définir par rapport à elle. C’est là que ma lecture de l’Evangile a prix un sens nouveaux, que je ne n’avais jamais approché : l’Amour et le Pardon avait désormais une vrais Saveur. En Juin je lisais Mathieu 7 : 11 TMN : « Si donc vous qui êtes méchants, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est au ciel donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui le lui demandent !», alors même que Mathieu 6 : 13 était frais dans ma tête: « Et ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant.”» et je l’ai vu autrement. Le mieux c’est que je te copie mon journal d’étude de l’époque, attention gros pavé: « Mmmmh, nous somme « méchant » ? Dieu peut nous délivrer du « méchant » ? De nous ? Beaucoup de traduction rendent d’ailleurs ce dernier passage par « malin » plus que par méchant. Le mot grec ici c’est Poneros (πονηρός), qui à pris certes le sens moral de « méchant », mais dispose aussi de la notion de « contrariété/privation/morbidité /aveuglement ». Ce qui est d’autant plus intéressant que ces mêmes passages dans la Peshita utilisent le mot araméen Bisha. Bisha, quel superbe mot qui peut se traduire par « erreur/irréel/ immature ». Bien souvent ce que Jésus déplore chez ses interlocuteur c’est leur immaturité, et tous son enseignement se concentre sur le meilleur moyens de remédier à ce problème. Je peux mal interpréter bien sur, mais dans cette vision de Jésus, revêtir une nouvelle personnalité chrétienne serait gagner en maturité, ce qui n’est pas un problème morale : un arbre qui est encore immature n’est pas moins morale qu’un arbre mur ! Et en apparence nous somme pour une fois sur la même longueur d’onde comme tente de me le faire comprendre la Tour de garde de Mars 2018 : « Ceux qui découvrent la vérité à l’âge adulte doivent eux aussi apprendre à développer l’autodiscipline. Même s’ils en possèdent déjà dans une certaine mesure, ils ne sont pas encore des chrétiens mûrs. C’est en s’efforçant de « revêtir la personnalité nouvelle » et d’imiter Jésus qu’ils progresseront en maturité (Éph. 4:23, 24). L’autodiscipline joue un rôle essentiel dans ce processus. Elle les aidera à apprendre à « rejeter l’impiété et les désirs de ce monde, et à vivre avec bon sens et justice et attachement à Dieu dans le présent système de choses » (Tite 2:12). » Néanmoins, encore une fois la traduction me chiffonne ! Ephésiens 4 : 23 est l’origine de cette expression de « personnalité nouvelle », mais étrangement ce n’est pas ce que je lis dans les autres traductions de ce passage. Crampon : « et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté véritables.». Cette notion « d’Homme nouveau » est bien plus profonde que celle d’une Personnalité. La Personnalité est une définition bien floue, un mot anachronique pour ce passage, qui utilise le mot grec Anthropos (ἄνθρωπος) : l’Homme, l’Humain. Personnalité vient de Persona, ce masque que revêtaient les acteurs de théâtre antique. Ce n’est qu’une apparence, au contraire de l’invitation de Paul de devenir d’autre Homme, de changer l’intégralité de notre Être, et pas seulement son apparence. Je ne dis pas que la confusion est volontaire, mais jamais la Watchtower n’a définit ce qu’est la Personnalité dans son approche, et ce floue ne peut pas amener à comprendre le radicale de la transformation puisque je ne sais pas vraiment ce qu’est le sujet de la transformation. D’autant qu’en apparence « revêtir » semble un acte lié à l’avoir. Je mets cette nouvelle personnalité comme je mets ma chemise, elle se contente de recouvrir ce que je suis par le vernis de la Morale. Or, le grec Enduo (ἐνδύω) c’est littéralement « s’enfoncer dans… », L’invitation de Paul est c’elle de « s’enfoncer profondément dans le nouvelle Homme ». Peut être plongé dans son monde intérieur ? Ce que laisse penser le verset 23 : « Et vous devriez continuer de vous laisser renouveler dans votre façon de penser dominante» Mais voila qui n’est pas possible chez un Témoins de Jéhovah, car quand il sent que quelque chose cloche, au lieu de rechercher quel est l’origine de cette sensation pour la comprendre, en se plongeant dans sa « façon de penser dominante », il va tenter de la réprimer dans l’espoir de se conformer au modèle que lui présente le Collège Central depuis l’extérieur. Tour de Garde de mars 2018 toujours, traitant de cette personnalité nouvelle : « L’autodiscipline nous permet d’atteindre des objectifs spirituels. Prenons l’exemple d’un père qui sentait que son zèle pour la prédication diminuait. Comme cela l’inquiétait, il s’est fixé l’objectif de devenir pionnier permanent. Comment l’autodiscipline l’a-t-elle aidé ? Il a lu dans nos publications des articles sur le service de pionnier et a prié à ce sujet. Cela a renforcé sa relation avec Jéhovah. Il a aussi été pionnier auxiliaire chaque fois qu’il le pouvait. Résultat ? Malgré les obstacles, il est resté concentré sur son objectif et il a fini par devenir pionnier permanent.». Il préfère revêtir un comportement que d’affronter son être, et passe ainsi à coté du problème et de sa solution. Dommage, cela lui aurait permit de remarquer les contradiction de l’article d’Aout 2017 sur le même sujet : « Quelqu’un qui a revêtu la personnalité nouvelle respecte et honore les autres, même s’ils n’ont pas la même religion que lui, et peu importe leurs origines sociales ou raciales » ce qui est tellement juste, mais n’empêche pas une réduction de cette acceptation quelque instant plus tard « Comment manifester une bonté encore plus grande aux étrangers ou aux défavorisés de notre congrégation ?» car comme toujours l’amour se réduit a la congrégation, et la personnalité nouvelle n’aime que celui qui est identique ou pourrait devenir identique, et rejette le reste. « Qu’est-ce qui doit nous motiver à revêtir la personnalité nouvelle ? L’envie d’honorer Jéhovah, et non d’avoir l’admiration d’autres humains. N’oublions pas que même un ange parfait a péché parce qu’il est devenu orgueilleux (cf. Ézék. 28:17). Alors pour des humains pécheurs, c’est encore plus difficile de ne pas devenir orgueilleux et arrogants ! » Par peur de devenir Arrogant, le Témoins de Jéhovah préférera abandonner ses qualités dans sa recherche de transformation, dans le but avouer de pouvoir se conformer a un comportement approuver par son groupes de référence. Mais reste pour lui un problème insurmontable : le Faire ne peut pas aller au delà de ce que je Suis, car le faire est l’expression de ce que je suis, il découle du Potentiel de ce que je suis ! Aussi ce décalage lui apporte des « états d’âme » et autre sentiments et émotions contradictoire et infantiles ! Il aimerait bien pouvoir ne pas juger les autres, mais il ploie sous sa tendance à le faire. La solution est simple, elle se lit en Mathieu 11 : 28-30 : «Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et qui portez une lourde charge, et je vous réconforterai. 29 Prenez sur vous mon joug et apprenez de moi, car je suis doux et humble, et vous serez réconfortés. 30 Car mon joug est facile à porter et ma charge est légère. » ». Voici la note du Collège Central pour « Joug » : «Les esclaves utilisaient souvent des jougs pour porter de lourdes charges. C’est pour cela que l’image du joug servait parfois à décrire l’esclavage ou la soumission à une autre personne, ou encore l’oppression, l’exploitation et les souffrances. Dans ce sens figuré, enlever ou briser le joug de quelqu’un signifiait le libérer d’une de ces situations pénibles » Jésus ne parle pas du joug romain, ni même de la Loi et de la tradition. Non, selon les traductions il dirait « mettez-vous à mon école », ou encore « apprenez de moi ». Le problème est claire quand je passe par l’araméen, shqîlay mâwblê ce n’est pas « ployer sous le fardeau », mais plus utilement « enliser dans le désir ». Ne désirez pas devenir juste ! C’est décidément une langue très subtile, parfaite pour un enseignement spirituel. Prenez son « joug », son nîry, mot araméen qui évoque le travail, le labour du champ en vus de l’ensemencement : sa méthode ? Personnalité nouvelle ? Non, Homme nouveau, appropriation de Paul de l’enseignement que donna Jésus à Nicodème en Jean 3 :7 : «Ne t’étonne pas parce que je t’ai dit : “Vous devez naître de nouveau.”». Naïf penserons mes contemporains, par une force extérieurs penserons mes coreligionnaire actuelles pour peux qu’ils se sentent concernés, mais capitale pour MOI. Naître de nouveau, naître d’en haut pour coller au mieux aux textes, c’est faire un travail de libération de son cœur. C’est atteindre cette « pureté de cœur » que l’on retrouve dans plusieurs passages biblique, ce qui ne me semble pas passer par une mise en conformité avec l’extérieur, mais bel et bien par le soin apporté à sa profondeur. Naître d’en haut, car le grec Anothen (ἄνωθεν) n’a pas le même sens selon les contextes. Il peut signifier « de l’origine », comme en Luc 1 : 3 : « j’ai décidé à mon tour, parce que j’ai recherché avec soin tout ce qui s’est passé depuis le début [anothen], de te l’écrire, très excellent Théophile, dans un ordre logique » :ce qui implique une nouvelle origine. Mais il est aussi « d’en haut », comme en Marc 15 : 38 : « Et le rideau du sanctuaire se déchira en deux, de haut [anothen] en bas» ce qui indique un passage vers un niveau plus élevé. La sentence de Jésus semble jouée sur les deux sens pour faire passer son message, ce qui explique l’incompréhension de trop de pseudo chrétiens. Nicodème et les autres tentent d’interpréter ces paroles a la lumière de leurs passé, de ramener la chose a ce qu’ils connaissent, ce qui les empêche d’expérimenter un changement de plan de conscience. Il ne faut pas croire en un retour en arrière, comme si l’on rebootait l’ancien, comme si l’on revenait a du connu. Non, car faire cela, même dans l’espoir de le modifier c’est rester enfermer dans les mêmes limites. Jean 3 :31 : « Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous les autres. Celui qui est de la terre est de la terre et parle de choses de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous les autres». Pour y parvenir, une seule solution a mon sens : la compassion. En araméen, c’est le mot rahanim, qui au pluriel prend aussi le sens de « matrice, utérus, entrailles ».Je sais que cela évoque les qualités « maternel » du soin apporté aux autres, mais une petite voie en moi me dit que c’est aussi la matrice du changement d’être. Comme me le susurre Goethe « Aie confiance en toi-même et tu sauras vivre. ». »

