Les Témoins de Jéhovah enseignent que Jésus n'a pas été ressuscité corporellement mais en tant qu'être spirituel. Cette doctrine est-elle soutenue par la Bible ?

Ce qu'enseignent les Témoins de Jéhovah

Voici l'argumentation des Témoins de Jéhovah que nous retrouvons sur leur site officiel :

La Bible dit que Jésus a « été mis à mort dans la chair, mais [...] rendu à la vie dans l’esprit » (1 Pierre 3:18 ; Actes 13:34 ; 1 Corinthiens 15:45 ; 2 Corinthiens 5:16).

Jésus lui-même a expliqué qu’il ne serait pas ressuscité avec son corps de chair et de sang. Il a déclaré qu’il donnerait sa « chair pour la vie du monde », comme rançon pour l’humanité (Jean 6:51 ; Matthieu 20:28). S’il avait repris son corps physique à sa résurrection, son sacrifice aurait été annulé. Cependant, cela n’a pas été le cas, car la Bible dit qu’il a sacrifié sa chair et son sang « une fois pour toutes » (Hébreux 9:11, 12).

Si Jésus a été relevé avec un corps spirituel, comment ses disciples ont-ils pu le voir ?

Les créatures spirituelles peuvent prendre une forme humaine. Des anges l’ont fait dans le passé, et ils ont même mangé et bu avec des humains (Genèse 18:1-8 ; 19:1-3). Mais ils restaient des créatures spirituelles, capables de quitter le monde physique (Juges 13:15-21).

Après sa résurrection, Jésus a aussi pris temporairement une forme humaine, comme l’avaient fait des anges auparavant. En tant que créature spirituelle, il pouvait apparaître et disparaître à tout moment (Luc 24:31 ; Jean 20:19, 26). Les corps de chair avec lesquels il s’est matérialisé n’étaient pas les mêmes d’une apparition à une autre. Ainsi, même les amis les plus proches de Jésus ne l’ont reconnu que grâce à ses paroles ou à ses actions (Luc 24:30, 31, 35 ; Jean 20:14-16 ; 21:6, 7).

Quand Jésus est apparu à l’apôtre Thomas, il a revêtu un corps avec les marques de ses blessures pour renforcer la foi de Thomas qui doutait de sa résurrection (Jean 20:24-29).

Source : http://www.jw.org/fr/la-bible-et-vous/questions-bibliques/corps-de-jesus/

Voir aussi http://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/1102009471 et http://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/1101989262#h=5

Pourquoi cet enseignement est faux 

Reprenons les arguments l'un après l'autre et je compléterai également la démonstration avec de nombreux textes "oubliés" dans l'explication des Témoins de Jéhovah :

Que signifie 1 Pierre 3:18 ?

Les Témoins avancent les paroles de l'apôtre Pierre qui dit que Jésus est "mis à mort dans la chair, mais ayant été rendu à la vie dans l’esprit" (1 Pierre 3:18 selon la Traduction du Monde Nouveau). Ce verset ne dit pas que Jésus-Christ est ressuscité en tant qu'esprit mais "dans l'esprit" ce qui est bien différent. D'autres traductions de la Bible nous aident à mieux comprendre le sens de ce verset :

Christ aussi a souffert, et ce une fois pour toutes, pour les péchés. Lui le juste, il a souffert pour des injustes afin de vous conduire à Dieu. Il a souffert une mort humaine, mais il a été rendu à la vie par l'Esprit. - 1 Pierre 3:18, Second 21
Car le Christ lui-même a souffert une fois pour toutes en rapport avec les péchés, lui, juste, pour des injustes, afin de vous amener à Dieu. Mis à mort quant à la chair, il a été rendu vivant quant à l'Esprit. - 1 Pierre 3:18, Nouvelle Bible Second
En effet, le Christ lui-même a souffert pour les péchés, une fois pour toutes, lui juste pour les injustes, afin de vous présenter à Dieu, lui mis à mort en sa chair, mais rendu à la vie par l'Esprit.- 1 Pierre 3:18, TOB

Voir d'autres traductions ici.

