Découvrez comment trois versets bibliques permettent de réfuter les doctrines des Témoins de Jéhovah sur la présence de Christ depuis 1914, la chronologie des événements lors de cette présence ainsi que les doctrines concernant la résurrection et l'enlèvement des chrétiens lors du retour du Seigneur.

Nous allons nous attarder dans cet article sur le texte de 1 Thessaloniciens 4:15-17 et comparer ce que dit l'apôtre Paul avec ce qu'enseignent les Témoins de Jéhovah.

1 Thessaloniciens 4:15-17 : ce que dit la Bible

Car voici ce que nous vous disons par la parole du Seigneur : que nous les vivants qui survivons jusqu’à la présence du Seigneur, nous ne précéderons en rien ceux qui se sont endormis [dans la mort] ; parce que (1) le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, (2) et ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord. Ensuite (3) nous les vivants qui survivons, nous serons, ensemble avec eux, emportés dans des nuages à la rencontre du Seigneur dans les airs ; et de cette façon nous serons toujours avec [le] Seigneur. - 1 Thessaloniciens 4:15-17

La chronologie des événements dans ce texte est donc la suivante :

  1. Le Seigneur descend du ciel avec un cri de commandement
  2. Les morts en Christ ressuscitent d'abord
  3. Les "vivants qui survivent" et les ressuscités sont emportés ensemble à la rencontre du Seigneur dans les airs

Nous allons voir maintenant que les Témoins de Jéhovah ont deux explications contradictoires sur ce texte biblique. Nous allons également démontrer qu'aucune de ces deux explications n'est biblique. Puis nous aborderons différentes doctrines des Témoins de Jéhovah qui sont directement contredites par ces trois versets.

 

Ce qu'enseignent les Témoins de Jéhovah : deux versions contradictoires

Explication 1 : Ce texte se réalisera lors du futur jugement de Christ

Voici ce que nous lisons dans la Tour de Garde du 15 juillet 2015 : 

Que se produira-t-il après le début de l’attaque de Gog de Magog contre le peuple de Dieu ? Cet évènement, qu’annoncent les Évangiles de Matthieu et de Marc : « [Le Fils de l’homme] enverra les anges et rassemblera ceux qu’il a choisis depuis les quatre vents, depuis l’extrémité de la terre jusqu’à l’extrémité du ciel » (Marc 13:27 ; Mat. 24:31). Ici, il n’est question ni de la sélection des oints, ni du scellement définitif du reste oint (Mat. 13:37, 38). En effet, ce scellement a lieu avant le déclenchement de la grande tribulation (Rév. 7:1-4). Alors de quelle œuvre de rassemblement s’agit-il ? Jésus parlait du moment où le reste des 144 000 recevra sa récompense céleste (1 Thess. 4:15-17 ; Rév. 14:1). Cet évènement se situera après le début de l’attaque de Gog de Magog (Ézék. 38:11). Les paroles suivantes de Jésus se réaliseront alors : « En ce temps-là, les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père » (Mat. 13:43). - La Tour de Garde du 15/07/2015 page 18

Une autre Tour de Garde déclare :

Jésus a dit que les justes « resplendiront [...] dans le royaume ». Qu’est-ce que cela veut dire ? Que tous les oints fidèles qui seront encore sur terre après la première phase de la grande tribulation auront déjà été définitivement scellés. Ensuite, comme l’indique la prophétie de Jésus sur la grande tribulation, ils seront rassemblés au ciel (Mat. 24:31). Une fois au ciel, ils resplendiront « dans le royaume de leur Père » et, peu après la bataille d’Har-Maguédôn, ils participeront, en qualité d’heureuse épouse de Jésus, au « mariage de l’Agneau » (Rév. 19:6-9). - La Tour de Garde du 15/07/2013 page 14

D'après cet enseignement des Témoins de Jéhovah les événements de 1 Thessaloniciens 4:15-17 se déroulent juste avant le retour de Christ, pendant la "grande tribulation" et correspondent aux événements décrits en Matthieu 24 à savoir :

Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil sera obscurci, et la lune ne donnera pas sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. Et alors le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel, et alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine en se lamentant, et elles verront le Fils de l’homme venir sur les nuages du ciel avec puissance et grande gloire. Et il enverra ses anges au son d’une grande trompette, et ils rassembleront ceux qu’il a choisis, depuis les quatre vents, depuis l’une des extrémités des cieux jusqu’à leur autre extrémité. - Matthieu 24:29-31

Vous noterez que les Témoins de Jéhovah ne sont pas d'accord avec la Bible sur le moment du rassemblement (la Bible dit "aussitôt après la tribulation" tandis que les Témoins parlent du "début" de la tribulation) mais passons...

