La Bible des Témoins de Jéhovah insère le nom "Jéhovah" à la place de "Seigneur" à 237 endroits dans le Nouveau Testament. Est-ce justifié ?

C'est un fait : aucun des plus de 5000 manuscrits originaux du Nouveau Testament ne contient le tétragramme. Si le rétablissement du nom de Dieu dans l'Ancien Testament est indiscutablement à mettre au crédit de la Traduction du Monde Nouveau, son insertion dans le Nouveau Testament n'a aucune légitimité et, de ce fait, dépend entièrement de la volonté des traducteurs à faire passer tel ou tel message théologique. D'ailleurs, il s'agit là de la seule traduction de la Bible à faire ce remplacement arbitraire.

Je n'ai pas l'intention ici de faire une étude approfondie de chacune des 237 occurrences du mot "Jéhovah" dans le Nouveau Testament de la Traduction du Monde Nouveau. Je voudrais seulement souligner l'aspect complètement partial de certaines insertions, manifestement destinées à amoindrir l'importance, la nature et le rôle de Jésus Christ pour les chrétiens.

Cela est logique lorsque l'on considère le fait que les Témoins ont cessé d'adorer le Fils de Dieu en 1954, date de parution de la Traduction du Monde Nouveau. Ceci explique cela...

D'une manière générale, lorsque vous lisez un passage dans les écritures grecques chrétiennes de la Bible des Témoins de Jéhovah, efforcez-vous mentalement de remettre "Seigneur" (kurios en grec dans les manuscrits originaux) à la place de "Jéhovah" et redécouvrez le sens de ce passage.

Quelques exemples frappants

Pour l'apôtre Paul, le Seigneur était Jésus Christ :

pour nous il y a réellement un seul Dieu le Père, de qui toutes choses sont, et nous pour lui ; et il y a un seul Seigneur, Jésus Christ, par l’intermédiaire de qui toutes choses sont, et nous par son intermédiaire. - 1 Corinthiens 8:6

Maintenant lisez attentivement les passages suivants. D'après le contexte, le « Seigneur » que j'ai mis en gras désigne-t-il Jésus ou Jéhovah ? La Traduction du Monde Nouveau est la seule Bible à mettre systématiquement "Jéhovah" à ces endroits. A vous de juger !

