Voici une lettre ouverte que m'a transmise un Témoin de Jéhovah. "Nicodème" a envoyé cette lettre à plusieurs associations de défense de la liberté de culte et de religion et m'a autorisé à en publier cette version plus courte afin de témoigner au plus grand nombre de sa situation, loin d'être un cas isolé. N'hésitez pas à laisser des commentaires pour le soutenir dans sa démarche et peut-être joindre vos efforts aux siens afin de défendre notre liberté de quitter une religion ou d'en changer sans contrainte.

Il m’est impossible de pouvoir quitter le mouvement religieux des "Témoins de Jéhovah" sans recevoir en contrepartie de graves conséquences morales liées à la mise en place de mesures xénophobes à l’égard de tous ceux qui en sortent.

Suite à mon éducation religieuse maternelle radicale je suis entré dans le mouvement il y a quelques dizaines d’années, en me faisant baptiser, en allant aux réunions hebdomadaires organisées, en travaillant quelques années comme bénévole au sein du siège ("Filiale") français (Association Cultuelle des Témoins de Jéhovah de France - ACTJF), et en remplissant chaque mois un "rapport d'activité" relatant mon prosélytisme actif.

J’ai toujours refusé de briguer la responsabilité "d’ancien" (responsable religieux), comprenant très rapidement le danger d’exercer une autorité morale sur des personnes dont la soumission est enseigné comme une vertu, l’usage de l’intelligence comme un péché d’orgueil, et devant soi-même défendre des croyances et dogmes venant du "collège central" (groupe masculin de gardiens de la doctrine, autoproclamés aptes par Jéhovah pour interpréter la Bible et fournir un code de conduite pour les adeptes) qui sont en dissonance avec ses propres convictions intimes. Je n’ai jamais fait d’éducation religieuse à mes enfants, au moyen d’une "étude biblique" en question /réponse formatée, manichéenne, binaire, dont l’objectif est l’obéissance et non la réflexion ou l’ouverture d’esprit.

Il y a 10 ans environ j'ai cessé mon activité de prosélyte et n'ai plus rendu de rapport d'activité. Officiellement je suis passé du statut de "proclamateur" à celui "d'inactif". Progressivement je n'ai plus participé aux réunions collectives.

Vous devez savoir que pour le mouvement cela ne veut pas dire que vous n'en faites plus partie, même si vous ne faites plus rien pour l'organisation ni n'assistez à leurs rassemblements.

Ce statut "d'inactif" ou maintenant de "refroidi" (sic) fait que je suis considéré comme ayant potentiellement besoin d'aide pour revenir dans la "foi", même si paradoxalement mes anciens "amis" Témoins de Jéhovah restent distants avec moi car mon attitude est considérée officiellement comme une "mauvaise compagnie" car potentiellement corruptrice... Il n'y a que les "anciens" de l'église locale (congrégation) qui sont sollicités pour me rencontrer afin de me faire revenir dans le chemin de la soumission…

Pour ce qui me semble être de graves et dangereuses dérives sectaires je souhaiterais que l'on ne me considère plus comme Témoin de Jéhovah, mon éloignement définitif n'étant pas pour eux suffisant pour sortir de ce mouvement religieux.

Il est prévu pour cela le statut du "retrait volontaire", qui consiste à informer par courrier l'organisation de son souhait de la quitter.

Malheureusement le statut de "retiré volontairement " sera soumis à l'ostracisme et à la discrimination des autres Témoins de Jéhovah, y compris des membres de ma propre famille qui en font partie. Cela est parfaitement intolérable, dangereux émotionnellement et contraire à la loi qui donne à chacun le droit de quitter une religion sans en subir des représailles.