A part ce désaccord leur explication est correcte. En effet nous retrouvons dans ce texte les mêmes éléments que dans 1 Thessaloniciens :

  • Jésus qui descend du ciel
  • Le son de la trompette
  • Le rassemblement de ceux qu'il a choisis

La Bible ne parle bien sûr que d'un seul retour de Christ. Cet événement étant unique dans la Bible, les paroles de Jésus rapportées en Matthieu 24 ont tout lieu d'être "la parole du Seigneur" à laquelle Paul fait allusion en 1 Thessaloniciens 4:15. Jusqu'ici, tout le monde est d'accord : les "oints", les "choisis" vivant sur terre au moment du retour du Seigneur seront "enlevés", "rassemblés" à ce moment-là. Mais cette explication est très incomplète. En effet, elle ignore complètement les ressuscités. Et pour cause ! Comme nous le verrons les Témoins de Jéhovah affirment que les ressuscités seront déjà au ciel depuis un certain temps lorsque les "vivants" seront rassemblés. Or le texte biblique précise bien que les ressuscités doivent être emportés "ensemble avec" les vivants. Nous reviendrons sur ces éléments dans la suite de cet article.

 

Explication 2 : Ce texte se réalise depuis 1914 

Vous le savez certainement : Les Témoins de Jéhovah affirment que la "présence" du Seigneur a commencé en 1914 :

Jésus a répondu par la longue prophétie que l’on trouve en Matthieu chapitres 24 et 25. Il a prédit une série d’évènements mondiaux qui formeraient un signe permettant d’identifier une période appelée sa « présence ». Le début de sa présence coïnciderait avec l’établissement du Royaume, et le point culminant de sa présence avec la venue du Royaume. Tout prouve que la prophétie de Jésus s’accomplit depuis 1914. C’est donc en 1914 que sa présence a commencé et que le Royaume a été établi. - Que ton Royaume vienne pages 10, 11

Dans leur première explication nous avons vu que les Témoins de Jéhovah considèrent à juste titre que la "présence" ou venue de Jésus dont parle Paul correspond à la venue de Jésus relatée en Matthieu 24:29-31. Seulement voila, ce rapprochement leur pose un gros problème car la "venue" de Matthieu 24 est encore à venir alors que pour les Témoins de Jéhovah la "présence" du Seigneur a débuté en 1914 ! 

Voici par exemple ce qu'enseignent les Témoins de Jéhovah en rapport avec 1 Thessaloniciens 4:15-17 :

À qui l’expression “ emportés dans des nuages à la rencontre du Seigneur dans les airs ” se rapporte-t-elle, et comment cela se passe-t-il ? Cette expression se rapporte aux chrétiens oints qui sont vivants durant la présence du Christ alors qu’il est investi du pouvoir royal. Ils partent “ à la rencontre du Seigneur ” Jésus dans le domaine céleste invisible. Pour que cela ait lieu, ils doivent d’abord mourir, puis être ressuscités en tant que créatures spirituelles (Rom. 6:3-5 ; 1 Cor. 15:35, 44). La présence de Christ ayant déjà commencé, les chrétiens oints qui meurent actuellement ne demeurent pas dans la mort. Ils sont “ emportés ”, c’est-à-dire relevés instantanément. — 1 Cor. 15:51, 52. - La Tour de Garde du 15/09/2008 page 29

On notera qu'ici la "présence" du Christ n'a plus aucun rapport avec la venue future du Christ relatée en Matthieu 24 (qui n'est pas cité en référence contrairement à la première explication). Il y a donc contradiction entre leurs deux explications.

Pourquoi cette explication n'est pas biblique

Cette explication n'est pas biblique car :

  • Elle ne respecte pas la cohérence entre Matthieu 24:29-31 et 1 Thessaloniciens 4:15-17. En effet, en mettant ces deux textes en parallèle il est facile de se rendre compte que la "présence" ou venue du Christ n'a pas eu lieu en 1914 mais est encore à venir.
  • Dans cette explication ceux qui sont "emportés" sont uniquement des morts ressuscités alors que Paul parle de "vivants" en plus des ressuscités ("emportés ensemble").
  • Alors que la Bible parle des "vivants qui survivent jusqu'à la présence du Seigneur", les Témoins de Jéhovah parlent de vivants qui survivent durant la présence du Christ".

Il y a encore de nombreuses autres incohérences sur lesquelles nous reviendrons par la suite.

