Le "discours spécial" du Mémorial 2018 des Témoins de Jéhovah a fuité sur Internet. Ce discours, prononcé une semaine avant le Mémorial contrairement aux habitudes, a pour but affiché de répondre à la question "Qui est vraiment Jésus-Christ ?". Une question fort intéressante. Voici le plan de ce discours de 30 minutes ainsi que quelques commentaires sur son contenu.

Ce discours sera donc prononcé le week-end du 24 mars 2018 dans toutes les congrégations des Témoins de Jéhovah.

Plan du discours spécial du Mémorial 2018 des Témoins de Jéhovah

Les numéros en rouge renvoient à des commentaires dans la seconde partie de cet article.

Beaucoup ne savent pas qui est vraiment Jésus (4 min.)

  • Jésus est largement reconnu comme étant l'un des personnages les plus influents de l'Histoire (w05 3/15 3-4 §2-3; g16.5 3).
    • Au premier siècle, beaucoup ne comprenaient pas qui était réellement Jésus [Lire Matthieu 16:13, 14] (w01 12/15 3-4 §2)
      • Certains attendaient de lui qu'il soit un activiste politique, un philanthrope, ou un juge ( Lc 12:13; Jn 6:15, 26)
    • Aujourd'hui, beaucoup n'ont pas été bien informés sur Jésus et le voient vaguement comme un homme bon, un prophète ou un réformateur.
      • Des millions de prétendus chrétiens croient qu'il est Dieu (1).
  • Que dit la Bible sur l'identité de Jésus, sur le pourquoi de sa venue sur terre et sur ce qu'il fait actuellement ? 

Quelle est la vérité sur Jésus ? (12 min.)

  • La Bible contient une compilation fiable de la personnalité unique de Jésus, de ses enseignements et de ses actions, prouvant ainsi qu'il n'était pas un homme ordinaire (Mt 7:28, 29; 9:35, 36; Mc 6:2).
    • Il possédait des qualités attrayantes (jy 317)
    • Ses enseignements aidaient ses auditeurs à s'approcher de Dieu (Mt 6:9-15)
    • Il a réalisé de nombreuses prophéties prononcées des siècles à l'avance (bh 199-201)
    • Il n'a pas prétendu être Dieu, et ses premiers disciples ne le prenaient pas pour Dieu (2) [Lire Matthieu 16:15, 16] (Jn 10:36)
      • Jésus a attribué à Dieu tout le mérite de ses enseignements et de ses oeuvres de puissance (Jn 7:16; 14:10)
  • Jésus a eu une existence pré-humaine dans les cieux (Jn 6:38)
    • Il était la première et unique création directe de Jéhovah Dieu; il est donc à juste titre appelé "Fils unique de Dieu" (3) (Jn 3:18; Col 1:15, 16)
    • Il a été envoyé sur terre pour enseigner la vérité et pour proclamer le Royaume de Dieu (Mt 4:17; Jn 18:37) (4)
    • Il est devenu le Messie promis, ou Christ, qui donnerait sa vie pour l'humanité (Jn 3:16)
    • Jésus a été ressuscité dans les cieux (5), où Jéhovah lui a délégué l'autorité du Royaume (Mt 28:18; Ac 2:32, 33; cl 88-89 §6)

Jésus-Christ est un Souverain idéal (8 min.)

  • L'humanité a désespérément besoin d'un bon gouvernement (Ec 8:9)
    • Jésus possède les qualités et les compétences attendues d'un bon dirigeant (w02 3/15 6 §4; it-2 70 §5)
      • Il a même démontré son pouvoir sur les éléments, sur la maladie et sur la mort (Mt 8:1-3; Mc 4:39; Jn 11:43, 44)
  • Jésus s'est détourné de ceux qui voulaient en faire un roi sur terre (Jn 6:14, 15)
    • Son Royaume ne fait pas partie du monde politique placé sous le contrôle de Satan (Jn 18:36; 1Jn 5:19) (6)
    • Jésus a attendu le temps fixé par Jéhovah pour établir le gouvernement céleste (Heb 10:12, 13) (7)
  • Les prophéties bibliques indiquent que Jésus règne actuellement au ciel en tant que Roi du Royaume de Dieu (8) (Mt 24:3-12)
    • Jésus va bientôt reproduire à l'échelle mondiale les oeuvres qu'il a accomplies lorsqu'il était sur terre (Lc 7:21, 22; Re 21:3, 4)
    • Des personnes de toutes origines sont maintenant invitées à devenir citoyens du gouvernement de Dieu (9) (Mt 24:14; 28:19, 20)

Apprenez à connaître le véritable Jésus-Christ (6 min.)

