L'un des enseignements fondamentaux des Témoins de Jéhovah (JW.ORG) concerne le Royaume de Dieu. Selon JW.ORG, ce Royaume serait avant tout un gouvernement. La doctrine des Témoins de Jéhovah concernant le Royaume de Dieu est-elle biblique ? C'est ce que nous allons vérifier dans cet article.

Ce qu'enseignent les Témoins de Jéhovah

D'après le livre "Qu'enseigne réellement la Bible ?", publié par les Témoins de Jéhovah, le Royaume de Dieu serait un gouvernement :

Le Royaume de Dieu est un gouvernement établi par Jéhovah Dieu et dirigé par un Roi qu’il a choisi. - "Qu'enseigne réellement la Bible ?", page 77 §4

Ce gouvernement céleste aurait selon eux commencé à régner en 1914. Il serait composé de Jésus, le Roi, et de 144000 Témoins de Jéhovah spécialement choisis par Dieu (voir le livre "Qu'enseigne réellement la Bible ?").

Qu'est-ce qu'un Royaume ?

Le premier problème posé par cette doctrine est qu'elle ne rend pas correctement le sens du mot "Royaume". Un "royaume", selon le dictionnaire Larousse est un "état gouverné par un roi", un "lieu, domaine où quelqu'un règne en maître". Le livre Étude perspicace des Écritures, publié par les Témoins de Jéhovah, volume 2 page 821, donne quant à lui cette définition :

Royaume : Pays ou État et habitants gouvernés par un roi ou, plus rarement, par une reine régnante. - Étude perspicace des Écritures, volume 2 page 821

Un royaume, par définition, n'est donc pas un gouvernement mais un lieu, un territoire, un pays et ses habitants. Quand on parle du Royaume de Belgique ou du Royaume-Uni, parle-t-on d'un gouvernement ou bien d'un territoire et de son peuple ? Dans le cas du Royaume biblique, c'est la même chose. Le Royaume de Dieu se réfère à l'ensemble de la sphère d'influence de Dieu, sur terre et dans le ciel, sphère d'influence qui s'étend aussi à des individus. Dieu étant créateur de toutes choses, ce Royaume n'a pas une portée purement terrestre ou purement spirituelle, il englobe toutes choses. On peut d'ailleurs ajouter que le mot grec biblique traduit par "Royaume" peut également être traduit par "Règne". Le Règne de Dieu évoque l'action souveraine de Dieu dans le temps et dans l'espace. Aujourd'hui, à cause de la rébellion et du péché de l'Homme, l'étendue de ce Royaume/Règne est limitée. Mais il trouvera son accomplissement parfait et complet dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre encore à venir (Ap chap. 21 et 22).

Evidemment, cela n'interdit pas qu'un royaume puisse être doté d'un gouvernement subordonné au maître ou au Roi. Mais le gouvernement d'un royaume, par définition, ce n'est pas le royaume lui-même ! Réduire le Royaume de Dieu à un simple gouvernement est donc une première erreur.

Le Royaume de Dieu dans la Bible

L'entrée dans le Royaume de Dieu

De nombreux textes bibliques ne cadrent pas avec la définition du Royaume de Dieu telle qu'énoncée par les Témoins. Par exemple, à de nombreuses reprises, Jésus parle à ses disciples de ceux qui peuvent entrer (ou non) dans le Royaume de Dieu (Mat 19.24, 21.31; Marc 9.47, 10.15, 10.23,24; Luc 6.20, 9.62, 18.16...). En Actes 14.22 les chrétiens affirment également que "c'est à travers beaucoup de difficultés qu'il nous faut entrer dans le Royaume de Dieu". Dans tous les cas, il ne s'agit pas d'entrer dans un gouvernement mais dans un lieu dans lequel Dieu régnera complètement. Considérons par exemple les deux textes suivants :

À ce moment-​là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui demandèrent : « Qui est le plus grand dans le royaume des cieux ? » Il appela alors un jeune enfant, le plaça au milieu d’eux et dit : « Vraiment je vous le dis, si vous ne changez pas et ne devenez pas comme de jeunes enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. Le plus grand dans le royaume des cieux, c’est donc celui qui s’humilie et devient comme ce jeune enfant. - Matthieu 18.1-4

Ici il est évident que Jésus encourage tous ses disciples à changer et à s'humilier pour entrer dans le Royaume de Dieu (non pas un gouvernement mais la nouvelle création à venir).

Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » Ils furent encore plus surpris et lui dirent : « Qui donc peut être sauvé ? » Les regardant droit dans les yeux, Jésus leur répondit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu. Car pour Dieu, tout est possible. » - Marc 10.25-27

C'est encore plus clair dans ce texte car la notion "d'entrer dans le Royaume de Dieu" est intimement liée à la notion de salut ("Qui donc peut être sauvé ?"). Or la destination des croyants, de ceux qui sont sauvés, n'est pas d'entrer dans un gouvernement mais dans un paradis, les "nouveaux cieux et la nouvelle terre" (2 Pierre 3.13).

La tentative de parade de JW.ORG

Puisque, selon les Témoins de Jéhovah, l'entrée dans le royaume-gouvernement n'est réservée qu'au groupe des 144000, comment expliquent-ils ces textes ? En règle générale, ils restent flous sur la signification de l'entrée dans le Royaume, ou alors ils prennent la liberté de les appliquer aussi, "par extension", à tous les autres Témoins de Jéhovah, cela sans fondement biblique. Mais le livre de référence "Etudes Perspicaces" est très clair : Jésus ne parlait pas de tous ses disciples mais uniquement des 144000 Témoins qui régneraient avec lui ! Après avoir passé en revue toutes les conditions évoquées par Jésus pour "entrer dans le Royaume", nous lisons cette conclusion :

Comme cela ressort de paroles que Jésus prononça plus tard, non seulement le Chef du Royaume à venir prouverait son abnégation au point de donner sa vie en faveur de son peuple, mais encore tous ceux qui lui seraient associés dans ce gouvernement seraient également des personnes qui chercheraient à servir plutôt qu’à être servies. - Étude perspicace des Écritures (volume 2), page 832, "L'entrée dans le Royaume".

Pour les Témoins de Jéhovah, les paroles de Jésus (comme l'ensemble du Nouveau Testament d'ailleurs) n'étaient donc pas destinées en premier lieu à tous ses disciples mais seulement à une (future) fraction d'entre eux. Chacun jugera de la pertinence de cette compréhension.

Les brebis qui "héritent du Royaume"

Lorsque Jésus évoque le sort de ses brebis après le Jugement, il leur promet qu'elles vont hériter d'un royaume :

« Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, vous qui avez été bénis par mon Père, et héritez du royaume qui a été préparé pour vous depuis la fondation du monde. - Mat 25.34

Jésus ne promet pas ici à ses brebis qu'elles vont hériter d'un gouvernement mais bien d'un territoire, un espace où Christ sera seul maître : la nouvelle création. C'est ce Royaume qu'il a promis et dont hériteront tous ceux qui aiment Dieu, selon Jacques 2.5.

Même remarque pour 1 Corinthiens 6.9-11 ou Galates 5.21 où Paul parle de ceux qui n'entreront pas dans le Royaume de Dieu.

La tentative de parade de JW.ORG

Comment ces brebis, qui selon les Témoins de Jéhovah ne font pas partie des 144000 élus, peuvent-elles hériter du royaume-gouvernement ? Sans surprise, c'est un sujet qui est très rarement évoqué dans les publications de JW.ORG. Et pour cause ! La référence la plus récente sur ce sujet date de 1995 ! Voici ce que nous y lisons :

Jésus prononce son jugement sur les brebis: “Venez, vous qui avez été [bénies] par mon Père, héritez du royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.” Quelle invitation chaleureuse, “Venez”! Pour aller où? À la vie éternelle; il le dit en résumé: “Les justes [iront] à la vie éternelle.” — Matthieu 25:34, 46. Dans la parabole des talents, Jésus a indiqué ce qui est requis des fidèles qui régneront avec lui au ciel, et dans celle des brebis et des chèvres, il montre ce qu’on attend des sujets du Royaume (Matthieu 25:14-23). En clair, le soutien sans réserve que les brebis apportent aux frères de Jésus leur vaut d’hériter une place dans le domaine terrestre de son Royaume. Elles vivront sur une terre paradisiaque, avenir que Dieu prépare pour elles “depuis la fondation du monde” des humains rachetables. - - La Tour de Garde, 10/1995, page 27 §16, 17 

Hériter du Royaume signifie donc, pour les Témoins de Jéhovah, devenir des "sujets" terrestres du royaume-gouvernement céleste. Vous avez bien lu : les Témoins de Jéhovah se donnent le droit de découper le Royaume de Dieu en morceaux et de décider de quel morceau héritent les uns et les autres, tout cela sans aucun appui biblique. Pire, c'est par leur "soutien sans réserve aux frères de Jésus" (autrement dit à l'organisation), et non par leur foi en l'oeuvre salvatrice de Christ, que ces brebis héritent de leur portion de Royaume ! Ce n'est ni plus ni moins qu'un salut par les oeuvres, version JW.ORG.