 

Comment les Témoins de Jéhovah essaient de brouiller les pistes 

Ces explications contradictoires sont impossibles à harmoniser, et leur publications se gardent bien de les mettre côte à côte dans le même article. Impossible donc de trouver une réponse cohérente chez les Témoins de Jéhovah. Pire, ils essaient délibérément de brouiller les pistes en retirant de leur Bible révisée toute référence croisée entre 1 Thessaloniciens 4:15-17 et Matthieu 24:29-31 alors que leur propre aveu il s'agit du même événement (cf. première explication) ! Constatez par vous-même entre la Traduction du Monde Nouveau en français (pas encore révisée) et la version anglaise révisée :

Traduction du Monde Nouveau 1 Thessaloniciens 4:15
1 Thessaloniciens 4:15 dans la TMN non révisée (jw.org)
Traduction du Monde Nouveau 1 Thessaloniciens 4:15
1 Thessaloniciens 4:15 dans la TMN révisée (plus aucune référence à Matthieu 24)

 

Ainsi, les Témoins de Jéhovah ont fini par se rendre compte que relier ces deux textes met à mal leur doctrine du retour de Christ en 1914. Au lieu de réviser cette doctrine ils ont purement et simplement choisi de faire disparaître la concordance entre ces deux textes qui parlent pourtant clairement du même événement !

Si vous êtes arrivés jusqu'ici vous avez compris l'essentiel du sujet. Dans la suite de cet article nous allons entrer plus en profondeur dans l'analyse des doctrines des Témoins de Jéhovah relatives à 1 Thessaloniciens 4:15-17.

 

Des doctrines qui ne tiennent pas à l'épreuve de la Bible

Nous allons voir maintenant comment 1 Thessaloniciens 4:15-17 permet de défaire plusieurs doctrines importantes défendues par les Témoins de Jéhovah.

Rappelons ce texte :

Car voici ce que nous vous disons par la parole du Seigneur : que nous les vivants qui survivons jusqu’à la présence du Seigneur, nous ne précéderons en rien ceux qui se sont endormis [dans la mort] ; parce que le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, et ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord. Ensuite nous les vivants qui survivons, nous serons, ensemble avec eux, emportés dans des nuages à la rencontre du Seigneur dans les airs ; et de cette façon nous serons toujours avec [le] Seigneur. - 1 Thessaloniciens 4:15-17

Quand a réellement lieu la "présence" du Seigneur ?

La réponse est simple : Pour que ceux qui survivent jusqu'à la présence du Seigneur et les ressuscités soient emportés ensemble il faut forcément que cela se passe au même moment. Quel moment ? Eh bien selon Matthieu 24 l'enlèvement des choisis doit coïncider avec le jugement du Seigneur lors de son futur retour. Contrairement à ce qu'enseignent les Témoins de Jéhovah la "présence" de Christ dont parle Paul en 1 Thessaloniciens 4:15-17 n'a donc pas pu commencer en 1914 mais est toujours à venir.

Remarque au passage : Faire le lien entre ces deux textes permet aussi d'affirmer que le rassemblement des "choisis" dont parle Jésus en Matthieu ne concerne pas uniquement ceux qui seront vivants à ce moment mais concerne également les ressuscités puisque tous doivent être emportés ensemble.

Pour résumer cette partie :

  • La Bible enseigne que la "présence" du Seigneur n'est ni plus ni moins que son second avènement à venir (1 Thessaloniciens 4:15-17 / Matthieu 24:29-31).
  • Les Témoins de Jéhovah enseignent que la "présence" du Seigneur a commencé en 1914. Nous avons vu qu'ils cherchent à cacher dans leur propre Bible le lien entre le texte de Paul et les paroles de Jésus en Matthieu 24.

 

La première résurrection : quand ?

Dans la suite de cet article nous appellerons "première résurrection" la résurrection des choisis ("oints") dont parle 1 Thessaloniciens 4:15-17 (voir aussi Révélation 20:6, Luc 14:14, Philippiens 3:10, 11). Les Témoins de Jéhovah utilisent également cette expression biblique.

Contrairement à ce qu'affirment les Témoins de Jéhovah dans la première explication, les "vivants" lors de la présence du Christ ne sont pas les seuls concernés par l'enlèvement de 1 Thessaloniciens 4:15-17. En effet nous avons lu dans ce passage que lors du retour du Fils de l'Homme les "choisis" vivants à ce moment ne précéderont pas ceux qui sont morts mais qu'au contraire ils seraient "ensemble avec eux, emportés dans des airs à la rencontre du Seigneur".