Révélateur, je n’ai plus cherché à lutter contre quelque chose, mais pour comprendre Jésus. Je ne suis pas sur d’y être parvenus certes, mais je ressens enfin la Conversion, la Metanoïa (μετάνοια) du nouveau Testament. Meta (ce qui dépasse) +Noeo (penser) c’est un changement de vue, un renversement de la pensé, c’est au Mental ce qu’une Métamorphose peut être a la forme. Je pensais chenille, je pense papillon. Je me suis donc alors permit de confronter mon expérience a celle des autres. Et je découvre tant de retour à la Bible, tant de force de caractère et de générosité. Beaucoup d’esprit vif et intelligent chez ceux que l’on m’avait présenté comme des malades mentaux. Mais aussi des vies brisées, des souffrances et des injustices. A ceux-ci, j’aimerais adresser tous mon respect. Il faut de la force pour survivre à tous cela. Plus encore pour s’en relever. Je ne peux surement pas faire grand-chose depuis chez moi, mais grâce à vous j’ai compris que je ne peux pas éthiquement rester inactif. Hier soir je suis allé voir les Anciens pour leur dire que je ne partageais plus un certains nombre de croyances avec eux. Ils n’ont pas l’air d’avoir bien compris la porté de mes paroles, et cela a finit comme le débat entre Jésus et les Pharisien en Jean 8. Je pense sincèrement qu’il faut faire bouger les choses, non en détruisant, mais en bâtissant, comme le fait si bien Thomas avec ce site. Il est possible que banalement je finisse sur Youtube, a parler d’herméneutique, d’archéologie et tous ces sujets qui m’ont permis de voir les choses de plus haut. Comment terminer ce trop long texte ? Avec ironie tient. Par un passage de la Traduction du Monde Nouveau : Proverbe 6 :20 : « Mon fils, obéis au commandement de ton père, et ne rejette pas les leçons que ta mère t’a données.» Toute ma jeunesse est résumé dans la traduction de ce verset. « Obéir », non, c’est l’hébreux Natsar (נָצַר) qui signifie « Garde/Surveille/Retient ». Je ne dois pas bêtement Obéir, mais Retenir, donc intérioriser ! Être vs Paraître. Des « Leçons » ? La note en bas de page précise « Ou « la loi »». Non, c’est plus subtil que cela. Towrah (תּוֹרָה) c’est plus beau que simplement Loi. Towrah n’est pas le Nomos grec, car son sens premier est « Direction ». L’on me montre une direction à suivre, pas une loi ! Et cette direction c’est celle de l’AMOUR. Dieu EST AMOUR, là où il n’y a pas d’Amour, Dieu n’est pas présents. Se tenir dans l’Amour c’est se tenir en Dieu. Je plein celui qui parle de la joie et de l’amour la bouche amer et les crocs prête a mordre le discours achevé. Puise t’il aussi ressentir un jour le Numineux de l’Evangile.