Dans le livre "Organisés pour faire la volonté de Jéhovah” - imprimé par la société "Watchtower" qui en est l'organe officiel et à laquelle chaque membre doit obéissance - livre qui est à usage interne à l'organisation, déclare :

"L’expression "retrait volontaire" désigne la démarche d’un membre baptisé de la congrégation qui renie délibérément son état de chrétien en déclarant ne plus vouloir être considéré, ou connu, comme Témoin de Jéhovah. Ou bien il renonce à sa place dans la congrégation chrétienne par ses actes, par exemple en se joignant à une organisation profane dont les objectifs sont contraires aux enseignements de la Bible et qui tombe par conséquent sous le jugement de Jéhovah Dieu (Is. 2:4 ; Rév. 19:17-21).

Quand quelqu’un se retire volontairement, sa situation devant Jéhovah est très différente de celle d’un chrétien inactif, c’est-à-dire qui ne prêche plus. Un chrétien peut être devenu inactif parce qu’il n’étudiait pas régulièrement la Parole de Dieu ou que des difficultés personnelles ou la persécution lui ont fait perdre son zèle pour le service de Jéhovah. A une telle personne, les anciens et d’autres membres de la congrégation continuent d’apporter une aide spirituelle appropriée (Rom. 15:1 ; 1 Thess. 5:14 ; Héb. 12:12).

Par contre, dans le cas où un chrétien se retire volontairement, on fait une brève annonce pour informer la congrégation, en ces termes : « [Nom de la personne] n’est plus Témoin de Jéhovah. » On adopte envers lui la même attitude qu’envers une personne excommuniée. L’annonce doit être validée par le coordinateur du collège des anciens." - Livre "Organisés pour faire la volonté de Jéhovah" page 142. (je souligne)

Premier commentaire qui n'est pas l'objet principal de ma demande d'aide mais qui témoigne du sectarisme des Témoins de Jéhovah : celui qui quitte ce mouvement "renie délibérément son état de chrétien en déclarant ne plus vouloir être considéré, ou connu, comme Témoin de Jéhovah". Comprenez qu'ils se considèrent être à eux seuls les "vrais" Chrétiens, 99% des chrétiens dans le monde étant par conséquent dans la "fausse religion". C’est ce qu'ils revendiquent dans leurs publications, étant seuls "agréés par Dieu sur terre" et "détenant la vérité et la seule voie de salut" face à la prochaine destruction du monde "mauvais " sous l'emprise de Satan et dont seuls ceux qui font allégeance à Jéhovah seront sauvés de ce génocide planétaire réalisé par les armées de Jéhovah et de Jésus...

S’octroyer le jugement -présomptueux et risible si ce n'était pas une dérive sectaire - sur mon état de chrétien, qui reste une position personnelle, est à mon sens un abus de droit.

Second commentaire, sachez que lorsqu'une personne se retire volontairement, les responsables locaux ("anciens") ont pour obligation de transmettre à la filiale ACTJF une fiche "S79", qui contient le NOM, PRENOM, NOM/N°CONGREGATION, DATE DE L'EXCLUSION, DATE DE L'ANNONCE DU RETRAIT VOLONTAIRE. Dans la majorité des cas, ce transfert s'effectue sans aucun consentement éclairé de la personne et a posteriori, en dehors de tout respect de loi qui protège l'individu, et pour poursuivre sur l'illégalité de la méthode, cette fiche est conservée à vie.

Comme le précise la publication des Témoins de Jéhovah, se retirer volontairement vaut de ses anciens coreligionnaires cette situation : "On adopte envers lui la même attitude qu’envers une personne excommuniée."

La Watchtower (WT) donne à ses membres, des instructions leur demandant de ne "plus fréquenter" ceux qui quittent son organisation (excommuniés, ou retirés volontairement), même si ces derniers font partie de leur famille proche : parents, enfants, frères, sœurs. De fait, celui qui quitte les Témoins de Jéhovah est non seulement exclu de l’organisation, mais également exclu socialement et exclu de sa propre famille demeurée au sein de la communauté. Ces instructions ont pour but d’empêcher le départ des adeptes de l’organisation et de contraindre celui qui a néanmoins quitté l’organisation, à y revenir. C’est ce que certains appellent un chantage affectif ou un prosélytisme forcé.