Si on veut une explication des Témoins de Jéhovah sur les ressuscités alors il faut se reporter à la deuxième explication présentée plus haut. Cette Tour de Garde en fait un bref résumé :

Par exemple, l’apôtre Paul a écrit : “ Nous les vivants qui survivons jusqu’à la présence du Seigneur [et non : jusqu’à la fin de sa présence], nous ne précéderons en rien ceux qui se sont endormis dans la mort ; parce que le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, et ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord. Ensuite nous les vivants qui survivons, nous serons, ensemble avec eux, emportés dans des nuages à la rencontre du Seigneur dans les airs ; et de cette façon nous serons toujours avec le Seigneur. ” (1 Thessaloniciens 4:15-17). Ainsi, les chrétiens oints qui sont morts avant la présence du Christ ont été relevés pour la vie céleste avant ceux qui étaient toujours en vie durant la présence du ChristCela signifie que la première résurrection a dû commencer au début de la présence du Christ, et qu’elle continue “ durant sa présence ”. (1 Corinthiens 15:23.) La première résurrection ne s’opère pas en une fois, mais se déroule sur une certaine période de temps. - La Tour de Garde du 01/07/2007 page 28

Dans cette Tour de Garde la "présence de Christ", le moment où "le Seigneur descend du ciel" ne correspond plus au futur retour du Seigneur mais à sa supposée venue en 1914 (le lien avec Matthieu 24 a disparu !). Pas de surprise puisque nous retrouvons la contradiction déjà évoquée. 

Mais ignorons cette contradiction et admettons que la présence du Seigneur ait commencé en 1914. Les Témoins de Jéhovah enseignent que ceux qui sont morts avant 1914 ont été ressuscités au ciel à ce moment-là tandis que tous ceux qui ont vécu et qui vivent depuis cette date ne sont "emportés" au ciel qu'à leur mort. Or cet enseignement ne peut pas être valable car :

  1. Le texte biblique dit bien que les vivants sont emportés "ensemble avec" les ressuscités ! Pour que cet enseignement soit correct il aurait fallu qu'il y ait un "enlèvement" de tous les "oints" vivants en 1914. Or rien de tel ne s'est produit à l'époque. Les Témoins de Jéhovah eux-mêmes n'affirment pas une telle chose ; selon eux il y a toujours aujourd'hui des "oints" vivant sur terre. Ils sont donc en contradiction avec la Bible ici en séparant les "vivants" des "ressuscités".
  2. Le texte biblique dit bien que ce sont des "vivants" qui doivent être emportés, pas des "vivants qui sont morts (depuis 1914)".

Nous venons donc de démontrer bibliquement que la "première résurrection", contrairement à ce qu'affirment les Témoins de Jéhovah, n'a pas commencé en 1914 mais est toujours un événement à venir.

Au passage : il est intéressant de noter que de telles doctrines apostates étaient déjà dénoncées par l'apôtre Paul au premier siècle :

Mais évite les discours vides qui profanent ce qui est saint ; car ils avanceront toujours plus dans l’impiété, et leur parole s’étendra comme la gangrène. De ce nombre sont Hyménée et Philète. Ces [hommes-]là se sont écartés de la vérité, disant que la résurrection a déjà eu lieu ; et ils bouleversent la foi de quelques-uns. - 2 Timothée 2:16-18

 

La première résurrection : combien de temps dure-t-elle ?

La précédente Tour de Garde ajoute :

La Parole de Dieu ne précise pas la date de la première résurrection, mais elle révèle cependant qu’elle se déroule sur une certaine période de temps, durant la présence du Christ. Les premiers ressuscités sont les chrétiens oints qui sont morts avant le début de la présence du Christ. Tandis que la présence du Christ se poursuit, les chrétiens oints qui achèvent fidèlement le cours de leur vie terrestre sont changés “ en un clin d’œil ” en puissantes créatures spirituelles (1 Corinthiens 15:52). - La Tour de Garde du 01/07/2007 page 30

Encore une fois il s'agit ici d'une grossière erreur. L'apôtre Paul confirme, si besoin était que "tous", morts ET vivants, seront "changés en un instant" durant la dernière trompette :

Écoutez ! Je vous dis un saint secret : Nous ne nous endormirons pas tous [dans la mort], mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, durant la dernière trompette. Car la trompette sonnera, et les morts seront relevés incorruptibles, et nous serons changés. Il faut en effet que ceci qui est corruptible revête l’incorruptibilité, et que ceci qui est mortel revête l’immortalité - 1 Corinthiens 15:51-53

Ainsi, Paul confirme que "durant la dernière trompette" les morts relevés incorruptibles ET les vivants seront "tous" changés en même temps, en un instant (vous noterez que le verset 51 est "oublié" dans la référence de la Tour de Garde) ! Cette résurrection et ce changement, contrairement à ce qu'affirment les Témoins de Jéhovah, s'opèrent donc bien en une seule fois sur une période de temps que l'apôtre Paul définit comme "un instant, un clin d'oeil", donc une période de temps très courte. Paul appuie cette idée en parlant d'une sonnerie de trompette comme d'un signal, comme dans 1 Thessaloniciens. Or chacun sait qu'un signal donné par une trompette ne dure pas des dizaines ou des centaines d'années. Ce "signal" évoque lui aussi une durée brève.  