Témoignage de Cath V
posté le 13/04/19, 19:42

Bonjour à tous , merci de me permettre d' apporter mon témoignage grâce à ce site .
J avais 4 ans quand mes parents sont devenus témoins de Jéhovah , ils étaient si actifs que leur seule raison de vivre était la " vérité" , et sans cesse le mot " vérité " revenait dans les conversations ,journalière , on me faisait comprendre à quel point j 'avais de la chance d' être née dans la vérité . Toute petite je participais à la prédication , mes parents ne manquaient aucune réunion ( 5 par semaine à cette époque ) et allaient à toutes les assemblées , leur ferveur était telle que par ce conditionnement je ne pouvais " qu'adhérer " , j'ai pris mon baptême en 1972 à l 'âge de 13 ans ... Cette organisation interfère dans tous les aspects de nos vies , même les plus intimes .. Mes parents appliquant à la lettre tout ce ce que disait l'organisation si bien que je n'ai pas pu faire d'études alors que j'en avais le désir et la capacité . Je ne devais lire que les publications de Sté et le volume des pages était bien supérieur que maintenant .. Obligation de me marier dans le Seigneur , et oui mon père étant ancien il ne fallait pas qu'il perde ses privilèges ... Le choix étant très limité , c'est un frère de ma congrégation qui s'intéressant à moi , mes parents m'ont imposé un mariage rapide avec ce premier venu , car on ne fait pas attendre un fiancé . J'obéissais , à l'âge de 17 je me suis retrouvée mariée , 2 enfants sont nés , ( actuellement l'un est témoin , l 'autre pas ). Par volonté je passe sous silence cette vie brisée de femme qui a été la mienne .... mais je restais toujours dans ce que je croyais être la " vérité " .Les souffrances ont été nombreuses , mes douleurs morales étaient à la dimension de mon amour pour Jéhovah , c'est à dire intense ! , surtout lorsque n'en pouvant plus j'ai divorcé , j'ai vécu les représailles ...... l'ostracisme.. Mourir aurait été plus facile .. ! C'est après 50 années , toute une vie , que le voile de tromperie s'est déchiré , lorsque qu'une personne bien intentionnée m'a dit de vérifier la date de 1914 qu'il y avait maintenant des preuves historiques que ce n'était pas - 607 mais -587 , une erreur de 20 années que l' organisation n'a jamais corrigée !! ..Alors fin novembre 2014 je me suis autorisé à faire mes propres recherches bien que l'organisation l'interdit , c'est un péché , un manque de foi et de confiance dans le canal que Dieu a mis en place .. Je réalise à quel point maintenant que ce n'est pas le sens critique que j'avais perdu , mais un sens critique que l'on m'avais empêcher de développer depuis ma petite enfance . En l'espace de 12h , j'ai tout compris , une journée a suffit pour balayer une vie de mensonge.. Voilà tout ce que j'ai appris et compris en l'espace de cette journée , c'est du lourd ! Je le partage avec vous si cela peut aider celle ou celui qui aspire comme moi à la Vraie Lumière Divine ..
Quelques jours avant que ce rideau de ténèbres ne tombe , j'avais supplié en priant Dieu en larmes pour qu'il m'éclaire .. Ne pouvant ici apporter tous les détails j'irai droit au but , à chacun de vérifier mes dires s'il le souhaite ..
1er choc , tromperie sur la date de 1914 ... Une date doctrinale qui si elle était corrigée , ébranlerait la majorité des témoins sincères ... !
, 2 ème ) La Watchtower a constitué une ONG faisant partie de l ONU durant une dizaine d'année .
3 ) La règle des 2 témoins obligatoire dans le cadre d'une agression pédophile ( pour que la petite victime soit reconnue ) de plus considérant l 'acte comme un péché et non un crime les divulgations aux autorités étaient nulles , on protège davantage la réputation de l'organisation que la protection de l'enfant , .. Voir les déclarations de Barbara Anderson , et L'association " Les agneaux silencieux " rapportant toute cette injustice .. 4 ) Voir la vie de Russel , et son rapport à la franc -maçonnerie au 30 ème degré , la pyramide construite sur sa tombe , et la vie de Rutherford , sa luxueuse villa Beth - Sarim qui devait accueillie les ressuscités fidèles du temps passé , Abraham par ex ..
5 ) Les images subliminales nombreuses en rapport avec le satanisme , celles qui m'ont fait le plus de mal c'est celles qui blasphème le Christ .. !
6 ) Les questions du baptême qui ont changées , maintenant ont a introduit la dimension de se vouer en reconnaissant l'organisation comme étant dirigées par l' Esprit Saint .....( Ah bon ??? .....!!! )
7 ) Mettre en avant l 'organisation JW . ORG tout en minimisant l'importance et même pire méprisant notre Seigneur Jésus Christ , il y a beaucoup à dire sur cela , c'est ce qui m'a fait le plus de mal ... J'en pleure encore .. !
L'excommunication et son ostracisme brisant des êtres et des familles , les mensonges sur l'espérance donnée aux humains , ce qu'est l' Âme , la mort , etc ..etc , j'en passe !
Mon chemin n'est pas une organisation mais uniquement Jésus Christ , seule la Bible fait référence , Christ est mon vrai Berger et mon seul Médiateur ... Qu'un TJ me dise que je suis apostate , c'est le plus beau compliment que l'on peut me faire , car des ténèbres je suis passée à la vraie Lumière Chrétienne .. à la vraie Sagesse ....
Dans quelques jours j'aurais 60 ans , il était temps .... !

Témoignage de Sara
posté le 28/03/19, 02:05

Bonjour , je m’appelle Sara j’ai 20 nos. je suis tomber sur se site par pur asar je ne vais pas faire un roman , ou critiquer car je nest rien à reprocher au témoin de Jéhovah , mon père et mes grands parents le sont moi même je ne le suis pas mais j’y crois. Pour moi c’est la seule religion crédible de toutes autres , Et puis si on cherche bien dans toute les religions il y a des soucis n’oubliez pas que nous sommes imparfait.
Bonne soirée.