Si le prosélytisme d’un mouvement est légitime, il ne saurait en aucun cas nuire à celui qui n’y répond pas favorablement. Or, c’est ici le cas puisque "l’excommunié" ou le "retiré" perd définitivement ses liens familiaux et sociaux tant qu’il ne répond pas favorablement aux manœuvres coercitives de la WT.

Le site internet officiel de l'organisation (JW.ORG) répond à la question "Les Témoins de Jéhovah rejettent-ils les ex-Témoins ?" dans une rubrique "Qui sommes nous ?" à l’intention des visiteurs curieux (https://www.jw.org/fr/temoins-de-jehovah/faq/excommunication/).

Il est intéressant de voir l’opération de communication, pour ne pas dire de mauvaise foi ou de double langage, que constitue la réponse où chaque mot est choisi très précisément.

"Certains qui ont été baptisés Témoins de Jéhovah ne participent plus à l’évangélisation et parfois même cessent de se joindre à l’assemblée locale. Sont-ils rejetés ou exclus ? Absolument pas. Au contraire, nous leur tendons la main et cherchons à raviver leur foi."

Il n’est question ici que des "inactifs" ou "refroidis", comme moi, pour lesquels la main est tendue par les anciens et non par les autres membres de l’église locale, pour qui je reste une "mauvaise compagnie" qui risque de le détourner du "droit chemin".

"Et si quelqu’un commet une faute grave ? Il n’est pas automatiquement excommunié. Maintenant, si un Témoin prend l’habitude d’enfreindre les lois morales de la Bible et qu’il ne se repente pas, il sera excommunié. La Bible est très claire à ce sujet : “Ôtez le méchant du milieu de vous” (1 Corinthiens 5:13)."

Le message ici a le mérite de la vérité, avec toute l’inhumanité qui correspond à leur radicalisation. Le problème viendra de ce que représente pour eux le fait d’enfreindre une loi morale biblique, dans leur propre définition du "méchant". Certains ont été excommuniés parce qu’ils ont dénoncé l’attitude de l’organisation concernant l’ignominieuse gestion interne de la pédophilie… L’autre problème vient que cette même attitude discriminante et ostracisante est appliquée à celui qui souhaite quitter volontairement le mouvement, comme c’est mon cas !!

"Que se passe-t-il dans le cas où un homme est excommunié mais que sa femme et ses enfants restent Témoins ? Leur pratique religieuse s’en trouve affectée, c’est vrai ; n’empêche que les liens du sang et les liens conjugaux perdurent. Ils continuent de mener une vie de famille normale et de se témoigner de l’affection."

Ici est présenté comme une généralité ce qui correspond au seul cas très marginal de l’excommunié vivant sous le même toit que sa famille proche (conjoint, parents, enfants). Il y a tromperie délibérée par l’omission volontaire des autres cas, dont le mien.

"Une personne excommuniée peut assister à nos offices. Si elle le désire, elle peut aussi bénéficier de l’aide de ministres du culte dans le but de redevenir Témoin. Quelqu’un qui a été excommunié mais qui manifeste un désir sincère d’appliquer les principes de la Bible et qui abandonne ses pratiques sera toujours le bienvenu au sein de l’assemblée des fidèles."

Il est scandaleusement navrant de présenter ce signe de bienvenue, sachant que personne ne lui adressera la parole - même pour lui dire bonjour - ni les éventuels membres de sa famille ! Les réunions sont publiques de toute façon. C’est aussi une présentation inavouée du chantage affectif qui est violemment mis en œuvre. L’excommunié devra patienter de longs mois pour prouver par sa présence silencieuse et humiliante à l’église locale son souhait de réintégration. Il devra repasser ensuite devant un groupe d’anciens, avouer ses "fautes", et dépendre de leur bon vouloir pour être "réintégré" et profiter de l’accueil du groupe fusionnel !