  • La vérité sur Jésus est un précieux don de Jéhovah Dieu [Lire Matthieu 16:17]
    • Vous pouvez trouver la joie et la paix dès maintenant en imitant l'exemple de Jésus et en appliquant ses enseignements dans votre vie (10) (Mt 7:24, 25; 11:28-30; 1Pi 2:21)
  • La vérité sur Jésus peut vous apporter le bonheur pour toujours (Jn 17:3) (11)
    • Beaucoup ont entendu dire que Jésus est mort pour nous
    • Comment la mort d'un seul homme peut-elle rendre possible la vie éternelle pour beaucoup ?
    • Est-ce que la mort de Jésus il y a près de 2000 ans peut nous affecter aujourd'hui ?
      • Ces questions seront abordées lors du Mémorial de la mort de Jésus [Lancer la vidéo d'invitation de 1 minute 41 "En souvenir de Jésus et de son sacrifice" et inviter chaleureusement tous les auditeurs à y assister]
  • Que votre priorité soit de connaître le véritable Jésus-Christ (12) - la disposition de Dieu pour la vie (Jn 14:6)

Commentaires à propos de ce discours spécial du Mémorial 2018 des Témoins de Jéhovah

Voici, sans prétention de ma part, quelques commentaires en rapport avec certaines affirmations de ce discours. N'hésitez pas à vous manifester respectueusement dans les commentaires pour apporter des compléments ou des réfutations argumentées. 

(1) "Des millions de prétendus chrétiens croient qu'il est Dieu"

Et ces millions de chrétiens dont je fais partie se basent sur la Parole de Dieu pour affirmer une telle chose. Pour les Témoins de Jéhovah, affirmer que Jésus est Dieu revient à dire que Jésus est le Père. Or c'est faux. Affirmer que Jésus est Dieu, c'est dire que Jésus est pleinement divin. Croire que Jésus est Dieu, c'est tout simplement croire "qu'en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité" (Colossiens 2:9). Ce n'est pas un blasphème, c'est la vérité biblique. Pour plus d'information voir les articles ci-dessous :

(2) Jésus "n'a pas prétendu être Dieu, et ses premiers disciples ne le prenaient pas pour Dieu"

En se présentant comme "Fils de Dieu" ou Messie, il se déclarait automatiquement comme pleinement divin de par sa filiation divine. C'est pour cela qu'à plusieurs reprises les Juifs ont voulu le lapider pour blasphème (Jean 8, Jean 10...). Il ne se faisait pas pour autant l'égal du Père mais il était sa représentation humaine ("Qui m'a vu a vu le Père") ! Thomas ne s'y est pas trompé lorsqu'il s'est exclamé, en s'adressant à Jésus : "Mon Seigneur et mon Dieu !" (Jean 20:28). Les premiers chrétiens ne se trompaient pas non plus lorsqu'ils le priaient ou invoquaient son nom sans cesse (Actes 9:14, 21; 22:16; 1 Corinthiens 1:2, 16:22). La Bible est claire : Jésus est bien le Dieu et Sauveur pour les chrétiens (Tite 2:13). Mais il n'est pas pour autant le Père. Il s'agit toujours d'un seul et même Dieu, manifesté en plusieurs personnes. Les Témoins de Jéhovah refusent de voir cette nuance.