Pierre a utilisé exactement la même expression quelques versets plus loin en 1 Pierre 4:6 :

En fait, c’est pour cela que la bonne nouvelle a aussi été annoncée aux morts, afin qu’ils puissent être jugés quant à la chair du point de vue des hommes, mais qu’ils puissent vivre quant à l’esprit du point de vue de Dieu. - 1 Pierre 4:6

On mettant les deux versets de Pierre en perspective on comprend mieux le sens de cette expression. Dans ce verset Pierre applique exactement la même logique (opposition chair/esprit) à tous les morts, pas seulement à Jésus ! Or chacun sait que la Bible annonce une résurrection des morts sur terre, dans leurs corps de chair, et non en tant qu'esprits (1 Thessaloniciens 4:15-17). Ainsi en 1 Pierre 4:6 l'apôtre n'est pas en train d'expliquer que les morts seront rendus vivants en tant qu'esprits, ce qui aurait été contraire à la compréhension juive de l'époque et aux prophéties de l'Ancien Testament (Daniel 12:2 par exemple), mais plutôt qu'ils ont un espoir de vivre à nouveau grâce à la résurrection, grâce à (ou "par") l'esprit. Il est vrai que ces passages sont plutôt délicats à comprendre et mériteraient de plus amples développements mais nous en savons suffisamment pour prouver que 1 Pierre 3:18 ne peut pas être utilisé pour affirmer que Jésus a été ressuscité en tant qu'esprit.

En ce qui concerne la déclaration de Paul en 1 Corinthiens 15:50 ("la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu"), l'expression "la chair et le sang" renvoie à notre nature actuelle qui est corruptible (voir suite du verset). Pour hériter du Royaume de Dieu les chrétiens devront effectivement être "transformés" ou "changés" pour recevoir un corps incorruptible (voir verset 42). Ce verset ne nous renseigne donc pas sur le corps qu'avait Jésus lors de sa résurrection.

Que signifie 1 Corinthiens 15:45 ?

Les Témoins de Jéhovah utilisent également ce texte pour prouver que Jésus est ressuscité de manière spirituelle :

C’est même écrit ainsi : “ Le premier homme Adam devint une âme vivante. ” Le dernier Adam est devenu un esprit donnant la vie. - 1 Corinthiens 15:45

Paul écrit ici que Jésus est devenu un esprit donnant la vie ou, selon d'autres traductions, un "esprit vivifiant". En quel sens ? Pour comprendre la deuxième phrase de ce verset il faut bien comprendre la première car la construction de Paul est symétrique ("le premier Adam"... / "le dernier Adam"...). 

La première phrase fait référence à la création du premier homme, Adam. Genèse 2:7 nous explique qu'Adam est "devenu une âme vivante" à partir du moment où Dieu lui donna le souffle de vie (ou "esprit"). Vous comprenez maintenant à quoi Paul fait référence dans la deuxième partie. En effet dans la deuxième phrase Paul nous explique que Jésus est devenu "un esprit (ou souffle) donnant la vie", le comparant par là à l'esprit, ou souffle, qui a donné la vie au premier Adam. Ainsi il démontre toute la puissance du rachat de l'humanité par le sacrifice du Christ (Jean 3:16; 1 Jean 5:11, 12).

En effet, par sa mort et sa résurrection, Jésus est devenu à même de donner la vie à tous ceux qui mettent leur foi en lui. D'ailleurs n'a-t-il pas dit qu'il donne la vie à qui il veut ?

Car, de même que le Père relève les morts et leur rend la vie, ainsi le Fils aussi rend la vie à ceux qu’il veut (...) Car, de même que le Père a la vie en lui-même, ainsi il a accordé aussi au Fils d’avoir la vie en lui-même - Jean 5:21, 26

Jésus est donc devenu cet "esprit (ou souffle) donnant la vie" pour tous les humains qui mettent leur foi en lui, en les délivrant du péché hérité du premier Adam.