Toujours dans la même rubrique du site jw.org, cette question est abordée : Une personne a-t-elle le droit de changer de religion ? (https://www.jw.org/fr/temoins-de-jehovah/faq/changer-de-religion/) :

"Oui, la Bible montre que les gens ont le droit de changer de religion. Elle parle de nombreuses personnes qui ont choisi de ne pas suivre la religion de leur famille, et qui ont décidé par elles-mêmes d’adorer le vrai Dieu. La Bible reconnaît même qu’une personne a le droit de faire le choix malheureux d’abandonner le culte que Dieu approuve.

L’ONU qualifie le droit de changer de religion de "fondement du droit international relatif aux droits de l’homme". La Déclaration universelle des droits de l’homme atteste ce droit et affirme que toute personne a "la liberté de changer de religion ou de conviction" et "de chercher, de recevoir et de répandre [...] les informations et les idées", notamment religieuses. Bien sûr, ces droits s’accompagnent de l’obligation de respecter les droits d’une personne à garder ses croyances et à refuser d’accepter les idées qu’elle ne partage pas."

La citation du "droit international relatif aux droits de l’homme" par les Témoins de Jéhovah concernant la liberté de croyance, je la revendique également, ainsi que l’obligation qui doit m’être faite de me respecter dans mon choix de les quitter officiellement, parce qu’on ne peut le faire selon eux par simple arrêt de prosélytisme. Bien sûr, comme c’est de coutume chez eux, la citation sur les Droits de l’Homme s’arrête là. Je tiens donc à la poursuivre :

Sont punis de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe et d'un emprisonnement de six jours à deux mois ou de l'une de ces deux peines seulement ceux qui, soit par voies de fait, violences ou menaces contre un individu, soit en lui faisant craindre de perdre son emploi ou d'exposer à un dommage sa personne, sa famille ou sa fortune, l'auront déterminé à exercer ou à s'abstenir d'exercer un culte, à faire partie ou à cesser de faire partie d'une association cultuelle, à contribuer ou à s'abstenir de contribuer aux frais d'un culte. - Article 31 de la loi du 09/12/1905

Nul ne subira de contrainte pouvant porter atteinte à sa liberté d'avoir ou d'adopter une religion ou une conviction de son choix. - Pacte international relatif aux droits civils et politiques du 16 décembre 1966, articles 18, 20, 23

Toute personne a le droit de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu'en privé, par le culte et l'accomplissement des rites, les pratiques et l'enseignement, sans crainte de faire l'objet d'intimidations, de discriminations, de violences ou d'attaques. Les personnes qui abandonnent leur religion ou conviction, ou en changent, ainsi que les personnes ayant des convictions non théistes ou athées, devraient être également protégées, de même que les personnes qui ne professent aucune religion ou conviction. - Directive européenne du 24 juin 2013 : No 11491/13

Nul ne subira de contrainte pouvant porter atteinte à sa liberté d’avoir une religion - Déclaration des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes d’intolérance et de discrimination fondée sur la religion ou la conviction, du 25 novembre 1981, Préambule et art 1

Me voilà contraint soit d’accepter mon sort de futur "retiré volontaire" ou "d’excommunié", soit, si j’en ai l’énergie, de porter plainte et me battre pour faire valoir ma liberté de quitter ma religion ou d'en changer sans contraintes ni chantage affectif.

Nicodème

-------------------------------

Liens JW-verite.org

 


Commentaires  

+4 #1 Marco 04-09-2017 06:28
Bonjour,

Je te souhaite bon courage Nicodeme dans ta démarche.
Moi même je suis encore tj mais je n ai pas le cran de faire ce que tu fais.
Je ne suis pas prêt pour la mort sociale et je sais aussi que certains de mes proches seraient anéantis.
Je me rend compte que la wt impose un chantage affectif et qu' ils sont pleinement conscients de ce qu'ils font.
Alors pour le moment Je leur rend le monnaie de leur pièce.
Je fais acte de présence aux réunions.
Je rend un rapport fictif.
Je sème le doute dans l esprit de ceux qui m'entourent en faisant remarquer de manière innocente certaines incohérences.
Et surtout je ne donnes plus 1 centime.
J'espère qu' un maximum de tj fasse comme quoi afin que cette organisation s'écroule d'elle même.
Que Dieu te garde et te bénisse.
Fraternellement,
Marc
Signaler à l’administrateur
+2 #2 sara 04-09-2017 21:00
Bonsoir Nicodème

De tout cœur avec vous

Sachez que vous n'avez aucune obligation de répondre à leur demande malhonnête car ils n'ont aucun pouvoir légale.