Le cas d'Abraham, Isaac et Jacob

Le cas d'Abraham, Isaac et Jacob est également très intéressant. Lisons ce qu'a dit Jésus à leur sujet :

C’est alors que vous pleurerez et grincerez des dents, quand vous verrez Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, tandis que vous, vous serez jetés dehors. - Luc 13.28

Ici Jésus déclare simplement que Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes seront dans le Royaume de Dieu, autrement dit dans la nouvelle création à venir, après le Jour du Jugement. Pour être cohérents avec leur définition du Royaume de Dieu, les Témoins de Jéhovah devraient donc affirmer que ces personnages de l'ancien testament font (ou feront) partie du gouvernement céleste de Dieu. Mais ce n'est pas le cas. En effet, selon eux, l'accès à ce gouvernement n'a été ouvert aux humains qu'après la Pentecôte de l'an 33. Problème !

La tentative de parade de JW.ORG

Comme prévu, JW.ORG est très peu bavard sur ce texte qui leur pose un gros problème (comme tant d'autres). La référence la plus récente, cette fois, date de 1990 ! Et voici ce que nous lisons :

Le contexte montre que Jésus parlait de l’entrée dans le Royaume céleste de Dieu (...). Bien que de vastes multitudes aient entendu Jésus, les gens qui l’ont accepté et ont par la suite obtenu l’espérance céleste ont été peu nombreux. Toutefois, le petit troupeau d’humains engendrés de l’esprit qui ont reçu cette récompense pouvait être comparé à Jacob étendu à table au ciel avec Jéhovah (le Grand Abraham) et son Fils (représenté par Isaac). - La Tour de Garde du 15/03/1990 page 31

Abraham, Isaac et Jacob ne sont donc pas vraiment Abraham, Isaac et Jacob mais deviennent, comme par magie, des symboles qui représentent la "partie céleste" de ce Royaume. Pourquoi uniquement cette partie ? Et "tous les prophètes", qui représentent-ils ? Où sont-ils passés ? Mystère. De plus cela revient à dire que Jésus aurait énoncé une véritable énigme à ses disciples, incapables de comprendre ces symboles qui ne seraient expliqués que 2000 ans plus tard par les Témoins de Jéhovah ! Etant donné que rien n'a été publié sur ce passage depuis 1990, il semblerait que les Témoins de Jéhovah eux-mêmes ne soient pas convaincus par cette explication.

Le Royaume de Dieu et la nouvelle naissance

Nous arrivons ici à un point absolument crucial de la doctrine du Royaume de Dieu chez les Témoins de Jéhovah. C'est sur ce texte que tout bascule. Il s'agit de l'explication de Jésus quant à la nouvelle naissance. Lisons :

Il y avait un homme d’entre les pharisiens qui s’appelait Nicodème; c’était un chef juif. Il alla voir Jésus de nuit et lui dit : « Rabbi, nous savons que tu es un enseignant venu de Dieu, car personne ne peut accomplir les miracles que tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui. » Jésus lui dit alors : « Oui, je te le dis, c’est la vérité : si quelqu’un ne naît pas de nouveau, il ne peut pas voir le royaume de Dieu. » Nicodème lui demanda : « Comment un homme peut-​il naître quand il est vieux ? Il ne peut tout de même pas entrer dans le ventre de sa mère et naître une deuxième fois ? » Jésus répondit : « Oui, je te le dis, c’est la vérité : si quelqu’un ne naît pas d’eau et d’esprit, il ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’esprit est esprit. Ne t’étonne pas parce que je t’ai dit : “Vous devez naître de nouveau.” Le vent souffle où il veut, et tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. C’est la même chose pour tous ceux qui sont nés de l’esprit. » - Jean 3.1-7