Témoignage de Nicia
posté le 26/03/19, 15:38

Bonjour, je viens de découvrir ce site, et je suis contente de voir un site avec autant d’infos sur les Témoins de Jéhovah, qui démasque et met en lumière les mensonges de cette secte.
Voilà mon témoignage :
Je ne suis pas totalement née dans une famille TJ, mon père était un peu agnostique et croyait en Dieu à certains moment de sa vie. Ma mère, elle, était TJ. Elle l'est devenue quand j'étais encore toute petite, je devais avoir environ 3 ans. J'ai donc eu une éducation à demi témoin, d'un coté mon père était contre le fait que ma mère nous emmène, mon frère et moi, à la salle du royaume, mais d'un autre côté ma mère nous a toujours appris à suivre les voies de Jehovah. Jusqu'à mes 7 ans environ, nous avions l'habitude d'aller à la salle du royaume et aux assemblées et de côtoyer les frères et soeurs TJ, mon père qui s’est peu à peu adouci sans pour autant se convertir, était devenu ami avec certains frères TJ. A ma rentrée en classe de CE1, nous avons déménagé dans une nouvelle ville. Et ma mère c’est éloignée, peu à peu des témoins. Elle se sentait de plus en plus comme oppressée. Elle voulais vivre sa vie sans pour autant se demander ce qu'en penserai les frères et soeurs. J'ai appris en grandissant que ma mère ne s'était pas baptisée par conviction mais plutôt parce qu'elle se sentait redevable envers Dieu qui avait permis à mon grand frère qui était resté en Afrique pendant 2 ans de venir en France. Elle à donc accepté le baptême avec une certaine pression implicite venant des frères et soeurs qui avaient en plus aidé mes parents à trouver un logement.

Même pendant cette période sans réunions, nous avons continué de prier Jéhovah, car même si ma mère s'est éloignée de l'organisation, elle ne s'est pas éloignée de Dieu pour autant, et a toujours continué à nous enseigner dans les voies bibliques telles qu'elle les connaissait à l'époque. Cette période loin de l’organisation WatchTower à durée environ 10 ans. Le temps pour moi de grandir, d'avoir une adolescence équilibrée, tout en restant toujours attachée à Dieu. Je ne me souviens pas avoir passée une seule journée sans prier, même si certaines de mes prières ne duraient que quelques secondes. J'ai toujours compté sur l'aide de Jéhovah dans ma vie.
Quand je suis devenue étudiante, mon petit frères à commencé une étude avec un jeune homme témoin de Jéhovah croisé sur le stand d'un marché. C'est comme ça que les témoins de Jéhovah on recommencé à faire partie de nos vies. Mon frère à rapidement abandonné son étude mais ma petite soeur a pris la relève, et les frères et soeurs on rapidement constaté que ma mère était une TJ "refroidie". Elle a donc commencé à suivre une étude biblique et ma mère et ma soeur on commencé à assister aux réunions régulièrement. Je les accompagnais de temps en temps mais sans grande conviction malgré un amour pour Dieu et sa Parole.
Pour moi les témoins de Jéhovah étaient ceux qui s'approchaient le plus de la vérité, mais je ne souhaité pas m'engager à ce moment là. J'ai finis par suivre une étude biblique téléphonique avec une des rares soeurs TJ avec qui nous avions gardé contact depuis mon enfance. Après le passage de mon DUT j'ai décidé de partir en Angleterre afin de perfectionner mon anglais. Quand je suis arrivée dans cette ville, j'ai commencé une nouvelle étude biblique avec une soeur de la congrégation francophone de la ville dans laquelle je me trouvais Je ne m'étais jamais sentie réellement à l'aise avec les TJ, j'avais l'impression de ne jamais être assez "parfaite", je les trouvais un peu « éteints ». Mais bizarrement, je me suis sentie très à l'aise avec les TJ anglais, et je me suis même fait une amie avec qui je m'entendais réellement bien, même si nous n'avons pas pu garder contact. A mon retour d'Angleterre, j'ai accepté une nouvelle étude biblique avec une soeur de ma ville cette fois, et j'ai commencé à assister à toutes les réunions et assemblée. Petit à petit, je suis devenue intégrée à la congrégation, avec ma soeur, nous étions invitée au sorties entre jeunes de la congrégation. Au début, j'étais vraiment contente de faire partie de la congrégation, de cette organisation, mais au bout de 2 ans, je n'avais toujours pas terminé mes études bibliques avec les deux livres d'études. Et je posais certaines questions à la soeur qui me faisait l'étude mais les réponses me semblaient souvent vides et incomplètes. Par exemple, je lui demandais la preuve biblique claire et irréfutable que les témoins de Jéhovah est la seule et vrai religion. Je n'ai jamais eu de réponse claire. Plus le temps passais, plus j'avais soif de réponse au sujet de Dieu, et plus j'avais l'impression d'avoir atteint un plafond de verre. Je n'avais pas encore commencé mes sujets à l'école du ministère théocratique, ni le porte à porte. Je me sentais pourtant prête à me faire baptiser car je voulais suivre Jéhovah, mais dans mon coeur il y avait comme un blocage qui m'empêchais de sauter le pas. Dès que j'assistais aux discours des baptisés au moment des assemblées, je sentais comme un poids en moi qui m'empêchait d'aller plus loin. Je commençais à me sentir de plus en plus isolée.D'un coté le monde était dangereux et il fallait s'en protéger, d'un autre côté, il y avait les frères et soeurs TJ avec qui je n'arrivais pas à être naturelle et spontanée. J'ai commencé à voir le monde de plus en plus sombre, étant de nature positive, je commençais à entrer dans une sorte de déprime, je me sentais coincée. Et je découvrais que plusieurs soeurs de la congrégation étaient dépressives, qu'au moment des prédications certains ne se souciaient que du nombre d'heures écrites sur le rapport de prédication, je voyait une sorte de compétition implicites au moment des participations aux réunions… Et après le visionnage à la télévision d’un reportage sur les Mormonts, je me suis rendue compte qu’il n’y avait pas de différence flagrante entre leur fonctionnement et celui des TJ. Beaucoup de choses m'ont amené à enfin me poser cette question : et si les témoins de Jéhovah n'étaient pas la vérité ? J'ai donc fait la chose que j'aurais du faire depuis le début, c'est à dire j'ai demandé au principale intéressé : Dieu. Je n'avais pas de doute que Jéhovah était la vérité, car Il m'a aidé et même sauvé plus d'une fois au cours de ma vie. J'ai donc demandé à Jéhovah de me dire si oui ou non les TJ ont la vérité et la réponse n'a pas tardée. Moins de 48h après ma question, ma mère, à qui je n'avais pas parlé de mes doutes, m'a montré un peu paniquée un site sur lequel un ex TJ qui a vécu au bétel témoignait sur la réalité des témoins de Jéhovah, il expliquait comment il a été gentiment mis à la porte après avoir voulu montrer au autres frères les incohérences dans leur doctrine. A ce moment là, je me suis demandé si c'était vraiment Jéhovah qui me répondait, car ma mère n'était pas du genre à consulter ce type de site étant donné que c’était strictement interdit. Mais je n'ai pas pris cette réponse au sérieux et j'ai continué à assister aux réunions comme si de rien n'était. Quelques temps plus tard, me sentant encore dans le doute, j'ai refais la même prière...et j’ai eu la même réponse avec ma mère qui me montre un site qui dénonce la société WatchTower. A ce moment là j'était bien obligée de me rendre à l'évidence que Dieu me montrait clairement qu'il ne considère pas les témoins de Jéhovah comme sa religion mais comme une secte. J'en ai parlé à ma mère et à ma soeur et j'ai été surprise d'apprendre que toutes les deux se posaient les mêmes questions et avaient fait exactement la même prière. A partir de ce moment nous avons pris la décision commune de ne plus assister aux réunions. Cette période a été vraiment compliquée mais j'ai vraiment eu la grâce de ne pas être seule mais de passer cette phase avec ma mère et ma soeur. La dernière fois que nous sommes allées à la salle du royaume était pour la commémoration. Et ce jour là c'est comme si le voile était tombé, tout était bizarre, l'ambiance, le comportement des frères et soeurs qui était comme robotisés, le concept même de la cérémonie qui consistait à se passer le pain et le vin sans y toucher. Les frères et soeurs nous ont demandés pourquoi nous n'assistions plus aux réunions mais nous leur avons dit que s'était personnel et qu'on ne voulait pas en parler. Nous y sommes plus retourné une seule fois depuis.
La sortie de l’organisation a été vraiment très difficile, je me sentais totalement perdue. Je n'avais plus de repère. Je me souviens que même mon corps réagissait, je sentais un poids constant au niveau de la poitrine, comme une pression pendant plusieurs jours. Je me demandais comment survivre et faire ma vie dans ce monde qui était si dangereux pour les chrétiens? Comment m'en sortir sans être guider par l’organisation? Les témoins de Jéhovah font croire que sans le collège central il est presque impossible de prendre de bonnes décisions et de comprendre la bible car ils sont les seuls à avoir l’onction et la sagesse nécessaire, donc je me sentait pas assez "sage" pour comprendre les écritures seules. Mais j'ai comme même commencé à lire et étudier la bible seule et, grâce à Dieu, je me suis vite rendue compte qu'il y avait beaucoup d'incohérences dans la compréhension des TJ. Plusieurs mois sont passé durant lesquels je lisais la bible et je regardais des témoignages d'ex TJ tout en consultant des sites internet toujours sur le sujet. Et un jour je suis tombé sur une vidéo d'un ex témoin qui parlait de sa rencontre avec Jesus Christ. Je me souviens de se jour là, j'était seule dans ma chambre et j'ai commencé à pleurer, je ne savais pas exactement pourquoi je pleurais, mais j'avais l'impression de ne pas connaitre Dieu, pendant tout se temps ou je pensais être proche de Lui je me trouvais en réalité loins de Lui, même si Lui n'était pas loin de moi.Je l’ai prié de me guider vers une église qu’il approuve. Aujourd'hui, toute ma famille et moi même sommes baptisés au nom de Jesus, nous allons dans une église évangéliste, même mon père et mon frère qui étaient les moins réceptifs au début ont acceptés le Seigneur. J'ai eu beaucoup de mal a comprendre le fait que Jesus est Dieu, Jésus est Jéhovah, mais le Saint Esprit me l’a fait comprendre et c'est incontestable, Dieu est réel et Jesus est Dieu. Beaucoup de vérités essentielles sont très mal comprises par les TJ (Divinité de Jesus, Baptême du Saint Esprit, Dons du Saint Esprit, mort de Jesus sur une croix et pas sur un poteau de supplice…) Je continue à découvrir l'Amour Puissant et Incomparable du Seigneur Jésus. Je voudrais dire à tous ceux qui ont quitté cette secte, que Jesus veut les guérir de leurs blessures et que "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." Romains 8:28
Dieu vous rendra bien plus fort que ce que vous pouvez imaginer. Dieu n'est pas une religion, Il est la vérité "Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi." (Jean 14:6). Les religions éloignent les hommes de la vérité contenue dans la Parole de Dieu, mais la Parole est claire « (…)Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l’Eternel (…) » Jérémie 31:34. Le Seigneur veut une relation personnelle avec chacun de ses enfants, pas une relation qui passe par une organisation qui te dicte ta conduite de A à Z, ou par un quelconque intermédiaire. La bible montre clairement l'importance de se ressembler entre chrétiens, mais le Saint Esprit et donné afin de nous enseigner. La vrai "religion" c’est d’avoir une relation personnelle avec Dieu et de vivre en aimant son prochain comme soi même, ce n'est pas le fait d'être Témoins de Jéhovah, Catholique ou Évangéliste mais s'est d'avoir une relation personnel avec Jésus Christ. Le Christ libère, il n’enferme pas et il est plein d’amour ! Je vous encourage à prendre une version de la bible qui n’est pas trafiquée (par exemple la Louis Second, le Semeur…) et de demander à Dieu de vous guider dans votre lecture et méditation. Vous découvrirez que pour devenir enfant de Dieu, il n’est pas question d’appartenir à telle ou telle groupe religieux, mais de : « (…)Changez (se repentir), et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jesus-Christ, pour que vos pêchés vous soient pardonnés. Alors vous recevrez le don du Saint Esprit. » (Actes 2:38) Courage à tous ceux qui se remettent encore des ravages de cette secte, Jesus vous relèvera si vous vous confiez à Lui et si vous lui faite confiance. Parler Lui simplement et honnêtement. Je vous conseille de regarder des témoignages chrétiens, de personne ayant rencontré le Christ, ça change des vies. Que le Seigneur vous bénisse !