Cette "religion" n'est pas votre DRH, bien qu'elle agisse comme une entreprise.

Vous n'avez pas à vous justifier. Même Jésus ne répondait pas à Pilate...

Pouvez vous approcher des ex TJ ? il serait bon de les rencontrer.

Je comprends votre douleur de ne plus pouvoir parler à votre famille, c'est mon cas depuis plus de 2 ans, mais j'ai rencontré d'autres personnes, en parallèle de mes activités dans cette organisation et je ne le regrette pas.

Il vous faudra du temps pour , excusez moi pour l'expression, vous laver le cerveau de tous ces mensonges et faussetés( ma cervelle était bien plus propre avant de les fréquenter).

Même si vous portez plainte, en interne dans la congrégation vous serez presque haïs et considéré comme un traitre... Il me semble qu'il y a eu un cas semblable au votre en Belgique, et cela n'a rien donné. La WT ne changera pas sa politique.

Il n'y a pas d'amour dans cette organisation, or Dieu EST amour, donc si Dieu était vraiment dans leur organisation, ils n'agiraient pas ainsi...

Il est malsain, de mon point de vue, de rester avec eux. Le plus difficile est la suppression de contact avec vos parents et amis mais peut être, en leur écrivant à eux, seront ils enclin à vous écouter.

Dans tous les cas, vous n’êtes pas seul, vous pouvez vous faire aider par des associations, vous ouvrir à d'autres personnes, rester en contact avec des ex TJ, fréquenter une autre Église. Cela prendra du temps, mais il y a des petits trésors à découvrir et cela vous changera, en bien, de l'austérité et le manque cruel de spiritualité inexistante dans n'importe quelle congrégation TJ où les rapports humains, à la base, sont déjà faussés dès que l'on met un pied dedans.