Nous venons donc encore d'identifier un faux enseignement des Témoins de Jéhovah :

  • Sur la durée de la résurrection :
    • La Bible dit que "tous [morts et vivants] nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil", "les morts seront relevés incorruptibles, et nous serons changés"
    • Les Témoins de Jéhovah enseignent que la première résurrection ne se déroule pas en une fois mais est un processus continu depuis 1914.

 

La première résurrection : comment ?

Les Témoins de Jéhovah répliqueront peut-être : "mais le texte dit bien que 'ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord', ça ne contredit donc pas la doctrine de la résurrection débutée en 1914 !" Si l'on s'en tient à ce morceau de phrase, alors oui. Mais souvenez-vous du contexte et surtout de la chronologie du texte :

  1. Le Seigneur descend avec un cri de commandement
  2. Les morts en Christ ressuscitent d'abord
  3. Les morts ressuscités et les vivants sont emportés ensemble à la rencontre du Seigneur dans les airs

Les morts en Christ ressuscitent "d'abord" (étape 2) et "ensuite" (étape 3) ils sont emportés dans les airs avec les vivants. Nous avons déjà établi que cet enlèvement des ressuscités et des vivants ne s'est pas encore produit. En réalité il y a bien deux événements distincts : résurrection PUIS enlèvement. Et nous mettons ici le doigt sur un autre enseignement erroné des Témoins de Jéhovah, à savoir la "résurrection céleste". En effet, pour les Témoins de Jéhovah les morts en Christ ne sont pas ressuscités corporellement sur terre avant d'être enlevés mais sont ressuscités directement au ciel, en tant qu'esprits ! Pour eux les deux étapes (résurrection et enlèvement) n'en forment qu'une seule !

Voici ce qu'expliquent leurs publications à ce sujet :

À leur résurrection, Jésus et ses frères oints reçoivent un corps spirituel adapté à leur service au ciel (1 Corinthiens 15:35-38, 42-53). Ensemble, ils seront les dirigeants du Royaume messianique qui fera de la terre un paradis. Sous l’autorité du Grand Prêtre Jésus, les oints formeront également une prêtrise royale qui appliquera les bienfaits du sacrifice rédempteur de ce même Jésus aux humains du monde nouveau (Hébreux 7:25, 26 ; 9:24 ; 1 Pierre 2:9 ; Révélation 22:1, 2). En attendant, les chrétiens oints encore sur terre souhaitent garder l’approbation de Dieu. À leur mort, ils reçoivent ‘ ce qui leur revient ’ grâce à une résurrection par laquelle ils deviennent des esprits immortels au ciel (2 Corinthiens 5:1-3, 6-8, 10 ; 1 Corinthiens 15:51, 52 ; Révélation 14:13). “ Si nous nous sommes unis à lui dans la ressemblance de sa mort, a écrit Paul, à coup sûr nous serons aussi unis à lui dans la ressemblance de sa résurrection. ” (Romains 6:5). - La Tour de Garde du 01/05/2005 page 10

Pourquoi cette doctrine est-elle erronée ? Tout simplement parce que 1 Thessaloniciens 4:15-17 est très clair : les ressuscités et les vivants, après avoir été "changés", doivent être emportés ensemble "dans des nuages", "dans les airs" ! Cette dernière expression ne laisse planer aucun doute sur le fait que leur point de départ est la terre ! En effet comment les ressuscités, si ils sont déjà au ciel, peuvent-ils être emportés "dans les airs" avec ceux qui sont vivants sur terre ? C'est impossible donc il s'agit forcément d'une résurrection corporelle, sur terre, avec un corps physique incorruptible, tout comme comme celui de Christ lors de sa résurrection (Romains 6:5; 1 Corinthiens 15:51-53).

Les Tour de Garde plus récentes, contrairement à celle de 2005 citée plus haut semblent vouloir aller dans ce sens, sans toutefois préciser le lieu de cette résurrection :

Les paroles de Paul montrent que les chrétiens oints de l’esprit saint doivent mourir avant de pouvoir recevoir leur récompense céleste. À leur mort, leur corps terrestre retourne à la poussière (Genèse 3:19). Au moment fixé par Dieu, ils sont ressuscités avec un corps d’une nature adaptée à la vie dans les cieux (1 Jean 3:2). - La Tour de Garde du 01/01/2007 page 27
Les disciples oints de Christ, qui servent Dieu fidèlement et meurent dans leurs corps humains corruptibles, ne sont pas ressuscités simplement en tant que créatures spirituelles bénéficiant de la vie éternelle. Ils se voient offrir l’immortalité, autrement dit la vie sans fin ainsi que l’indestructibilité. En outre, ils reçoivent l’incorruptibilité : un corps qui n’est pas sujet à la déchéance et qui, semble-t-il, peut subsister de façon autonome. - La Tour de Garde du 15/02/2009 page 25