Témoignage de Gilgamesh
posté le 18/03/19, 13:12

Bonjour à tous.

Voici la 4eme et dernière partie de mon récit :

Comme souligné à la partie 3, de sérieux doutes avaient fissurés mes convictions mais cela ne m’empêchait pas de continuer au sein de la congrégation…

Après tout, les approximations étant le fait de toutes les religions, je m’accommodait de tout ça… Jusqu’au jour où…

C’était en 2015, je recherchai des informations concernant le TMN sur le site de la « North Arizona University », c’est le site où publie Jason Bedhun, que la société aime à citer pour appuyer la « précision » de la TMN, j’ai voulu me faire ma propre opinion.

En tapant « jehovah’s witnesses » dans le moteur de recherche, j’ai de suite était dirigé vers des pages de la BBC Australia et d’un article en ligne du guardian traitant du procès de la WTS pour pédophilie…

Tout d’abord, j’ai été surpris car rien n’avait été dit à ce sujet dans les publications ou dans les courriers aux anciens…

Les points marquants de ces document ont été les suivant : le fait que les notes concernant ces affaires étaient systématiquement détruites, le fait que sur environ 4000 cas en Australie, 1000 étaient imputables aux TJ !, et évidemment l’application mécanique des 2 témoins… Sur le coup ça a été un choc « surtout la proportion » mais je me suis dit : La société sera condamnée et elle devra verser des dédommagements et les choses seront reconnues et clarifiées… c’est du moins ce que je pensai.