Je vous souhaite le meilleur et je viens lire ici souvent. Vous n'êtes pas seul.
Signaler à l’administrateur
0 #3 Jean 04-09-2017 22:42
Bonjour Nicodeme!
Alors finalement tu t'es décidé à te retiré-volontairement!
Tu ne verras plus ta maman qui était la seule à te fréquenter dans la famille!
Le retrait-volontaire n'est même pas biblique!
C'est une de leurs inventions!
Seule la réprimande de la MAJORITE et non la TOTALITÉ est demandée par l'apôtre Paul en 1 corinthiens 5 11 et seulement pour 6 cas de pêchés sans repentance! Alors si tu ne pratiques pas l'un d'eux tu ne devrais pas être réprimandé par la MAJORITÉ bibliquement parlant! Le retrait-volontaire lui-même est une dérive-sectaire!
Bon courage dans ton action judiciaire! Tu es parti pour plus de dix ans de procédures judiciaires comme le frère de Belgique! Et peut-être jusqu'à la cour européenne! Mais si tu es jeune tu aboutiras certainement!
Que le vrai Dieu soit avec toi pour les forcer à changer leur attitude extrémiste en matière de traitement des pêcheur
Bien-amicalement
Signaler à l’administrateur
0 #4 Broutin 05-09-2017 16:44
Je te souhaite bon courage dans ce combat et sache que tu es à félicité pour ta tenacité
Signaler à l’administrateur
+2 #5 Nicodème 05-09-2017 22:57
Merci pour vos encouragements.
Je ne sais pas si juridiquement c'est recevable ni suffisamment étayé, à suivre.
J'ai pris conscience de la malhonnêteté des avocats TJ dans leurs arguments lors des comptes rendus des procès. Pathétique mais instructif...
Signaler à l’administrateur
+5 #6 Fort 06-09-2017 21:09
Cher Nicodème
Je salut ton courage de vouloir te battre pour faire valoir les souffrances ,aussi injustes qu'inutiles ,qu'inflige la Watch tower à ceux ,qui comme toi ,ne peuvent en conscience continuer à appartenir à une organisation dont les préceptes violent la conscience individuelle au profit d'une conscience collective intrusive et abusive...Mon épouse et moi venons(1er Août 2017) après 30 ans de vérité d'envoyer notre lettre de retrait (17 pages) au C.C et une copie à Louviers....plus d'amis... plus de famille... mis à part ma mère qui continue de nous fréquenter....Mais quel soulagement de reprendre en main notre vie ,notre conscience tt les deux plus soudés que jamais après 25 ans de mariage ..être seul ???ont est deux....!et mieux vaut être seul que mal accompagné comme dit l'adage...une vie? ça se reconstruit.... ,des amis? il y en aura moins mais ils seront vrais. .!!!personnellement je fais "table rase" du passé en conservant en mémoire le meilleur...pour repartir dans la vie il me semble que c'est la meilleure façon pour ne pas perdre santé, énergie et temps précieux à se battre contre des moulins à vent....Dieu se chargera en sont temps de faire rendre des comptes à cette organisation présomptueuse et assurément de lui faire boire là coupe de sa colère jusqu'à la lie....Mais bon courage à toi sincèrement dans ta démarche...
Fraternellement.
Signaler à l’administrateur
+2 #7 vox 07-09-2017 08:54
Cher Fort.
Je lis ton com pour Nicodème, déjà vous en êtes sortis parce que vous avez vu clair et ça c'est très important. Tu sais des amis comme ça qui te traitent d'apostats (alors que nous ne le sommes pas) n'ont absolument pas d'Amour en eux !! Mais s'en rendent ils compte ??? Mon mari et moi même avons donné notre lettre de retrait le 1ier avril eh oui quelle farce !! Bien que nous n'allions plus aux réunions etc depuis notre réveil en août 2016. Il nous a fallu du temps dans un premier temps pour apprendre tout sur cette organisation !! Puis nous nous sommes remis à lire la bible (pas la leur) ce qui nous a ouvert l'esprit.. Tu as raison les amis que tu trouveras seront de vrais amis.. Véritables. Pour notre part en février ça nous faisait 25 ans de baptême. Mais quasi pour ma part 40 ans à être pour eux et surtout à les croire !!! Quand à mon mari il a même eu dans sa jeunesse plusieurs tj à former dans le cadre de son travail et évidemment c'est comme ça qu'il a appris la soit disant Vérité. C'est clair que quand tu en sors tu vois les choses autrement et surtout comme le dit très bien la bible "la vérité vous libérera" c'est tout à fait exact. Il n'y a aucune religion ni organisation cela n'existait pas du temps de Jésus. Il y avait des communautés chrétiennes. Maintenant comme le dit Thomas quelque part sur le site on peut si on le désire se rapprocher d'une "église" où l'on se sent bien c'est ce que nous avons fait, pas d'hypocrisie, on sent très bien leur Amour d'autant plus que nous leur avons expliqué qui nous étions. Nous y allons pour être ensemble près du Seigneur, écouter la prédication, un moment de fraternité autre que celle des tj et surprenant les femmes prient tout haut aussi !! Sont habillées comme elles le désirent, plus de costume cravate, chants de louange et tapent dans leurs mains, où les mains vers le ciel, dansent etc.. Quel changement et surtout ils ne sont pas conditionnés comme nous l'étions, tous ouverts à tout.. Formidable.. En tout cas courage frère et sœur vous allez y arriver. Bien à vous.
Signaler à l’administrateur
+1 #8 Nicodème 07-09-2017 19:29
Merci pour vos commentaires, vox et Fort, et j'ai lu avec intérêt vos témoignages dans la rubrique dédiée.
J'ai eu le même cheminement que vous, et certainement eu accès aux mêmes infos, comme les livres de Franz et de Mme Anderson qui sont essentiels et que je conseillerai à tout TJ qui a besoin de formaliser la dissonance cognitive qu'il a décelé dans ses croyances. Etant en retrait depuis déjà longtemps, j'ai eu le temps de comprendre la supercherie, la rhétorique des TJ. Je me suis récemment intéressé à la "fabrication" de la Bible, des évangiles, mais cela sort du contexte.
Je pense qu'il est essentiel de témoigner, c'est ce que nous faisons tous ici, mais je suis d'accord avec Fort, l'important est d'avancer et non de ressasser le passé ou de se battre contre des moulins à vent...
Je me dis qu'étant toujours officiellement TJ peux être que c'est une situation "utile" pour faire connaître cette impossibilité de quitter le mouvement sans contreparties officiellement illégales et condamnables juridiquement. On verra bien.
Fort et vox, j'ai une certaine idée du contenu de vos lettres argumentées de "retrait volontaire", mais s'il est possible d'en avoir une copie anonyme je suis intéressé, peux être en passant par Thomas.