Jésus lui dit : “ Je suis la résurrection et la vie. Qui exerce la foi en moi, même s’il meurt, prendra vie - Jean 11:25 (voir aussi Jean 14:6)

Comme pour Jésus, la Bible souligne à plusieurs reprises le rôle "vivifiant" de l'esprit saint (Jean 6:63; 2 Corinthiens 3:6; Galates 6:8), allant jusqu'à dire que le Seigneur lui-même "est l'Esprit" (2 Corinthiens 3:17, 18). La Parole nous dit également que "l'Esprit qui donne la vie" nous libère du péché et de la mort (Romains 8:2).

1 Corinthiens 15:45 ne fait donc pas référence à la nature du corps de Christ après sa résurrection, mais à ce qu'il est "devenu" par sa mort et sa résurrection, à son rôle salvateur et à son action vivifiante pour tous les hommes par l'Esprit Saint qui nous libère de la servitude du péché. D'autres diront que Paul évoque ce qu'est devenu Jésus une fois remonté au ciel auprès de son Père. Quoi qu'il en soit, dans un cas comme dans l'autre ce passage n'est pas incompatible avec une résurrection corporelle du Seigneur.

Jésus peut-il reprendre le corps qu'il a donné ?

L'argument selon lequel Jésus a donné son corps en sacrifice et qu'il ne peut donc le reprendre n'a aucun sens. En effet, ce n'est pas uniquement un corps que Jésus a donné en sacrifice mais sa VIE. Jésus devait mourir, rester trois jours dans la tombe puis ressusciter. Jésus a donc bien repris sa VIE et sa personne toute entière (Jean 10:17; 1 Corinthiens 15:3, 4; Galates 1:4). Le raisonnement des Témoins de Jéhovah n'est donc pas valable car pour être cohérents ils devraient reconnaître que Jésus, ayant offert sa vie en sacrifice pour sauver l'humanité, ne pouvait pas la reprendre ! Or c'est précisément ce qu'il a fait.

Voyez ce que Jésus déclare à propos de sa vie humaine qu'il va sacrifier pour les péchés de l'humanité :

C’est pourquoi le Père m’aime, parce que je livre mon âme, afin de la recevoir de nouveau. Personne ne me l’a enlevée, mais je la livre de ma propre initiative. J’ai pouvoir de la livrer, et j’ai pouvoir de la recevoir de nouveau - Jean 10:17, 18.

Jésus avait reçu tout pouvoir sur sa propre vie humaine. Il était tout à fait capable de la recevoir de nouveau.

Mais le texte qui prouve sans le moindre doute possible la résurrection corporelle de Jésus est certainement celui-ci :

Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : “ Le zèle pour ta maison me dévorera. ” En réponse donc les Juifs lui dirent : “ Quel signe as-tu à nous montrer, puisque tu fais ces choses ? ” En réponse Jésus leur dit : “ Abattez ce temple, et en trois jours je le relèverai. ” Les Juifs dirent donc : “ Ce temple a été bâti en quarante-six ans, et toi, tu le relèveras en trois jours ? ” Mais il parlait du temple de son corps. Quand donc il fut relevé d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il disait cela ; et ils crurent l’Écriture et la parole que Jésus avait dite. - Jean 2:19-22

Ce passage démontre que la foi des disciples est née précisément à cause de l'accomplissement de la parole de Jésus : celle de relever son CORPS PHYSIQUE, comparé au temple de Jérusalem ! Si Jésus était ressuscité en tant qu'esprit, si il n'avait pas relevé son corps, alors il aurait menti et cette prophétie ne se serait jamais accomplie. Ainsi, Jésus a non seulement récupéré sa vie, mais il a aussi récupéré son propre corps physique comme il l'avait promis.

Jésus avait-il revêtu un corps factice après sa résurrection ?

Les Témoins de Jéhovah prétendent que Jésus s'est revêtu d'un corps factice pour prouver sa résurrection à ses disciples. Mais cet enseignement, en plus d'être faux, est pervers car il implique que Jésus a voulu tromper ses disciples.

