Comment prêchaient Jésus et les premiers chrétiens ? Que signifie l'expression "de maison en maison" dans la Bible ?

Les Témoins de Jéhovah affirment haut et fort qu'ils sont les seuls à suivre l'exemple du Christ et des premiers chrétiens en prêchant "de maison en maison". Ils déclarent que c'est un moyen évident de distinguer les "vrais chrétiens" des "faux". Que dit la Bible à ce sujet ?

Jésus faisait-il du porte à porte ?

Voici ce que dit une Tour de Garde :

La méthode consistant à prêcher de maison en maison trouve son fondement dans les Écritures. Quand Jésus a envoyé ses apôtres prêcher, il leur a donné cette instruction : “ Dans quelque ville ou village que vous entriez, cherchez qui en cet endroit est digne. ” Comment devaient-ils chercher les personnes dignes ? Jésus leur a dit d’aller chez elles. “ Quand vous entrerez dans la maison, saluez la maisonnée ; et si la maison en est digne, que la paix que vous lui souhaitez vienne sur elle. ” Devaient-ils, pour se rendre chez les gens, attendre d’y être invités ? Remarquez ce que Jésus a ajouté : “ Partout où quelqu’un ne vous recevra pas ou n’écoutera pas vos paroles, en sortant de cette maison ou de cette ville secouez la poussière de vos pieds. ” (Mat. 10:11-14). Ces instructions indiquent clairement que, tandis qu’“ ils pass[aient] par le territoire, de village en village, annonçant la bonne nouvelle ”, les apôtres devaient prendre l’initiative de rendre visite aux gens à leur domicile. - La Tour de Garde du 15/07/2008 page 3

Jésus a-t-il envoyé ses disciples faire du porte à porte ? Dans un premier temps, on peut noter que la méthode consistant à envoyer les disciples deux par deux dans les villes et les villages n'a pas été systématiquement employée par Jésus. De fait, cette méthode n'est rapportée qu'une seule fois dans les Évangiles. En règle générale, Jésus enseignait de manière informelle, dans les lieux publics, dans les synagogues et dans le temple. Or les Témoins de Jéhovah ont établi la méthode du porte à porte comme étant fondamentale, leur principale forme de prédication, en prétendant suivre son exemple. Voila qui est paradoxal.

Dans un deuxième temps, lisons ce même récit dans l’Évangile de Luc :

Partout où vous entrerez dans une maison, dites d’abord : ‘ Paix à cette maison. ’ Et s’il y a là un ami de la paix, votre paix reposera sur lui. Mais si ce n’est pas le cas, elle reviendra vers vous. Restez donc dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu’on [vous] donnera, car l’ouvrier est digne de son salaire. Ne passez pas de maison en maison. - Luc 10:5-7

Luc apporte ici un éclairage qui complète bien celui de Matthieu. On peut noter tout d'abord l'expression "partout où vous entrerez dans une maison" qui sous-entend que les disciples n'allaient pas systématiquement dans toutes les maisons. D'ailleurs Jésus a clairement déconseillé à ses disciples de faire du porte à porte (verset 7).

Alors comment s'y prenaient-ils ? Selon toute vraisemblance, d'après la Bible et les coutumes de l'époque, leur activité consistait d'abord à entrer dans les villes et les villages et à évangéliser sur les places publiques, dans les rues, sur les marchés, bref là où se trouvaient la plupart des gens. On peut ensuite facilement imaginer qu'une personne intéressée les invite pour en savoir plus ou pour leur offrir l'hospitalité, ce que suggère le texte biblique ("mangeant et buvant ce qu'on vous donnera").

En conclusion, comme nous venons de le voir, affirmer imiter Jésus en instituant le porte à porte comme principale forme de prédication n'est tout simplement pas valable et va à l'encontre de ce que nous enseigne la Bible.

Comment prêchaient les premiers chrétiens ?