On peut donc souligner ici une évolution, limitée certes, mais positive des Témoins de Jéhovah sur ce point précis de la résurrection corporelle des choisis. Malgré tout ils n'ont pas encore admis que ces derniers sont ressuscités et changés sur terre avant d'être emportés dans les airs avec les vivants (changés) comme le dit le texte biblique*. Pourquoi cette contradiction avec l'Ecriture ? Encore une fois il s'agit de soutenir coûte que coûte le dogme du retour invisible de Christ en 1914. En effet, en affirmant que depuis ce moment les morts sont ressuscités directement au ciel, les Témoins de Jéhovah n'ont pas à expliquer pourquoi personne n'a encore jamais vu de mort ressuscité sur terre depuis cette date !

*Note : Voir aussi le récit de la résurrection des "deux témoins" en Révélation 11:7-12 qui décrit un processus similaire à savoir : résurrection sur terre puis enlèvement dans les nuées.

Nous venons donc de détecter un faux enseignement supplémentaire :

  • Sur le "comment" de la première résurrection :
    • La Bible enseigne que les morts sont ressuscités corporellement sur terre avant d'être emportés "dans les airs" avec les vivants changés
    • Les Témoins de Jéhovah enseignent que les morts en Christ sont ressuscités directement au ciel. 

 

"L'enlèvement de l'Eglise" : le volte-face des Témoins de Jéhovah

A ce stade de notre réflexion nous avons pu remarquer que les Témoins de Jéhovah appliquent l'enlèvement de 1 Thessaloniciens 4:17 de deux manières :

  • tantôt au "rassemblement des choisis" encore à venir dont parle Matthieu 24 (explication 1)
  • tantôt à ceux qui meurent puis sont "emportés" au ciel depuis 1914 (explication 2)

Ils ont donc deux explications incompatibles pour un même texte selon la doctrine défendue...

Nous avons déjà montré que la seconde n'est pas supportée par la Bible. Dans cette partie nous ne parlerons que de leur doctrine concernant l'enlèvement futur (explication 1).

Qu'en est-il de l'étape suivant la résurrection à savoir l'enlèvement, ou "rassemblement" des choisis lors du retour du Seigneur ? Jusqu'à il y a peu, les Témoins de Jéhovah affirmaient que ceux qui seraient vivants à ce moment devraient mourir sur terre avant d'être ressuscités immédiatement au ciel :

Qui sont ceux qui, d’après I Thessaloniciens 4:17, sont ‘enlevés dans les nuées’? D’après le verset 15, ce sont les fidèles chrétiens qui ‘restent pour la venue du Seigneur’, autrement dit ceux qui sont encore vivants lors du retour de Jésus. Doivent-ils passer par la mort? Selon les textes de Romains 6:3-5 et de I Corinthiens 15:35, 36, 44 (cités à la page 133), ils doivent mourir avant de recevoir la vie céleste. Mais ils n’ont pas à attendre le retour du Christ dans la mort. Ils sont “relevés” instantanément, “en un clin d’œil”, pour rejoindre leur Seigneur. — I Cor. 15:51, 52, GL; voir aussi Révélation 14:13. - Livre "Comment raisonner à partir des Écritures" page 131 
Ces versets mentionnent entre autres le rassemblement de ceux qui ont été choisis (Mat. 24:31). Donc, apparemment, les oints encore sur terre après la phase initiale de la grande tribulation seront à un moment ou à un autre ressuscités au ciel avant que n’éclate la bataille d’Har-Maguédôn. - La Tour de Garde du 15/07/2013 page 5 §8 (note)

Mais une récente Tour de Garde a fait marche arrière et admet maintenant à mots couverts que "l'enlèvement de l'Eglise" -doctrine de la chrétienté que les Témoins rejetaient jusqu'alors- se révèle en fait juste : 

De nombreux membres de la chrétienté croient au dogme de l’enlèvement de l’Église. Selon ce dogme, ils seront pris de la terre avec leur corps de chair. De plus, ils s’attendent à ce que Jésus revienne de façon visible pour gouverner la terre. Cependant, la Bible montre clairement que « le signe du Fils de l’homme » apparaîtra dans le ciel et que Jésus viendra « sur les nuages du ciel » (Mat. 24:30). Ces deux expressions suggèrent l’invisibilité. De plus, « la chair et le sang ne peuvent hériter du royaume de Dieu ». Par conséquent, ceux qui seront emportés au ciel devront d’abord être « changés, en un instant, en un clin d’œil, durant la dernière trompette* » (lire 1 Corinthiens 15:50-53). Ainsi, bien que nous n’utilisions pas dans cet article le terme « enlèvement » en raison de sa connotation, les oints fidèles encore sur terre seront rassemblés en un instant. - La Tour de Garde du 15/07/2015 page 18, 19
* Les corps de chair des oints encore sur terre à cette époque ne seront pas emportés au ciel (1 Cor. 15:48, 49). Jéhovah les fera probablement disparaître de la même manière qu’il a fait disparaître le corps de Jésus.