(3) "Jésus était la première et unique création directe de Jéhovah Dieu"

C'est faux. Jésus n'a pas été créé puisque "tout ce qui a été créé l'a été par lui et rien de ce qui a été créé ne l'a été sans lui" (Jean 1:1-3). De plus le texte de Colossiens 1:15, 16 utilisé par les Témoins de Jéhovah est modifié dans leur propre Bible pour coller à leur doctrine. Il y ajoutent à plusieurs reprises le mot "autres" pour sous-entendre que Jésus fait partie de la création. Lu dans une Bible respectueuse du texte original, le texte dit exactement l'inverse de ce que veulent lui faire dire les Témoins. Jésus est tout simplement la Parole créatrice de Dieu, par nature présente en lui de toute éternité. Voir les articles :

(4) "Jésus a été envoyé sur terre pour enseigner la vérité et pour proclamer le Royaume de Dieu"

Certes mais il a surtout été envoyé sur terre en tant que "Sauveur", un titre qui n'est pas cité une seule fois dans tout le plan de ce discours ! "Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui" (Jn 3:17). C'était là la mission principale de Jésus-Christ lorsqu'il est venu sur terre, pourquoi les Témoins de Jéhovah occultent-ils cette vérité pourtant basique sur Jésus ? Jésus ferait-il concurrence à leur organisation ? (voir aussi Luc 1:69, 2:11; Jean 4:42; Actes 13:23...). Jésus est LE SAUVEUR, c'est pour cela qu'il est venu sur terre avant toute autre chose !

(5) "Jésus a été ressuscité dans les cieux"

C'est faux et aucun texte biblique ne vient appuyer cette affirmation. La "résurrection céleste" enseignée par les Témoins de Jéhovah n'a strictement aucun fondement biblique. Jésus est bel et bien ressuscité sur terre, physiquement, dans son propre corps comme il l'avait promis (Jean 2:19-22). Voir l'article :

Cette fausse doctrine des Témoins de Jéhovah a des implications majeures. D'une part elle leur sert à justifier le retour invisible de Christ en 1914 (puisque selon eux Jésus n'a plus de corps et qu'il doit revenir de la même manière qu'il est parti selon Actes 1:11). D'autre part elle leur sert d'appui pour enseigner que les chrétiens "oints" ressuscitent eux aussi directement au ciel de manière invisible depuis 1914 puisque la Bible dit clairement que les chrétiens ressusciteront à l'image de Christ (Romains 6:5; 1 Corinthiens 15:51-53). Evidemment si Jésus est ressuscité physiquement et corporellement sur terre ces deux doctrines ne tiennent plus. Voir les articles :

(6) "Son Royaume ne fait pas partie du monde politique placé sous le contrôle de Satan"

Ce n'est pas ce que dit Jésus. Lorsque Jésus dit que son Royaume n'est pas de ce monde, il veut seulement dire que son Royaume n'est pas établi sur cette terre. En Jean 18:37 Jésus précise bien que son Royaume "n'est pas d'ici-bas". En effet, son "Royaume des cieux" se trouve, logiquement, au ciel. Il s'étendra sur la terre lors de la "nouvelle création" à la fin des "mille ans" (Apo 21:1, 2, les 1000 ans pouvant être symboliques ou littéraux).

(7) "Jésus a attendu le temps fixé par Jéhovah pour établir le gouvernement céleste"

Les Témoins de Jéhovah croient que ce "gouvernement" a été établi de manière invisible en 1914. Mais à aucun moment la Bible ne parle d'un "gouvernement". Cette expression qui reviendra plusieurs fois dans le discours est une manière peu subtile de faire rentrer l'organisation et sa classe des 144000 "oints" dans le cadre du Royaume promis par Jésus. En effet, les Témoins de Jéhovah enseignent que ce fameux "gouvernement" sera composé de 144000 "oints", dont font évidemment partie les leaders de leur organisation ! La Bible, y compris Hébreux 10:12, 13 cité dans le discours, n'enseigne rien de tel. Jésus n'a pas besoin d'un gouvernement composé d'humains pour régner. Il a reçu tout pouvoir dès sa résurrection et son ascension, il n'a pas eu besoin d'attendre 1914 (Mat 20:28). Hébreux 10:12 prouve d'ailleurs que déjà au premier siècle Jésus était "assis pour toujours à la droite de Dieu" (voir aussi Hé 1:3, 13; Ephésiens 1:20). Selon 1 Corinthiens 15:25, cette domination de Jésus prendra fin lorsque tous ses ennemis, y compris la mort, seront vaincus. Cela se produira à la fin des 1000 ans (Apo 21:3, 4).