bien amicalement
Signaler à l’administrateur
+1 #9 Fort 19-09-2017 08:20
Bonjour Nicodème et Vox,
Encore une fois je tiens à saluer ici le courage de ta démarche Nicodème qui ne peut être "inutile" bien que l'issue en soit plus qu'incertaine....Mais c'est grâce à de telles démarches initiées par le courage et la ténacité d'hommes et de femmes comme Raymond Franz, Barbara Anderson,Bill Bowen,Lloyd Evans, Alexandre Cauchois,Thomas etc... que des situations ont pu être portées à la connaissance des autorités, du grand public et des tj eux mêmes et qui ont contribué à faire évoluer certaines situations sur un plan juridique ou même encore à contraindre la W.T à revoir et à faire évoluer certaines de ses pratiques (voir lettre sur "abus sur mineurs" du 1/09/17).Je ne m'interdis pas moi même dans l'avenir d'y apporter ma contribution....Si tu es d'accord (vis à vis de ta requête pour ma lettre de retrait) Nous pouvons échanger nos adresses mails par l'intermédiaire de Thomas!
Merci à Vox pour son gentil message et ses encouragements.... Mais Je ne suis pas désespéré de relations sociales au point de vouloir me jetter à nouveau et maintenant dans les bras d'une autre communauté religieuse bien que je suis et reste un Chrétien déterminé !La seule communauté que je reconnaisse et la "communauté humaine" avec laquelle je reste libre de développer aussi bien qu'il m'est possible les qualités du Christ et de porter aux autres son message d'espoir sans dogmatisme religieux....
Signaler à l’administrateur
0 #10 Nicodème 01-11-2017 17:07
Je viens de recevoir la réponse de la Miviludes à ma lettre, en voici l’essentiel:
« La Miviludes a reçu depuis le début de l'année 2017 plus d'une dizaine d'interrogations et de témoignages sur la question de l'excommunication et ses conséquences au sein des Témoins de Jéhovah.
Au-delà de la médiatisation de ce sujet (ouvrages de témoignage, publications dans la presse) qui a peu d'effet et surtout pas dans la communauté elle-même qui ne semble pas faire cas de la détresse psychologique de ceux qui veulent simplement prendre leur distance, le recours à la Justice, dans une action qui pourrait être collective est à étudier par des avocats.
La Miviludes envisage pour sa part de réunir les anciens Témoins de Jéhovah qui l'ont sollicitée pour étudier des actions de soutien sur une expérience vécue douloureusement par tous. Une telle démarche vous semblerait-elle appropriée ? »
J’encourage tous ceux qui ont des griefs contre les TJ a témoigner en écrivant sur leur site web dédié. Le nombre fera la force, j’ose l’espérer. Un soutien est prévu, ce peux être indispensable à tous ceux qui se retrouvent légitimement déstabilisés par les conséquences inhumaines de leur excommunication.
Il y a enfin cette idée d’action juridique collective. Je vais me renseigner.
Signaler à l’administrateur
+1 #11 Nicodème 11-11-2017 18:27
Voici en partie ma réponse à la Miviludes:
Je suis désolé d’apprendre que vous ne pouvez directement agir pour empêcher ce mouvement religieux (qui bénéficie d’argent public de part son statut grâce à la défiscalisation d’une partie des dons reçus) de théoriser un ostracisme totalement incompatible avec les droits de l’Homme élémentaires envers tous ceux qui n’en font plus partie.