La Bible enseigne et confirme implicitement que Jésus-Christ est né et a vécu en tant que Fils de l'Homme sur la terre, et qu'il est mort et ressuscité en tant que Fils de l'Homme. Jésus-Christ lui-même déclare qu'il est ressuscité d’entre les morts corporellement et non en tant qu'esprit:

Voyez mes mains et mes pieds : que c’est moi-même ; palpez-moi et voyez, parce qu’un esprit n’a ni chair ni os, comme vous constatez que j’en ai. ” [[Et comme il disait cela, il leur montra ses mains et ses pieds.]] Et tandis que, de joie uniquement, ils ne croyaient pas encore et s’étonnaient, il leur dit : “ Avez-vous ici quelque chose à manger ? ” - Luc 24:39-41

Les disciples de Jésus croyaient voir un esprit et étaient terrifiés, mais Jésus les rassure en leur prouvant qu'il n'en est pas un. Pourquoi aurait-il cherché à les duper à ce moment alors que c'était là l'occasion rêvée de leur dire qu'il était bien ressuscité en esprit ? Pourquoi aurait-il cherché à leur faire croire que ce corps était vraiment le corps qui a été pendu à la croix si ce n'était pas le cas ?

Dans une autre circonstance, afin de prouver sa résurrection réelle et corporelle, il demande à son disciple Thomas:

Puis il dit à Thomas : “ Mets ton doigt ici, et vois mes mains, et prends ta main et enfonce-la dans mon côté ; et cesse d’être incrédule, mais mets-toi à croire. ” - Jean 20:27

Arrêtons-nous et réfléchissons un peu à la signification de cet événement. Jésus montre-t-il à ses disciples son corps réel ressuscité ou un corps factice, une copie de l'ancien ? Présentait-il un corps qui n'est pas vraiment le sien, dans le seul but de convaincre ses disciples de sa résurrection ? C'est ce qu’affirment les Témoins de Jéhovah. Selon eux les traces des clous dans ses mains, dans ses pieds et la blessure du côté qu'il montre aux disciples ne sont pas du tout réelles. Ces traces et blessures ne sont pas en réalité celles de son corps ressuscité mais celles d'un corps provisoire et irréel qu'il avait pris dans le but de convaincre ses disciples. Mais une telle prétention fait de Jésus-Christ un manipulateur et un menteur ! On ne peut pas concevoir une telle chose de la part de notre Seigneur car "on n’a pas trouvé de tromperie dans sa bouche" (1 Pierre 2:22). Jésus dit bien: "regardez mes mains et mes pieds, c'est bien moi; palpez-moi et voyez" (Luc 24:39).

Si Jésus-Christ avait informé et enseigné à ses disciples qu'il allait ressusciter en esprit et non corporellement, pourquoi alors Thomas exige-t-il de voir son corps pour croire à sa résurrection ? Pourquoi Jésus-Christ ne le corrige-t-il pas en disant que sa demande est illogique, puisqu’il a promis une résurrection en esprit ? Pourquoi ne lui a-t-il pas expliqué que son corps avait été donné en sacrifice, et qu'il ne pouvait plus le voir ? Au lieu de cela, pourquoi Jésus-Christ accepte-t-il sa demande, lui montre ses mains, ses pieds et son côté, pour le convaincre de sa résurrection ? Jésus aurait-il donc demandé à Thomas de croire sur la base d'une supercherie, d'un tour de passe-passe ?

Finalement, les paroles de Jésus à Thomas pourraient très bien s'adresser aux Témoins de Jéhovah aujourd'hui : "cessez d'être incrédules, mais mettez-vous à croire" !

Pourquoi les disciples n'ont-ils pas reconnu Jésus ressuscité ? 