(8) "Les prophéties bibliques indiquent que Jésus règne actuellement au ciel en tant que Roi du Royaume de Dieu"

Là encore une discrète allusion à 1914... Nul besoin d'interprétations farfelues de prophéties bibliques, la Bible dit clairement que Jésus a pris le pouvoir en l'an 33 de notre ère, après sa résurrection et son ascension (voir point précédent). La prophétie de Matthieu 24 citée en référence pointe vers le futur retour de Christ lors du jugement final, il n'y a pas de rapport avec son intronisation.

(9) "Des personnes de toutes origines sont maintenant invitées à devenir citoyens du gouvernement de Dieu"

"Devenir citoyens du gouvernement de Dieu". Voila encore une formulation qui n'a rien à voir avec la Bible. Ce n'est pas à cela que nous invite Jésus ou la Bible. Les personnes de toutes origines sont invitées à connaître Jésus-Christ, à s'unir à lui par la foi et à devenir enfants de Dieu pour leur bonheur (Jean 6:35, 53-58; 1 Jean 5:1-5...). Il ne s'agit certainement pas de se soumettre à un "gouvernement" (composé en partie de 144000 Témoins de Jéhovah, dont leurs dirigeants) mais de bénéficier de la grâce de Dieu ! Voir l'article :

(10)(11) et (12) Le bonheur, la joie, la paix ou le salut ne proviennent pas d'une connaissance intellectuelle ou de la mise en pratique de règles et de lois. Le bonheur, la joie, la paix et même le salut découlent d'abord et surtout d'une relation avec Dieu et avec le Seigneur Jésus ainsi que d'une profonde reconnaissance pour la grâce qui nous a été donnée par Jésus-Christ. Le verbe "connaître" dans la Bible (cf. Jean 17:3) implique d'ailleurs bien plus qu'une connaissance intellectuelle de Dieu ou de Jésus. C'est une relation profonde et intime avec le Seigneur qui doit, avant toute autre chose, nous apporter l'épanouissement et le bonheur en tant que chrétiens (2 Corinthiens 5:17-21; Ephésiens 3:12; Philippiens 3:8-11...). Mais en présentant les choses ainsi, on comprendrait évidemment que faire partie de l'organisation des Témoins de Jéhovah n'a aucune importance. D'où l'accent mis sur la connaissance, les oeuvres et la pratique (dans le cadre du "gouvernement" de l'organisation) plutôt que sur une relation profonde et personnelle avec Dieu par Jésus-Christ et lui seul (Jean 14:6).

Conclusion

Au premier abord, le thème de ce discours paraissait prometteur. Après tout, un discours centré sur Jésus-Christ est plutôt une denrée rare chez les Témoins de Jéhovah. En outre beaucoup de choses sont bibliquement justes dans ce plan. Mais quelle déception de constater qu'une fois encore ce discours sur Jésus n'est qu'un prétexte pour faire passer des enseignements non bibliques sur sa condition, sa nature, son rôle et le type de relation que nous devons avoir (ou ne pas avoir) avec lui... Quel dommage et quel gâchis ! Des millions de personnes, dont beaucoup de non Témoins spécialement invités pour l'occasion seront malheureusement détournées du véritable évangile biblique centré sur la grâce, non sur la soumission à un "gouvernement" qui n'a rien de biblique.

A la fin de ce discours, la question que se poseront les assistants néophytes ne sera pas "Comment me rapprocher de Dieu et de Christ ? Comment renforcer ma relation avec le Seigneur ?" mais plutôt "Que dois-je faire pour devenir citoyen du gouvernement de Dieu ?". La réponse à cette question est déjà toute prête chez les Témoins de Jéhovah. Il s'agira d'étudier leurs publications, d'assister à leurs réunions, de prêcher leurs doctrines, de "coopérer" avec leurs leaders et d'accomplir bien d'autres oeuvres encore pour seulement espérer un jour être sauvés (comparer avec Ephésiens 2:8-10)... Et c'est ici que, pour les moins vigilants, le piège se refermera. Restons optimistes malgré tout et espérons que ce Mémorial 2018 sera l'occasion pour certains de se réveiller et de constater l'insulte que représente cette cérémonie envers le sacrifice de Jésus-Christ.

Voir aussi :