Car si tu déclares publiquement cette ‘ parole dans ta bouche même ’, que Jésus est Seigneur, et si tu exerces la foi dans ton cœur que Dieu l’a relevé d’entre les morts, tu seras sauvé. Car c’est avec le cœur qu’on exerce la foi pour la justice, mais c’est avec la bouche qu’on fait la déclaration publique pour le salut. Car l’Écriture dit : “ Quiconque met sa foi en lui ne sera pas déçu.” Il n’y a pas en effet de distinction entre Juif et Grec, car il y a le même Seigneur au-dessus de tous, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent. Car “ tout homme qui invoquera le nom du Seigneur sera sauvé ”. Cependant, comment invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas foi ? Et comment auront-ils foi en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment entendront-ils sans quelqu’un qui prêche ? Et comment prêcheront-ils, à moins qu’ils n’aient été envoyés ? Comme c’est écrit : “ Qu’ils sont jolis les pieds de ceux qui annoncent des bonnes nouvelles de choses bonnes ! ” - Romains 10:9-15 (voir 1 Corinthiens 1:2)
Il demanda alors des lumières, entra d’un bond et, pris de tremblement, il tomba devant Paul et Silas. Puis il les mena dehors et dit : “ Messieurs, que dois-je faire pour être sauvé ? ” Ils dirent : “ Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta maisonnée. ” Et ils lui dirent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison. Et il les prit avec lui à cette heure de la nuit et lava leurs plaies ; et ils furent tous baptisés, lui et les siens, sur-le-champ. Il les fit venir dans sa maison, il dressa une table devant eux, et il se réjouit beaucoup avec toute sa maisonnée maintenant qu’il avait cru Dieu. - Actes 16:29-34
Tel juge un jour supérieur à un autre ; tel autre juge qu’un jour est pareil à tous les autres ; que chacun soit pleinement convaincu dans sa propre pensée. Celui qui observe le jour l’observe pour le Seigneur. De plus, celui qui mange, mange pour le Seigneur  car il rend grâces à Dieu ; et celui qui ne mange pas ne mange pas pour le Seigneur  et pourtant il rend grâces à Dieu. Aucun de nous en effet ne vit que pour ce qui le concerne, et aucun ne meurt que pour ce qui le concerne ; car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur  et de même si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur  Donc, si nous vivons et de même si nous mourons, nous appartenons au Seigneur. Car c’est pour cela que Christ est mort et a repris vie, pour être Seigneur et sur les morts et sur les vivants. - Romains 14:5-9
Que la parole du Christ réside en vous richement en toute sagesse. Continuez à vous enseigner et à vous avertir les uns les autres par des psaumes, des louanges à Dieu, des chants spirituels accompagnés de charme, chantant dans vos cœurs au SeigneurEt ce que vous faites en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, remerciant par lui Dieu le Père [...]. Tout ce que vous faites, travaillez-y de toute votre âme, comme pour le Seigneur et non pour les hommes, car vous savez que c’est du Seigneur que vous recevrez la juste récompense de l’héritage. Travaillez comme des esclaves pour le Maître, Christ [...]. - Colossiens 3:16, 17, 23, 24
Et ils continuèrent à lancer des pierres à Étienne, tandis qu’il appelait et disait : “ Seigneur Jésus, reçois mon esprit.” Puis, pliant les genoux, il cria d’une voix forte : “ Seigneur, ne leur compte pas ce péché. ” Et après avoir dit cela, il s’endormit [dans la mort]. - Actes 7:59, 60
Cependant, nous sommes obligés de toujours remercier Dieu pour vous, frères aimés du Seigneur, parce que Dieu vous a choisis dès [le] commencement pour le salut en vous sanctifiant avec de l’esprit et par votre foi en la vérité. C’est à cette [destinée même] qu’il vous a appelés grâce à la bonne nouvelle que nous annonçons, pour acquérir la gloire de notre Seigneur Jésus Christ. - 2 Thessaloniciens 2:13, 14
parce que le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, et ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord. Ensuite nous les vivants qui survivons, nous serons, ensemble avec eux, emportés dans des nuages à la rencontre du Seigneur dans les airs ; et de cette façon nous serons toujours avec [le] Seigneur. Continuez donc à vous consoler les uns les autres par ces paroles. Or, quant aux temps et aux époques, frères, vous n’avez pas besoin qu’on vous écrive quoi que ce soit. Car vous savez très bien vous-mêmes que le jour du Seigneur vient exactement comme un voleur dans la nuit. - 1 Thessaloniciens 4:16-5:2
Et ce que vous faites en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, remerciant par lui Dieu le Père. Femmes, soyez soumises à [vos] maris, comme il convient dans [le] Seigneur. Maris, continuez à aimer [vos] femmes et ne vous aigrissez pas contre elles. Enfants, obéissez en tout à [vos] parents, car cela est agréable dans [le] Seigneur. Pères, n’exaspérez pas vos enfants, pour qu’ils ne se découragent pas. Esclaves, obéissez en tout à ceux qui sont [vos] maîtres selon la chair, servant non parce qu’on vous voit [et] pour plaire aux hommes, mais avec sincérité de cœur, avec crainte du Seigneur. Tout ce que vous faites, travaillez-y de toute votre âme, comme pour le Seigneur et non pour les hommes, car vous savez que c’est du Seigneur que vous recevrez la juste récompense de l’héritage. Travaillez comme des esclaves pour le Maître, Christ. - Colossiens 3:17-24
Mais leurs facultés mentales se sont émoussées. Car jusqu’à ce jour ce même voile demeure, à la lecture de l’ancienne alliance, sans être levé, parce qu’il est aboli par le moyen de Christ. Oui, jusqu’à ce jour, chaque fois qu’on lit Moïse, un voile se trouve sur leur cœur. Mais quand on se tourne vers le Seigneur, le voile est enlevé. Or le Seigneur est l’Esprit ; et là où est l’esprit du Seigneur, là est la liberté. Et nous tous — alors que, le visage dévoilé, nous reflétons comme des miroirs la gloire du Seigneur —, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, exactement comme cela est accompli par le Seigneur [l’]Esprit. - 2 Corinthiens 3:14-18
Cependant, nous sommes obligés de toujours remercier Dieu pour vous, frères aimés du Seigneur, parce que Dieu vous a choisis dès [le] commencement pour le salut en vous sanctifiant avec de l’esprit et par votre foi en la vérité. C’est à cette [destinée même] qu’il vous a appelés grâce à la bonne nouvelle que nous annonçons, pour acquérir la gloire de notre Seigneur Jésus Christ. - 2 Thessaloniciens 2:13, 14

D'autres passages viendront enrichir cet article au fur et à mesure de mes découvertes et de vos messages... 

Voyez-vous la logique rétablie dans ces versets ? A leur lecture, Jésus ne prend-il pas une nouvelle dimension pour vous ? Dans tous les cas, sachez qu'il est toujours plus intéressant de ne pas se limiter à une seule traduction de la Bible mais à en consulter plusieurs en parallèle.

La divinité de Jésus édulcorée

A ce sujet voir : La divinité de Jésus selon la Bible - Ancien Testament et La Traduction du Monde Nouveau