Voici ce que dit la Tour de Garde citée précédemment :

La Bible mentionne expressément que les apôtres prêchaient de maison en maison. Par exemple, Actes 5:42 dit à leur propos : “ Chaque jour, dans le temple et de maison en maison, ils continuaient sans arrêt à enseigner et à annoncer la bonne nouvelle concernant le Christ, Jésus. ” Une vingtaine d’années plus tard, l’apôtre Paul a rappelé ceci aux anciens de la congrégation d’Éphèse : “ Je ne me retenais pas de vous annoncer toutes les choses qui étaient profitables et de vous enseigner en public et de maison en maison. ” Paul avait-il rendu visite à ces anciens avant qu’ils deviennent croyants ? Manifestement, car il les avait instruits notamment “ sur la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus ”. (Actes 20:20, 21.) - La Tour de Garde du 15/07/2008 pages 3, 4 (*voir note à la fin de cet article)

Les premiers chrétiens prêchaient-ils réellement de porte à porte ? Il y a deux façons de répondre à cette question. Intéressons-nous tout d'abord aux coutumes du premier siècle. Dans le Nouveau testament, il y a plus de 30 passages ou les disciples de Jésus prêchaient sur les places publiques, les marchés, dans les synagogues et dans le temple. Il n'y a que deux occurrences de l'expression "de maison en maison" dans cette partie de la Bible. Ainsi, même sans tenir compte de l’erreur d'interprétation et/ou de traduction des Témoins (voir plus bas), on peut en déduire que c'était loin d'être la méthode préférée des premiers chrétiens pour évangéliser.

"De maison en maison" ou "dans les maisons" ?

La deuxième facette de la réponse consiste à s’intéresser à l'expression "de maison en maison" telle qu'elle apparaît dans les manuscrits grecs. Il ne s'agit pas d'entrer ici dans les détails de la langue grecque mais pour simplifier sachez que l'expression utilisée dans ces versets peut également être traduite par "dans les maisons particulières" ou "selon les maisons" (voir notes de la Traduction du Monde Nouveau avec notes et références sur ces versets, voir également d'autres traductions de la Bible). 

Examinons de plus près les deux passages en question :

Cependant, de Milet, il envoya appeler à Éphèse les anciens de la congrégation. Quand ils furent arrivés près de lui, il leur dit : “ Vous savez bien comment, depuis le premier jour où j’ai mis le pied dans [le district d’]Asie, j’ai été avec vous tout le temps,  travaillant comme un esclave pour le Seigneur, avec la plus grande humilité, avec larmes et dans les épreuves qui m’arrivaient par les complots des Juifs ; tandis que je ne me retenais pas de vous annoncer toutes les choses qui étaient profitables et de vous enseigner en public et de maison en maison. - Actes 20:17-20

Paul parlait ici aux anciens d’Éphèse. C'est bien eux dont il parle lorsqu'il dit "vous annoncer" et "vous enseigner". Et où enseignait-il ces anciens ? "en public et de maison en maison". L'expression "dans les maisons particulières" (celles des anciens) ne serait-elle pas plus appropriée ici ? Evidemment, et c'est d'ailleurs ainsi qu'est rendu ce passage dans la plupart des autres traduction de la Bible. La Tour de Garde citée plus haut va elle aussi dans ce sens : "Paul avait-il rendu visite à ces anciens avant qu’ils deviennent croyants ? Manifestement, [...]"

En outre, dans le texte grec c'est exactement la même expression qui est utilisée dans le verset ci-dessous :

Saul toutefois se mit à traiter la congrégation avec violence. Pénétrant dans une maison après l’autre et traînant dehors hommes et femmes, il les livrait à la prison. - Actes 8:3 (même expression que Actes 20:20 dans le texte grec)

Saul frappait-il à toutes les maisons pour livrer leurs occupants à la prison ou ciblait-il uniquement les maisons des chrétiens ? Selon la réponse on peut appliquer la même logique au texte de Actes 20:20.

Considérons maintenant le second verset où apparaît cette expression :

Et chaque jour, dans le temple et de maison en maison, ils continuaient sans arrêt à enseigner et à annoncer la bonne nouvelle concernant le Christ, Jésus. - Actes 5:42

L'expression grecque utilisée dans ce verset est identique à celle que l'on retrouve dans celui-ci :

Et jour après jour ils étaient assidus au temple, d’un commun accord, et ils prenaient leurs repas dans des maisons particulières et recevaient leur part de la nourriture avec grande joie et sincérité de cœur. - Actes 2:46 (même expression que Actes 5:42 dans le texte grec)

Que pouvons-nous déduire de ces passages ?  Les disciples prenaient-ils leurs repas "de maison en maison" ? Non évidemment, c'est pour cela que la Watchtower a rendu ce passage ainsi dans sa Bible. C'est donc la même logique qu'il faut appliquer à Actes 5:42. De fait, les premiers chrétiens ne possédaient pas d'Eglise ou de Salles du Royaume dans lesquelles ils pouvaient se réunir. Il se retrouvaient donc dans leurs maisons individuelles et c'est donc "dans les maisons particulières" qu'"ils continuaient sans arrêt à enseigner et à annoncer la bonne nouvelle".