Dans certains cas, c'est Dieu qui les a empêchés de le reconnaître : par exemple les voyageurs d'Emmaüs (voir Luc 24:16). Dans un autre cas, c'était la distance et il ne faisait pas encore totalement jour : par exemple les disciples au bord de la mer (voir Jean 21:4, 8). Et dans certains cas, leur état d'esprit, leur psychisme et la peur les empêchaient de le reconnaître de suite : par exemple dans le cas de Marie-Madeleine. Nous lisons qu'elle pleurait et s’agitait après l'apparition des anges (voir Jean 20:11-18). C'est dans cet esprit d’agitation qu’elle n’a pas reconnu Christ en pensant parler au jardinier. Nous lisons également au verset 16 qu’"elle se tourna et lui dit en hébreu : Rabbouni". Donc, elle ne parlait pas avec lui face à face.

Même avant sa résurrection, lorsque Jésus-Christ marchait sur les eaux, les disciples ne l'ont pas reconnu tout de suite (voir par exemple Marc 6:49) Peut-on affirmer qu’à ce moment-là Jésus était un esprit prenant plusieurs formes ? Non bien sûr. Dans un cas comme dans l'autre c'est certainement l'aspect surnaturel des évènements ainsi que l'effet de surprise qui ont dû jouer pour beaucoup dans le fait que Jésus n'a pas été reconnu immédiatement par ses disciples.

Autres preuves de la résurrection corporelle de Jésus

L’enseignement de la résurrection en esprit du Christ est aussi faux, car les anges de Dieu ont témoigné concernant sa résurrection corporelle. Les anges ont proclamé cette réalité lorsque les femmes sont venues voir le corps du Christ au tombeau:

Mais l’ange, en réponse, dit aux femmes : “ N’ayez pas peur, vous ; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été attaché sur un poteau. Il n’est pas ici, car il a été relevé, comme il l’avait dit. Venez, voyez l’endroit où il était couché - Matthieu 28:5-6

Là encore, dire que Jésus a été ressuscité en tant qu'esprit revient à dire que l'ange a cherché à duper ces femmes ! Pour l'ange, en effet, le fait que le corps de Jésus ne soit plus dans le tombeau ne signifie qu'une chose : qu'il a été relevé ! La relation de cause à effet était bien établie : "corps de Jésus pas ici car relevé", constatation visuelle à l'appui ! Si comme l'affirment les Témoins de Jéhovah Jésus était ressuscité en tant qu'esprit et que Dieu avait fait disparaître son corps cette relation de cause à effet n'aurait pas eu lieu d'être. Elle aurait plutôt dû être "corps de Jésus pas ici car enlevé par Dieu", par exemple. L'absence de corps n'aurait pas été une preuve suffisante de la résurrection et les anges auraient cherché à tromper les femmes.

De même les apôtres aussi ont témoigné de sa résurrection corporelle et l’ont confirmée maintes fois :

il a vu d’avance la résurrection du Christ et en a parlé, [disant] qu’il n’a pas été abandonné à l’hadès et que sa chair n’a pas vu la corruption. Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ; c’est un fait dont nous sommes tous témoins (Actes 2:31-32; voir aussi 5:30-32)

Par cette déclaration, l'apôtre Pierre atteste incontestablement que la résurrection du Christ a eu lieu corporellement et non en esprit. Le corps du Christ n'a pas vu la corruption. Il a été relevé du tombeau par la résurrection (Actes 13:34-37).

La résurrection dans la Bible

De fait, le sens biblique de la résurrection exige toujours une résurrection corporelle. Selon la Bible, la résurrection signifie toujours l'appel à la vie de celui qui est décédé. S'il n'y a pas la mort auparavant, il n'y a pas non plus de résurrection. Si le corps sans vie de Jésus-Christ ne s’est pas relevé trois jours après son enterrement, cela n’est pas une véritable résurrection. Jésus-Christ n'ayant pas vécu, et n’étant pas mort en tant qu'esprit, ou en tant qu’archange Mikaël, on ne peut pas parler d'une résurrection de Jésus en esprit. La Bible nous enseigne que c'est Jésus de Nazareth, le Fils de l'homme, qui est crucifié et mis à mort pour nos péchés, et c'est lui qui fut ressuscité le troisième jour d'entre les morts :