Ce texte est souvent lu à l'occasion de la soirée du "Mémorial". C'est le texte charnière qui est censé expliquer la doctrine des deux classes de chrétiens. Nous retrouvons cette explication ici par exemple :

Par conséquent, quand Jésus affirmait que l’on doit naître de nouveau pour “ entrer dans le royaume de Dieu ”, que voulait-​il dire ? Qu’il faut naître de nouveau pour faire partie de ceux qui iront vivre au ciel pour y régner avec lui. En résumé, la nouvelle naissance a pour but de préparer un nombre limité d’humains à régner au ciel avec Christ. - La Tour de Garde du 01/04/2009 page 8

Pour les Témoins de Jéhovah, la nouvelle naissance ne concerne donc pas tous ceux qui entreront dans la nouvelle création mais uniquement ceux qui entreront dans le royaume-gouvernement de Dieu ! Evidemment, cette interprétation suppose une fois de plus de tordre le sens du Royaume de Dieu pour en faire uniquement un "gouvernement", ce qui est erroné. Mais elle suppose également de rayer de la Bible de nombreux textes qui montrent clairement que tout croyant est né de nouveau, et donc que tout croyant entrera dans le Royaume de Dieu (ce qui semble logique) ! Par exemple :

Cependant, tous ceux qui l’ont reçu [Jésus], il leur a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, parce qu’ils exerçaient la foi dans son nom ; et ils sont nés, non du sang ou d’une volonté de chair ou de la volonté de l’homme, mais de Dieu. - Jean 1:12, 13
Tout homme qui croit que Jésus est le Christ est né de Dieu, et tout homme qui aime celui qui a fait naître aime celui qui est né de celui-là. Par là nous pouvons savoir que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu et que nous pratiquons ses commandements. Car voici ce que signifie l’amour de Dieu : que nous observions ses commandements ; et pourtant ses commandements ne sont pas pesants, parce que tout ce qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Et voici la victoire qui a vaincu le monde : notre foi. Qui est le vainqueur du monde, sinon celui qui a foi que Jésus est le Fils de Dieu ? - 1 Jean 5:1-5

Aucune publication, aucune explication des Témoins de Jéhovah ne peut venir à bout de ces magnifiques textes sans les amputer, les atténuer ou les déformer. La nouvelle naissance est pourtant un merveilleux cadeau de Dieu. Comme l'a dit le Seigneur cette nouvelle naissance est nécessaire pour voir le Royaume de Dieu et y entrer. Cette nouvelle naissance est donnée à tous ceux qui mettent leur foi en Jésus-Christ pour leur salut. Par cette nouvelle naissance nous devenons des enfants de Dieu avec tous les bienfaits qui en découlent.  Les "enseignants" de JW.ORG privent volontairement des millions de Témoins de Jéhovah de cette étroite communion avec Dieu et avec le Seigneur Jésus-Christ et, au final, de l'entrée dans le Royaume de Dieu. Tout cela pour les rendre dépendants de leur organisation et d'une "classe" de chrétiens avec laquelle ils doivent collaborer pour décrocher leur salut. C'est très grave !

Conclusion

Le Royaume de Dieu est un vaste sujet et je n'ai fait que l'effleurer dans cet article en me concentrant sur l'approche erronée des Témoins de Jéhovah. Nous avons vu que leur définition du Royaume de Dieu en tant que gouvernement n'est pas fondée, ni biblique. Nous avons vu à quel point les paroles puissantes de Jésus les mettent en difficulté et mis en évidence la manière dont ils les déforment, les transforment ou les ignorent purement et simplement.

Nous avons vu comment les Témoins de Jéhovah construisent leur doctrine des deux classes de chrétiens sur cette conception erronée du Royaume de Dieu. L'organisation s'approprie honteusement ce Royaume, en affirmant que seuls une poignée de Témoins de Jéhovah (dont les leaders du mouvement) peuvent y entrer et comment le reste des fidèles doivent "coopérer" avec eux pour gagner leur salut. C'est un système bien huilé, mis au point dans les années 30 par Rutherford et qui, presque 100 ans plus tard, continue de détourner des millions d'humains d'une véritable communion avec le seul et unique moyen de salut, Jésus-Christ.

Malheur à vous, scribes et pharisiens ! Hypocrites ! Parce que vous fermez la porte du royaume des cieux devant les hommes. Vous, vous n’entrez pas, et ceux qui veulent entrer, vous les en empêchez - Matthieu 23.13