Cela est confirmé par les versets suivants :

et [saluez] la congrégation qui est dans leur maison. - Romains 16:5
Adressez mes salutations aux frères qui sont à Laodicée, ainsi qu’à Nympha et à la congrégation qui est dans sa maison. - Colossiens 4:15

En conclusion : même si la traduction "de maison en maison" apparaissant dans Actes 5:42 n'est pas fausse d'un point de vue sémantique, c'est l'interprétation qu'en font les Témoins de Jéhovah qui est biaisée. Affirmer que faire du porte à porte de nos jours équivaut à suivre l'exemple de Jésus et des premiers chrétiens est tout simplement faux.

Pourquoi les Témoins de Jéhovah font-ils du porte à porte ?

Cette méthode de prédication est directement héritée de leur statut de société d'édition (Watchtower Bible and Tract Society). En effet, au début du XXème siècle les Témoins de Jéhovah, comme tous bons colporteurs, vendaient leurs livres et leurs brochures de porte à porte.

Aujourd'hui, pour un Témoin de Jéhovah, ne pas participer à la prédication (notamment au porte à porte) revient à devenir "inactif" ou "irrégulier". Il est considéré de ce fait comme spirituellement plus faible que les autres, n'étant plus "proclamateur actif". La prédication est donc un moyen pour l'organisation-mère de garder ses fidèles bien occupés, servant ses propres intérêts en faisant la promotion de son site web et de ses publications sur la Terre entière. Le fait de réclamer à chaque proclamateur un rapport mensuel nominatif contribue d'ailleurs fortement à renforcer cette forme de contrôle. A ce titre voyez ce que dit "innocemment" une Tour de Garde :

Pourtant, il nous est demandé de rapporter notre activité de prédication. Alors, comment devrions-nous considérer cette disposition ? Le rapport que nous remettons chaque mois est lié à notre attachement à Dieu - La Tour de Garde du 15/11/2014 page 16

Que signifie prêcher ?

La prédication (synonyme d'évangélisation ou d'enseignement) est bien sûr une activité que toute Eglise chrétienne se doit d'effectuer. Et c'est évidemment le cas ! Sinon comment expliquer qu'elles aient attiré autant de fidèles et que beaucoup connaissent actuellement un accroissement bien plus important que les Témoins de Jéhovah ?

Il y a bien des manières de prêcher, d'autant plus à notre époque avec les moyens modernes tels qu'Internet (réseaux sociaux...). Mais le moyen le plus efficace est certainement l'évangélisation "informelle" auprès de ses amis, de sa famille, de ses collègues de travail... Dans l'immense majorité des Eglises aucun rapport mensuel d'activité n'est demandé comme c'est le cas chez les Témoins. Cette activité doit être faite par chaque chrétien, à son niveau, et par la méthode qui lui convient. Les seuls comptes qu'il aura à rendre se feront devant son unique "chef", Jésus Christ (1 Corinthiens 11:3).

 

*Note : cette Tour de Garde ajoute ensuite :

Commentant Actes 20:20, un bibliste a déclaré : “ Il est intéressant de remarquer que ce prédicateur, le plus grand de tous, prêchait de maison en maison. ” — Word Pictures in the New Testament.

Il s'agit là encore d'une citation tronquée et manipulée, une technique très prisée de l'organisation. La citation complète peut être trouvée en quelques secondes sur Internet (Google Books) :

Traduction : "Le plus grand des prédicateurs prêchait de maison en maison. Il s’occupait sans cesse des affaires du Royaume comme dans la maison d'Aquila et Priscilla". 

Voici ce que dit 1 Corinthiens 16:19 cité en référence dans le commentaire :

Les congrégations d’Asie vous envoient leurs salutations. Aquila et Prisca, avec la congrégation qui est dans leur maison, vous saluent chaleureusement dans [le] Seigneur. - 1 Corinthiens 16:19

Cette citation et le texte de 1 Corinthiens confirment bien le fait que Paul ne faisait pas de porte à porte mais visitait plutôt les maisons de ses coreligionnaires pour les enseigner (synonyme d'évangéliser ou de prêcher). En effet, comme nous l'avons vu c'est dans ces "maisons" individuelles que se tenaient leurs rassemblements à l'époque.