Les éléments dogmatiques et enseignements me semblent pourtant suffisamment explicites pour cela. La discrimination n’est pas l’affaire d’une décision individuelle de ses membres, mais la constituante d’un enseignement écrit et répété sous de nombreuses formes (textes officiels et vidéos). Toutes ces ordres xénophobes de la part du mouvement sont pourtant facilement accessibles.
Leur communication qui manie un double langage est il me semble facilement décryptable. Elle s’appuie sur un domaine qui ne représente qu’un partie marginale de la réalité (la communication forcément conservée dans une famille TJ vivant sous le même toit avec un membre excommunié, ou entre mari/femme TJ/Excommunié), de façon à ne pas aborder la question pourtant théorisée de tous les excommuniés ne vivant plus en compagnie des autres membres de leur famille charnelle TJ (quand ils n’ont pas été mis à la porte au préalable en représailles).
Vous parlez d’une possible action collective en justice. C’est donc une démarche individuelle et non politique qui pourra contester ces abus… Pourquoi pas si c’est la seule solution.
Ma démarche n’est cependant pas une demande de reconnaissance d’un statut de victime discriminé, mais de la mise en oeuvre d’une interdiction pure et simple de cet ostracisme théorisé et assumé par les Témoins de Jéhovah de France. Les Russes viennent de reconnaitre la dangerosité de ce mouvement, et c’est argumenté.
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"Car le Père ne juge personne, mais il a remis tout le jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé."
Jean 5:22, 23

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Ce qu'il faut savoir sur les Témoins de Jéhovah - jw.org

logo JW.org

Les Témoins de Jéhovah (jw.org) forment un mouvement pré-millénariste se réclamant du christianisme des origines. Ils sont issus d'un groupe né aux États-Unis dans les années 1870, connu sous le nom d'Étudiants de la Bible. Cette religion est dérivée de l'Adventisme, lui-même issu du protestantisme

Voici quelques unes de leurs doctrines spécifiques...

Lire la suite ici :

Ce qu'il faut savoir sur les Témoins de Jéhovah - jw.org

Liens Web

Outils d'étude

Derniers commentaires

  • Pédophilie : amende de 4000$ par jour confirmée pour l'organisation "récalcitrante"

    DANIEL Hier
    Quelques réflexions simples :1) Qui imaginerait Jésus avec autant de mauvaise foi dans sa défense.

    Lire la suite...

     
  • Les Témoins de Jéhovah et les "bonnes oeuvres"

    Belzo il y a 4 jours
    pour le siège international de la WT, les bonnes œuvres ça passe souvent par l’incitation à faire des ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie : amende de 4000$ par jour confirmée pour l'organisation "récalcitrante"

    Serge il y a 1 semaine
    Amis témoins, ex-témoins ou non témoins, Sur cette question de la « règle des deux ou trois témoins » ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie : amende de 4000$ par jour confirmée pour l'organisation "récalcitrante"

    Fort il y a 1 semaine
    Merci BELZO pour ton témoignage je partage ton sentiment c'est effectivement l'amour pour Dieu et ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie : amende de 4000$ par jour confirmée pour l'organisation "récalcitrante"

    Eugene il y a 1 semaine
    Bonjour Voici la règle des deux témoins hé oui un violeur n'appelle jamais personne pour tenir la ...

    Lire la suite...