Car je vous ai transmis, parmi les premières choses, ce que j’ai reçu moi aussi : que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures ; et qu’il a été enterré, oui qu’il a été relevé le troisième jour selon les Écritures - 1 Corinthiens 15:3-4.
tandis que vous avez tué l’Agent principal de la vie. Mais Dieu l’a relevé d’entre les morts ; c’est un fait dont nous sommes témoins - Actes 3:15; voir aussi 10:39-41; 2:23-24,32; 17:3).
À partir de ce moment Jésus Christ commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait aller à Jérusalem, et subir beaucoup de choses de la part des anciens, des prêtres en chef et des scribes, et être tué, et le troisième jour être relevé - Matthieu 16:21.

Bibliquement, quand on parle de la résurrection, il s'agit toujours d’une résurrection corporelle de la personne décédée. Toutes les résurrections relatées dans la Bible (Lazare, le fils de la veuve etc.) sont toujours corporelles. Le roi Hérode, ayant entendu parler de la renommée de Jésus-Christ, a déclaré "Jean, celui qui baptisait, s'est réveillé d'entre les morts" (Marc 6:14-16). Pour lui et pour le peuple Juif, la résurrection était toujours corporelle et non en esprit. Lorsque Jésus annonce sa mort et sa résurrection, il ne parle pas d'une résurrection exceptionnelle, en esprit, mais d’une résurrection corporelle (voir Matthieu 20:17-19). C'est pour cette raison que, lorsque Jésus est mort, les grands prêtres et les pharisiens exigent de Pilate que l’on surveille son sépulcre en scellant la pierre :

" Monsieur, nous nous sommes rappelé que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : ‘ Après trois jours je dois être relevé. ’ Ordonne donc qu’on s’assure de la tombe jusqu’au troisième jour, de peur que ses disciples ne viennent le dérober et ne disent au peuple : ‘ Il a été relevé d’entre les morts ! ’ et cette dernière imposture sera pire que la première. ” - Matthieu 27:63-64.

Si Jésus-Christ avait vraiment enseigné qu'à sa résurrection, son corps serait donné en sacrifice, et qu'il ressusciterait en esprit, cette demande des Juifs à Pilate n'aurait plus eu aucun sens.

Conclusion

Par conséquent, enseigner que Jésus-Christ est ressuscité en tant qu'esprit revient à renier la résurrection littérale du Christ et à le traiter de menteur lorsqu'il promettait de relever son corps après trois jours et lorsqu'il affirmait à ses disciples ne pas être un esprit. Pour les Témoins de Jéhovah, le seul but de cette affirmation est d’harmoniser cela avec un autre de leurs enseignements erronés : le retour invisible du Christ en 1914. Indubitablement, une résurrection corporelle exige un retour corporel, et une résurrection en esprit un retour invisible (voir Actes 1:11). Admettre une résurrection corporelle du Christ signifie la destruction totale de leur enseignement relatif au retour invisible en 1914.


Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"Vérifiez toutes choses ; tenez ferme ce qui est excellent."
1 Thessaloniciens 5:21

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Outils d'étude

Derniers commentaires

  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    ROMEO il y a 2 hours
    Je suis d'avis que cette lettre amène une evolution positive. Waite and See

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    Isaac il y a 2 jours
    Tout ce que je retiens, c'est que l'organisation contient de plus en plus d'éléments dissidents. Une ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    Fort il y a 4 jours
    Bonjour Nicodème et Vox, Encore une fois je tiens à saluer ici le courage de ta démarche Nicodème qui ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    Nicodème il y a 4 jours
    Je me rappelle adolescent de la gêne qu'avait ressenti mon jeune frère être félicité par des TJ suite ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    DANIEL il y a 4 jours
    Toute personne qui a été TJ sait que celui ou celle qui va faire une démonstration à l'assemblée aura ...

    Lire la suite...