Vous noterez au passage que l'ancienne explication était "prouvée" à grands renforts de textes bibliques, montrant par là la capacité des Témoins de Jéhovah à manipuler l'Écriture selon leurs besoins. Bref, les Témoins de Jéhovah sont maintenant en accord avec la Bible, et avec le reste de la chrétienté en disant que les vivants seront "changés" et non pas "tués puis ressuscités". Toutefois la dernière phrase (la note) montre un point de résistance de leur part et révèle bien le nœud du problème. En effet la Bible atteste que les "choisis" vont suivre Jésus dans sa mort et sa résurrection (Romains 6:5; 8:29). Or nous avons vu que les Témoins de Jéhovah nient la résurrection et l’ascension corporelle de Jésus Christ ! Ils ne peuvent donc pas dire que les "choisis" seront enlevés corporellement depuis la terre. Ils ont donc encore une marge de progression sur ce point. En outre, vous noterez que dans cet article ils "oublient" de parler des ressuscités qui doivent être "enlevés" en même temps que les vivants. Normal puisque selon eux les ressuscités sont déjà au ciel comme vu précédemment.

 

Le dilemme du Mémorial

Pour terminer, on note une contradiction importante dans la pratique du Mémorial (repas du Seigneur) chez les Témoins de Jéhovah. En effet la Bible enseigne qu’elle doit continuer jusqu'au retour du Christ :

Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous continuez à proclamer la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il arrive. - 1 Corinthiens 11:26

Mais les Témoins de Jéhovah, tout en enseignant que Jésus-Christ est déjà présent depuis 1914, continuent quand-même à célébrer ce mémorial ! Comment justifient-ils cela ? Lisons :

À quelle fréquence la mort de Jésus doit-elle être commémorée, et “ jusqu’à ” quand ? Paul ne voulait pas dire que la mort de Jésus serait commémorée souvent. Le terme grec rendu par “ toutes les fois que ” signifie “ chaque fois que ”. Paul voulait donc dire que chaque fois que les chrétiens oints consomment les emblèmes du Mémorial — soit une fois par an, le 14 Nisan —, ils “ proclame[nt] la mort du Seigneur ”. Ils font cela “ jusqu’à ce qu’il arrive ”, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’il les reçoive dans les cieux en les ressuscitant.1 Thess. 4:14-17. - La Tour de Garde du 15/07/2008 page 27
Quant au temps durant lequel cette observance aurait lieu, “ jusqu’à ce qu’il arrive ”, l’apôtre Paul entendait sans doute par là le retour de Christ, qui les recevrait au ciel au moyen d’une résurrection durant l’époque de sa présence. - Etudes Perspicaces volume 2 page 762
Combien de temps l’ensemble des chrétiens oints observeraient-ils le Mémorial de la mort du Christ ? “ Jusqu’à ce qu’il arrive ”, a précisé Paul ; il pensait sans doute au moment où Jésus arriverait pour recevoir ses disciples oints au ciel au moyen d’une résurrection, durant sa “ présence ”. (1 Thessaloniciens 4:14-17.) Cela correspond à ce que Jésus avait dit à ses 11 apôtres fidèles : “ Si je m’en vais et vous prépare une place, je viens de nouveau et je vous accueillerai chez moi, pour que là où je suis, vous aussi vous soyez. ” — Jean 14:3. - La Tour de Garde du 15/02/2003 page 13

Ainsi pour les Témoins de Jéhovah l'expression "jusqu'à ce qu'il arrive" est équivalente à "jusqu'à ce que nous soyions ressuscités à ses côtés" (ils précisent tout de même "sans doute"). "Il arrive" = "nous arrivons à  ses côtés". Chacun jugera de l'honnêteté et de la validité de cette explication... Il y a pourtant bien la référence à 1 Thessaloniciens 4 qui parle du "Seigneur" qui "descend du ciel" !