Peu de temps après, en navigant sur le site JW télédiffusion, je suis interpellé par le titre d’une vidéo que je me suis empressé de visionner et de télécharger, elle s’intitulait : « Nous protégeons nos enfants »

Au fur et à mesure que je visionnai cette vidéo, mon écœurement et ma colère n’ont cessé de monter ! je vous invite d’ailleurs vraiment à la visionner, elle est édifiante ! , voici, d’ailleurs des extraits parmi ceux qui m’ont le plus révoltés :

1’03’’ : notre position en tant qu’organisation est qu’une victime d’abus ou ses parents ne devraient
jamais être dissuadés de rapporter les faits aux autorités !

2’01’ : beaucoup d’organismes ne prenaient pas la mesure… d’autres savaient mais ils étouffaient
l’affaire…

6’30’’: bien que nous ne puissions maîtriser ce qu’une personne pourrait dire, il est clair que depuis
toutes ces années, protéger les enfants contre les abus sexuels a constitué une priorité absolue
pour notre organisation !

Tout ce qui est dit ci-dessus est quasiment lancé comme une accusation vis à vis d’autres groupes religieux ou met le TJ lambda en position de méfiance vis à vis de médias qui ne feraient que rapporter objectivement des faits !…

J’ai vraiment et tragiquement pris conscience ce jour là de toute l’abjection de la WTS et de son ésprit manipulateur. J’ai alors écrit un courrier pour me retirer puis j’en ai parlé à femme une première fois… Elle n’a pas pris la mesure de la chose.

J’ai laissé s’écouler deux ans en étant de moins en moins « proche » de l’organisation, je veillai même, dans mes discours à ne plus citer l’organisation et à pousser subtilement les auditeurs à la réflexion, ma femme n’a pas manqué de me le reprocher…

Puis en 2018, n’en pouvant plus, j’ai dit à ma femme que je quittai l’organisation, c’est là que l’enfer à commencé pour moi !…

Je ne rentrerai pas dans les détailles mais après avoir exposé mon point de vue à un ancien et avoir remis toutes mes charges, ma femme a menacer de se suicider à plusieurs reprises « parce que sa vie n’avait plus de sens sans moi dans la « vérité » »… C’est devenu très, très pénible et, malgré mon tempérament très optimiste et souple, tout cela a commencé à me plomber, j’ai alors opté pour une voie intermédiaire pour l’instant : je l’accompagne aux réunions, de temps en temps elle cherche à me convaincre que je n’ai pas tous les éléments et je l’écoute patiemment en évitant de lui répondre directement, je préchote sans conviction et surtout, je m’investi dans des trucs qui me font plaisir et oublier toute l’absurdité de cette religion, qui, je l’affirme aujourd’hui, rend les gens radicaux et étanches à toute argumentation sérieuse…

Aujourd’hui je suis toujours croyant, je prie et je lis la Bible mais plus le temps passe plus la religiosité me débecte.

Je ne sais pas ce que sera mon avenir !

En résumé :

Ce que j’ai compris de plus essentiel ces dernières années c’est que la WTS et ses membres jugent les autres sur des attitudes pour lesquelles ils sont les premiers à être en porte-à-faux !

J’ai compris aussi à quel point les TJ sont des ignorants profond de la Bible et le resteront parce qu’ils confondent tous humilité et soumission à une organisation plénipotentiaire.


Merci d’avoir eu la patience de lire jusqu’ici…

PS : petite note d’espoir :

J’ai vue, récemment, gravé sur une porte des toilettes hommes de la salle d’assemblée de Creil ( Candace Conti), ça donneras peut-être le virus de la curiosité et de l’honnêteté intellectuelle à de futures constipés…

Témoignage de Michel Ladoum
posté le 7/01/19, 10:35

Bonjour cher frère Thomas,

Premièrement que le Seigneur te bénisse richement pour toutes ces âmes qu'il gagne par ton canal dont j'en fais partie.

Je suis Michel Ladoum, jeune Congolais du Congo Brazzaville.

Je vais commencer par te dire que cela fait un moment que je consulte permanent et attentivement ton site, je dois l'avouer que dès la première fois que je suis tombé comme par miracle sur ton site d'emblée ma conscience a été interpellée. Tu dois bien te demander pourquoi ? Alors permets moi de te partager mon histoire.

Je suis né dans une famille TJ à Brazzaville, et la guerre civile de 1997 avait fait que nous quittions Brazzaville avec ma mère pour aller trouver refuge à l'intérieur du pays laissant mon père à Brazzaville. Quelques année après la guerre, j'ai regagné la Capitale. C'est là où je vais découvrir que mon père qui autre fois était frère témoin de Jéhovah exempte de toute pratique immorale était devenu la honte de toute la famille, après avoir combattu la guerre, il était devenu ivrogne extorqueur et tout ce qui va avec. La famille avait pris l'initiative d'aller voir les anciens de notre Congrégation de l'époque pour leur demander de l'aide car l'un des leurs adepte c'est à dire mon père, faisait la honte de notre famille. Peux-tu imaginer la réponse des anciens à l'égard de quelques membres de la famille qui s'étaient présentés pour leur demander de ramener l'un des leurs à la raison ?

"" SI VOTRE FILS SE COMPORTE DE LA SORTE, DÉSOLÉS ON NE PEUT RIEN Y FAIRE POUR LUI, D'AILLEURS IL EST DÉJÀ EXCOMMUNIÉ! ""

Et mon père a passé plus de 10 ans de vie contrôlée et dictée par des démons. En faisant l'opprobre de la famille. Quelque temps après quand j'avais pris un peu de l'âge j'ai aussi commencé moi aussi à étudier la bible avec les TJ, car je m'étais résolu de connaître Dieu afin d'essayer d'aider mon père. Une étude qui n'était pas prometteuse car les difficultés sociales que je rencontrais à Brazzaville faisait à ce que je sois à cheval entre la capitale et l'intérieur du pays dans une localité où il n'y avait pas de congrégation.

Quelque temps après, je commençais à profiter des quelques minutes de son état sobre pour lui reparler Dieu, au bout d'un moment mes efforts commençaient à payer, un jour il m'a dit de l'accompagner à la salle, à partir de ce jour-là il reprit conscience et fut réintégré après 4 mois. Et moi j'étais juste étudiant. Mais après sa réintégration je m'étais résolu de faire moi aussi des efforts pour devenir proclamateur. L'histoire va bientôt basculer.

Mon père était devenu vraiment pieux et prononçait même des discours pendant les assemblées. Mais moi à chaque fois que je voulais avancer j'étais freiné par un sentiment de culpabilité car je ne voulais pas briller à l'hypocrisie, car j'avais une petite amie avec laquelle on vivait, donc l'idée de rompre notre relation pour me consacrer entièrement au service de l'organisation n'était pas encore envisagée.