Encore une fois les Témoins sont coincés ici entre leurs deux explications contradictoires et ils n'en assument aucune des deux. Pour assumer l'une ou l'autre version ils auraient pu expliquer que :

  • Pour l'explication 1 : 1 Thessaloniciens parle d'un événement futur dans ce cas on dit clairement que le Mémorial aura lieu jusqu'à cet événement futur (position non assumée pour ne pas abandonner "l'arrivée" de Jésus en 1914).
  • Pour l'explication 2 : 1 Thessaloniciens parle d'un événement qui s'est produit en 1914 et dans ce cas on dit clairement que le Mémorial n'est plus d'actualité (position non assumée car cela pourrait mettre en doute leur statut de "chrétiens" aux yeux du monde entier, le Repas du Seigneur étant un élément important du culte chrétien).

Faute d'explication cohérente et biblique c'est donc une nouvelle doctrine qui tombe devant ce texte puissant.

 

Conclusion

1 Thessaloniciens 4:15-17 est un vrai casse-tête pour les Témoins de Jéhovah. Pourtant ce texte est très simple :

  • Ces versets parlent d'événements qui se dérouleront lors du futur retour du Seigneur (cf. Matthieu 24:29-31).
  • A ce moment les morts en Christ seront ressuscités corporellement (incorruptibles) sur terre puis enlevés "dans les airs" avec les vivants qui seront changés.

Nous avons vu que ces trois versets permettent à eux seuls de dénoncer six enseignements des Témoins de Jéhovah :

  • L'enseignement sur la présence de Christ depuis 1914
  • L'enseignement sur le moment de la première résurrection
  • L'enseignement sur la durée de la première résurrection
  • L'enseignement sur la "résurrection céleste" des morts en Christ
  • L'enseignement sur l'enlèvement des "vivants morts" depuis 1914
  • L'enseignement sur le Mémorial ("jusqu'à ce qu'il arrive")

Nous avons vu également que pour soutenir ces faux enseignements les Témoins ne peuvent faire autrement que de se contredire eux-mêmes. En effet la stratégie des Témoins de Jéhovah avec ce texte est la suivante :

  • 1 Thessaloniciens 4 peut être lié à Matthieu 24 uniquement en ce qui concerne le "rassemblement / enlèvement" des choisis vivants lors du futur retour de Christ (correct). Les ressuscités sont censés être déjà au ciel (incorrect).
  • 1 Thessaloniciens 4 n'est plus lié à Matthieu 24 si on considère que Christ est revenu en 1914. Les "morts en Christ" ont été ressuscités à ce moment tandis que l'enlèvement s'applique uniquement à ceux qui, vivant depuis cette date, sont ressuscités instantanément dans les cieux à leur mort (incorrect). Il n'y a plus aucun lien entre cet "enlèvement" dont parle Paul et le "rassemblement des choisis" dont parle Jésus en Matthieu 24 (incorrect).

Nous avons prouvé qu'aucune de ces deux explications n'est biblique. Si les Témoins de Jéhovah allaient jusqu'au bout de leur raisonnement et assumaient réellement leur doctrine du retour du Christ en 1914 alors ils devraient affirmer qu'il y a eu un enlèvement des oints à ce moment, et donc qu'il n'y en a plus aujourd'hui sur terre. Ils devraient également cesser de célébrer la mort du Seigneur conformément à 1 Corinthiens 11:26. Mais nous savons que cela est impossible à cause de Matthieu 24 qui situe le rassemblement des "choisis" lors du jugement qui, sauf preuve du contraire, est encore à venir. Ils se retrouvent donc "entre deux chaises" à essayer de justifier tantôt une doctrine tantôt l'autre en utilisant ou pas Matthieu 24. Impossible de trouver un enseignement cohérent sur 1 Thessaloniciens 4:15-17.

Pour preuve, nous avons constaté à travers les multiples extraits de publications qu'il y a une confusion certaine sur ces versets, naviguant entre deux explications selon l'angle d'approche du texte biblique. C'est une position bien inconfortable, d'autant plus qu'aucune de ces deux explications ne "colle" au texte biblique ! Le plus regrettable est sans doute la "disparition" du lien entre Matthieu 24 et 1 Thessaloniciens 4 dans leur Bible "révisée". Ainsi un Témoin de Jéhovah faisant une étude personnelle de sa Bible ne sera plus incité à mettre ces deux textes en parallèle et aura plus de difficulté à découvrir le pot aux roses. Plutôt que de corriger leur doctrine par rapport à la Bible les Témoins de Jéhovah préfèrent donc tenter d'adapter la Bible à leur doctrine, quitte à propager de faux enseignements dans le seul but de protéger leur dogme du retour de Christ en 1914.

Pour terminer notez également que ce texte peut être utilisé pour réfuter la doctrine selon laquelle Jésus serait l'archange (Mikaël).