Tout allait tellement mieux au point où je m'étais dit que l'organisation des TJ était réellement la seule vraie religion au monde. Jusqu'à ce qu'arrive le jour sombre.

Papa s'était fiancé avec une soeur dans notre congrégation, une soeur qui menait une double vie, dès lors que papa l'avait su il decida de rompre discrètement leur relation avec cette soeur. La soeur se sentant coupable et humiliée, alla vers les anciens inventer une histoire comme quoi, qu'elle aurait attrapé mon père en flagrant délit de fornication avec une prostituée. Et sur base de cette déclaration les anciens décidèrent donc de sanctionner mon père. Mon père voyant que les anciens l'avaient sanctionner injustement, il decida de ne plus assister aux réunions, en se replongeant dans l'alcool pour se consoler. Et la congrégation lui excommunia pour une seconde fois et sa reprise d'alcool lui rendît la vie plus misérable et dégoutante qu'avant jusqu'à ce qu'il trouve la mort en 2012 étant excommunié.

Après sa mort je me suis demandé si réellement Dieu existait, puis je me suis si dit si il existe réellement donc c'est un Dieu insensible. Car je voyais mal un Dieu d'amour qui permettrait qu'une personne comme père qui a tant soufert pour retrouver sa face, soit une fois de plus délaissée par Dieu jusqu'à trouvé la mort.

Après cet événement tragique, je résolu donc de me soustraire de cette organisation et ne fréquenter aucune communauté religieuse car les TJ m'avaient appris que seule leur Organisation était l'unique agréée de Dieu et que le reste des autres églises étaient les branches de catholique qui elle même est l'Empire de la fausse religion. Je suis resté sur ma position jusqu'en Mars dernier quand je suis tombé sur ton site en l'examinant soigneusement j'ai eu la réponse à plusieurs questions que je ne cessais de me ressasser.

Je te remercie pour tes efforts, et depuis un certain temps je prie le Seigneur de me conduire vers une communauté religieuse qui le sert sincèrement. Car par ton canal il m'a réveillé de mon hibernation spirituelle et le meilleur reste à venir.

Une fois de plus merci frère, continue ton œuvre, car beaucoup sont entrain d'être réveillés.

Que Dieu te bénisse au nom Jésus-Christ.

Michel.

Témoignage de virginie
posté le 19/12/18, 17:47

bonjour,
voila, je vais essayer de vous expliquer vite fait mon expérience. une tj etait venue taper a ma porte, et gentille comme je suis je ne l'ai pas refoulée, donc j'ai écouté et j'ai beaucoup apprécier la personne cette dame donc elle était tres gentille. donc a force toute les semaines elle venait me voir avec ces brochures, et elle ma donnée leur bible "traduction du monde nouveau", et aprés cela elle ma proposer une étude biblique avec leur petit bouquin, jai dit OUI pourquoi pas. car j'essayais de comprendre le message de Ma Bible Version Segond, et je comprenais pas tout, donc je pensais qu'elle allait m'aider dans ce sens. mais au fils du temps je me suis mise a étudier sa bible a faire etude du petit bouquin, donc cela fait deja 2 ans que sa dure. et un jour bizarrement, le clocher de mon église a sonné ( sa fait un peu cliché je sais mais bon ce fut mon ressenti a ce moment là). donc remords de conscience je ressort ma bible, et mes petits livres que javais. et je sort aussi sa bible et tout ce qui va avec, et mon pc. donc la premiere chose que je cherche c'est le nom de leur Dieu Jéhovah, et la je tombe des nues, car en faite cest un mélange du tétragramme YHWH et Adonai, donc je me suis dit si sa c'est pas vrai, donc tout ce quelle m'a dit est dinc faux. donc je'en suis arrivé à la conclusion q'en faite elle m'avait légérement embrouiller le cerveau avec Sa religion.
et depuis ce temps que j'ai decouvert ceci, je suis en mode recherche FBI (mrd) je cherche si tout ce quelle ma dit à une part de vérité ou un tissu de mensonge.
c'est pour cela que je me suis inscrite ici car je pense que vous pourrez éclairé ma petite lanterne.
cordialement a vous tous

Témoignage de Gilgamesh
posté le 27/09/18, 16:55

Bonjour à tous.

Voici la suite N°3 du récit.

Comme je l’ai dit précédemment, mon point de vus allait commencer à évoluer sur le fond.
Comme j’avais à l’époque un pied en France et un pied en Afrique du nord où je me rendais à présent un peu plus souvent, un premier constat s’est vite imposé à moi : bien que je pensais que nous étions les seuls à avoir une conviction religieuse forte et un inimitable prosélytisme, je me suis vite aperçu que le monde arabe était traversé par un « flux religieux » encore plus prégnant et plus profondément enraciné… à un moment de ma vie chrétienne il m’est même arrivé de ressentir un fort sentiment d’absurdité : nous cherchions à convertir des gens déjà bien convaincus et, surtout, des deux côtés, les arguments relevaient souvent de la manipulation plus ou moins subtile des textes sacrés… J’ai commencé à comprendre que la foi reposait sur bien autre chose que des « faits avérés et incontestables » mais cela ne m’a pas empêché de continuer.
Un peut plus tard, c’est un événement anecdotique qui m’a interpellé : Je lisait, durant mon service civile, l’excellent ouvrage de Jean Bottero « naissance de Dieu » où il expliquait la lente élaboration du texte de l’AT et notamment, il revenait en détail sur la théorie documentaire dont je n’avait jamais entendu parlé dans les publications. Je trouvait cette explication intéressante et je m’était fait la réflexion, avant lecture de ce livre que, si Moise a écrit la Thora dans son ensemble, comment avait-il eu l’idée de réécrire la loi « le deutéronome » alors qu’il devait être bien occupé avec les hébreux au Sinaï ? pas de réponse dans les TG… Bref, ce livre m’a tellement plut que j’ai proposé à un frère de le lui prêter. Ce frère était à l’époque étudiant en prépa, il avait une excellente réputation, était perçu, à juste titre par ailleurs comme un gars intelligent, spirituel, cultivé et ouvert, bref, quelqu’un qui devait aimer apprendre des choses vraies et fondées au sujet de la Bible. Après lecture je lui ai donc prêté le fameux ouvrage, c’était un mercredi, le soir à la salle. Le vendredi nous allions nous revoir en fin de journée pour la prédication. Ce vendredi même nous nous retrouvions en ville et là il me dit, avant tout autre chose : j’ai quelque chose pour toi… il me tend le livre et me dit : tiens ton bouquin ! Tu l’as déjà lu ? Non, et je préfère pas ! Ok ! Puis nous avons prêché, je ne lui ai même pas demandé ce qui motivait son refus de lire mais ça m’a donné une sacré leçon : on insistait sur le fait de bien connaître la Bible, je savait qu’il fallait éviter les écrits apostats mais en l’occurrence ici il s’agissait d’un livre sérieux sans but polémique… Ce jour là, j’ai saisi à quel point nous étions tenus en laisse, à quel point il était difficile même pour quelqu’un de capable intellectuellement de s’écarter de la ligne doctrinale… Pour ma part, que ce soit Moise ou un groupe de gens qui avait écrit la Thora ne changeait rien à ma foi et à l’intérêt du texte mais pour un TJ de longue date, penser selon une modalité non autorisé n’est pas possible, quelque soit le niveau de culture, aller à l’encontre de l’enseignement officiel c’était déjà pécher « c’est aller au-delà de ce qui est écrit » !

D’autres aspects à l’époque me semblaient difficiles à comprendre « je les résumerais juste ici » :

- Si le christianisme est une religion universelle « et elle se doit forcément de l’être » pourquoi une religion aussi compliqué à expliquer : (1914, 1919, 1935, le sang etc…) et donc à comprendre et appliquer( 3 réunions / semaine, la prédication, la lecture des publications etc…)?

- Dieu peut-il détruire des gens qui ont une foi sincère, qui font le bien de façon désintéressée, et qui n’ont jamais entendus parlé des TJ ou qui ont entendu un message confus d’un TJ ou qui ne sont pas d’accord avec leur interprétation de la bible en toute bonne foi ?

- L’excessive assurance des TJ : quand j’ai commencé à prêché, un frère m’a dit pour me rassurer : tu en sais plus sur la Bible que la plupart des gens. Il y avait une petite part de vérité la dedans mais j’ai vite été confronté à des Mennonites qui en savaient 1000 fois plus que moi de porte en porte et j’ai commencé à relativiser. Mais le pire au fond c’est que peu de TJ ont conscience de l’étendue de leur ignorance biblique, et ce n’est pas un hasard… en 2012 j’ai fait l’école des anciens à Louviers et, lors d’une séance qui avait pour thème « la TMN » l’instructeur nous a parlé des annexes contenus dans cette bible, puis il a affirmé, en évoquant les appendices qui traitaient des points linguistique (grec et hébreux) : je cite : « avec ça vous pouvez être confiant, personne ne peut vous tenir tête »… Je suis resté coi ! je n’ai pas eu le courage de répondre, et tous ceux qui l’ont fait ont abondé dans son sens mais comment pouvait-il affirmer une telle idiotie ? Le jour où un TJ même ancien est devant un helléniste ou un hébraïsant chevronné il est mort, c’est tout ! TMN sous le bras ou pas ! Ici c’est évidemment un cas extrême mais ce constat s’est peu à peu imposé à moi : Leur certitude des TJ à bien connaître la Bible est ce qui les empêchent le plus de vraiment l’approffondir.


Voilà donc pour les premiers doutes qui ont commencé à entamer mes certitudes. La prochaines fois je parlerais de ce qui m’a carrément aidé à comprendre que la WTS n’était pas détentrice de la vérité mais aussi les conséquences difficiles qui en résultent.

PS : en relisant les deux premiers post je me suis rendu compte de nombreuses erreurs « accord, orthographe etc.… » désolé pour les puristes. J’ai fait un effort cet fois-ci en relisant attentivement ce que j’ai écris mais il peut encore y avoir des coquilles, soyez indulgents, merci

Témoignage de Marco
posté le 26/09/18, 06:02

Bonjour à tous,
Déjà merci à Thomas pour ce site qui je trouves est un des mieux documenté et un des plus objectif sur la communauté des TJ.
Je souhaite apporter mon témoignage, celui d'un TJ de 2eme génération (j'ai été élevé par des parents TJ équilibrés et aimants).
J'ai grandi dans un foyer TJ avec la conviction que c'était la vérité . Je me suis logiquement fait baptisé puis me suis marié et maintenant j'ai des enfants.
J'ai vraiment une famille formidable et je reconnais que vivre dans la communauté des TJ à des côtés agréables: amis ,famille respectant des valeurs chrétiennes , possibilité d'être accueilli par la communauté n'importe où dans le monde.
Mais je reconnais aussi qu'il y a des dérives. Les plus importantes me semblent être 1: La gestion de l'excommunication 2: La gestion des cas de pédophilie et 3: La question du sang.
Je penses que je vais rester TJ peut être par confort mais aussi pour ma famille et parce que je ne suis pas convaincu que l'herbe est plus verte ailleurs.
Je m emploi néanmoins à essayer de changer les mentalités au sein de ma famille et au sein de la communauté en les faisant réfléchir sur certaines pensées bibliques ( j'avoue j'utilise pas mal d'arguments trouvés sur ce site) mais sans éveillé trop de soupçons afin de ne pas être considéré comme apostat.
J'invite d'ailleurs les personnes qui sont dans le même cas que moi a faire la même chose.
Ainsi les mentalités pourront peut etre changer pour le bien de tous.
Fraternellement.

Page: 1 2 3 4 5 6 7

Citation biblique

"Il dit : “ Prenez garde de ne pas vous laisser égarer ; car beaucoup viendront à cause de mon nom, en disant : ‘ Moi je suis [lui] ’, et : ‘ Le temps s’est approché. ’ N’allez pas à leur suite."
Luc 21:7, 8

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Se souvenir de moi

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Derniers commentaires

  • Assemblée Watchtower 2018 : la Russie est le "Roi du Nord", nouvelles publications...

    DANIEL il y a 3 jours
    La WT a l'habitude d'entretenir le suspens et de laisser croire aux adeptes qu'elle en sait plus que ...

    Lire la suite...

     
  • Assemblée Watchtower 2018 : la Russie est le "Roi du Nord", nouvelles publications...

    Baddha-Mouradi il y a 4 jours
    Je suis désole mais il n'y a rien Biblique pour attribue le statu de Roi du nord a la Russie ,car ...

    Lire la suite...

     
  • La Traduction du Monde Nouveau

    Serge il y a 5 jours
    Bonjour à tous. Chez les témoins de Jéhovah, ce qui me choque n'est pas tant le fait que l'organisation ...

    Lire la suite...

     
  • Nouvelle affaire de pédophilie : les Témoins de Jéhovah (JW.ORG) condamnés à payer 35 millions de dollars

    DANIEL il y a 1 mois
    Marco : c'est une évidence effectivement, la réputation édulcorée de la WT passe avant tout. Pour eux ...

    Lire la suite...

     
  • Nouvelle affaire de pédophilie : les Témoins de Jéhovah (JW.ORG) condamnés à payer 35 millions de dollars

    Marco il y a 1 mois
    Pour faire suite a ce que dit Daniel , cette semaine on traite dans tdg du réconfort qu on peut ...

    Lire la suite...